Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions nature et environnement Citoyens pour la transition écologique et contre le Lyon-Turin
Pétition

Citoyens pour la transition écologique et contre le Lyon-Turin

Citoyens pour la transition écologique et contre le Lyon-Turin Pétition
728 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Association Vivre et Agir en Maurienne (VAM)
Destinataire(s) :
L'ensemble des élus de Savoie - Élisabeth Borne, Ministre des transports - François de Rugy, Ministre de l'écologie et du développement durable - Edouard Philippe, Premier Ministre - Emmanuel Macron, Président de la République.
La pétition
Nous, citoyens de Maurienne, de France et d'Europe, demandons à nos élus qu'ils :


  1. Cessent de soutenir le grand projet inutile Lyon-Turin qui sert des intérêts privés, et s'investissent pleinement dans leur mission première, la défense de l'intérêt général et la prise en compte des véritables besoins des habitants de Maurienne :
    - des services publics de proximité de qualité,
    - des transports plus propres dès maintenant.


  2. Engagent la transition écologique génératrice d'emplois durables en :
    - réalisant des économies d'énergie,
    - développant les énergies renouvelables,
    - promouvant un tourisme respectueux de l'environnement et des habitants.


  3. Impliquent les citoyens en amont des décisions et prennent en compte leur avis, en toute transparence.


Nous attendons de nos élus qu'ils se mobilisent pour :


  • Utiliser, dès maintenant, la ligne ferroviaire existante, récemment mise au gabarit pour le fret, à 100% de son potentiel. Ceci permettrait de retirer 1 million de camions des routes des vallées de Maurienne et de l'Arve, pour lutter contre la pollution de l'air.


  • Améliorer cette ligne, notamment en ajoutant des murs antibruit et en supprimant certains passages à niveau pour préserver au mieux la qualité de vie et la sécurité des riverains.


  • Ne pas ouvrir le second tube du tunnel routier du Fréjus à la circulation mais en faire uniquement une galerie de sécurité : la Maurienne ne doit pas devenir un aspirateur à camions.


  • Rouvrir les gares de Saint-Michel-de-Maurienne et de Saint-Avre-la-Chambre, fermées à l'automne 2018, tout en améliorant la desserte ferroviaire de la vallée (horaires, tarifs, ponctualité) pour permettre aux habitants de circuler en train pour leurs besoins quotidiens : travail, école, santé, services publiques...
    Proposer en complément, pour rejoindre les gares, un service de cars performant et à un prix abordable, à l'instar de ce qui se fait en Isère, Haute-Savoie et dans les Hautes-Alpes.


  • Maintenir et rétablir des services publics de proximité en Maurienne avec présence humaine : service postal, médical, aide à la personne, écoles, administrations…


  • Lutter contre le gaspillage et la précarité énergétiques à l'aide d'un vaste programme, pourvoyeur d'emplois, d'amélioration de l'habitat et des bâtiments publiques.


  • Promouvoir un tourisme doux, respectueux de l'environnement et des habitants. Permettre aux habitants et aux saisonniers de se loger sur leur lieu de travail à un prix raisonnable et dans des conditions dignes.


  • Rénover l'habitat touristique existant et lutter contre les lits froids, plutôt que de continuer la fuite en avant vers toujours plus de nouvelles constructions qui dénaturent nos villages.


  • Arrêter d'étendre les domaines skiables, réfléchir avec les habitants aux moyens de sortir d'une économie du "tout ski" que le réchauffement climatique condamne à moyen ou même à court terme.


Pourquoi nous nous opposons au projet Lyon-Turin :


  • Une catastrophe environnementale pour la Maurienne :
    - Captation et tarissement des sources irréversibles.
    - Artificialisation de centaines d'hectares d'espaces naturels protégés et atteinte à la biodiversité.
    - Rejet d'air chaud et pollué du puits de ventilation d'Avrieux.


  • Des nuisances de chantier pendant des années pour les riverains :
    - Bruit, poussières, défilé incessant d'engins de chantier et de camions.
    - Stockage de millions de m³ de déblais défigurant les paysages (2 millions de m³ sur la seule commune de Villarodin-Bourget).


  • Une mise en danger des riverains : la suppression de zones d'expansion de l'Arc à Villarodin-Bourget crée des risques d'inondations dramatiques en cas de crue, notamment pour les villes de Modane et Fourneaux.


  • Un projet qui créerait peu d'emplois, sur une période limitée, et qui menacerait l'économie de la Maurienne en saccageant définitivement des sites touristiques.
    De plus, ce projet entraînerait la fermeture de la gare de Modane, condamnant les emplois SNCF de Modane et ceux qui leur sont rattachés : gendarmerie, hôtels, restauration…
    Enfin, le site de l'ONERA et ses emplois pourraient également être menacés.
    En effet, ce site a récemment connu un affaissement et les travaux du chantier à proximité pourraient aggraver une situation qui vient tout juste d'être stabilisée pour un coût de 30 millions d'euros.


  • Un projet inutile basé sur des prévisions de trafic erronées, les besoins peuvent être couverts par la ligne existante, si elle est utilisée à son plein potentiel.


  • Un gouffre financier : la Cour des comptes et maintenant l'analyse coûts-bénéfices italienne concluent à la non rentabilité de ce projet, dont le coût pèsera sur la collectivité, au détriment d'autres investissements prioritaires réellement utiles pour les habitants de Maurienne.


  • Un projet anti-démocratique, décidé par une poignée de politiques pour servir des intérêts privés au détriment des habitants des vallées de Maurienne et de Suse et des contribuables des deux pays.



Pour aider cette action, en plus de votre signature, vous pouvez  :


  • Interpeller les élus de votre commune, par courrier, email ou en les rencontrant, pour leur faire part de cette pétition et du soutien que vous lui apportez. Cela est particulièrement important dans les communes directement impactées par le projet entre Saint-Jean-de-Maurienne et Aussois. Les citoyens doivent faire entendre leur voix et ne pas laisser les élus entraîner leur commune dans ce projet désastreux dont les habitants feront les frais.


  • Participer aux réunions d'information, aux manifestations ou à tout autre événement permettant de montrer, de manière pacifique et constructive, son opposition au Lyon-Turin et son attachement à un autre mode de développement pour la Maurienne.


  • Rejoindre Vivre et Agir en Maurienne : https://vamaurienne.ovh/page-d-exemple/bulletin-dadhesion/


Pour en savoir plus sur le Lyon-Turin :

728 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
126 commentaires
Laurent - Le 14/03/2019 à 16:47:47
Il faut que nos élus arrêtent de gaspiller l’argent public et qu’ils se remettent à travailler pour les citoyens et non pour leurs intérêts personnels
0
Emmanuel - Le 14/03/2019 à 17:00:42
Projet utopique
0
Jacques - Le 14/03/2019 à 20:34:37
J'ai des enfants et des petits enfants que j'aime...!!!
0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions nature et environnement Citoyens pour la transition écologique et contre le Lyon-Turin