Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Contre la fermeture du Tunnel du Parpaillon aux véhicules motorisés

Pétition : Contre la fermeture du Tunnel du Parpaillon aux véhicules motorisés Pétition

Contre la fermeture du Tunnel du Parpaillon aux véhicules motorisés

5.059 signatures
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur :
Auteur(s) :
SF-74 Green Valley
Destinataire(s) :
President du conseil général de PACA
La pétition
Le Parpaillon est en danger !

Depuis 2014, les élus entendent parler de sa fermeture proche !

Rappel : Du côté Alpes-de-Haute-Provence, le tunnel du Parpaillon appartient pour une petite moitié la commune de La Condamine-Châtelard, avec une gestion communale de celui-ci et de la route d’accès en terre qui y conduit, le reste, côté 05, étant propriété de la commune de Crévoux, et gérée par le département des Hautes Alpes.

Le 28 novembre 2014, les élus ont été conviés à ce qu’ils pensaient être une réunion de travail sur le tunnel à la demande du Conseil Général 05.

Là, stupéfaction, la Directrice générale du 05, prenant la parole, a exposé le nouveau cadre règlementaire de la sécurité routière applicable en matière de tunnels routiers d’une longueur supérieure à 500 mètres, faisant suite aux incendies des tunnels du Mont-Blanc et du Tavern en 1999, et du Gothard en 2001, et qui selon elle devait s’appliquer au Parpaillon !

... Avec une ouverture saisonnière de trois mois par an, sur un chemin en terre, et avec un trafic en pointe de l’ordre de 20 véhicules par jour, les élus ne comprenaient pas ce que ce tunnel venait faire là !

Et continuant sa prospective en attirant l’attention des intervenants sur le mauvais état du tunnel, la nécessité d’y entreprendre d’importants travaux de mise en sécurité, elle exposait les hypothèses envisagées par le département 05 :

Solution 1 : Fermeture définitive du tunnel dans un avenir proche.

Solution2 : Réalisation des travaux indispensables au maintien de la circulation de tous véhicules,
Reprise des voûtes, drainage, reprofilage de la voie, remise en état des portes pour fermeture hivernale…
Travaux estimés entre 700 000 et 1 million d’euros par leurs services, pour la totalité de l’ouvrage, donc à mutualiser.

Solution 3 : La préférée du Conseil Général 05 ! Maintien du tunnel ouvert à une circulation douce, uniquement piétons et vélos, qui toujours selon elle présenterait un double avantage :
- échapper aux dispositions règlementaires concernant les ouvrages de plus de 300 mètres.
- d’obtenir des fonds Européens FEDER pour financer les travaux de remise en état.

Le soir même l’un des élus adressait un courrier à la sous-préfecture de l’arrondissement de Barcelonnette, pour l’informer des dangers d’un tel classement, et demander de l’aide. Le Sénateur et le Député, ainsi que le président du Département, et de la Région ont été mis en copie.

Ce courrier est sans réponse à ce jour !

Parce qu’il est inenvisageable de nous supprimer encore cette liberté-là,
parce qu’il est très clair que des élus se retranchent derrière une règlementation du dispositif router trans européen pour ne pas assumer leurs responsabilités d’entretien du patrimoine, parce que le Parpaillon n’est pas concerné par la directive sus-citée :

LOI n° 2006-10 du 5 janvier 2006 relative à la sécurité et au développement des transports.

Arrêté du 8 novembre 2006 fixant les exigences de sécurité minimales applicables aux tunnels de plus de 500 mètres du réseau transeuropéen.

Décret n° 2006-1354 du 8 novembre 2006 relatif à la sécurité d’ouvrages du réseau routier et modifiant le code de la voirie routière :
La présente directive entre en vigueur le 30 avril 2004. Elle est transposée dans leur droit interne par les États membres au plus tard le 30 avril 2006. Transposition complète par les textes suivants : Loi n° 2006-10 du 5 janvier 2006 relative à la sécurité et au développement des transports, décret n° 2006-1354 du 8 novembre 2006 relatif à la sécurité d’ouvrages du réseau routier et modifiant le code de la voirie routière, arrêté du 8 novembre 2006 fixant les exigences de sécurité minimales applicables aux tunnels de plus de 500 mètres du réseau transeuropéen.

Parce que, plus que jamais son nom de route stratégique prend tout son sens,

Voici donc mon appel ! Sauvons notre Parpaillon !
5.059 signatures
Signez avec votre email
Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
1.899 commentaires
Sandra - Le 14/02/2018 à 21:25:27
Pourquoi fermé une piste avec de si beau paysage et punir les petites communes et surtout leurs commerçants des passages des véhicules .
Quand nous passons nous faisons travaillez la boulangerie épiceries bar etc...
Nous sommes respectueux de la nature
Merci d'en prendre compte
4
Didier - Le 14/02/2018 à 21:32:25
Pour que vive cette route, ce col, l un des derniers en France, que les politiques se couvrent par des panneaux : danger route déconseillé, vous l empuntez a vos risques et perils...respectez cet endroit unique...
3
Jean-luc - Le 14/02/2018 à 22:48:44
Pour le coin et la vue fantastique dont on se lasse jamais que cela soit en moto ou en vtt, prochaine visite we de l'ascension.
3
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs