99 694 602 signatures sur MesOpinions.com

Suivez-nous !

Pétition : Non au blé OGM australien !

Signez la pétition

Déjà 9.073 signatures

    Partager avec vos amis Facebook

Je signe
Sauvegarde en cours...

Non au blé OGM australien !

Auteur : STOP OGM Pacifique

À l'attention : Congrès de la Nouvelle-Calédonie, Ministère de l'Outre-mer, 1er ministre australien, Consule d'Australie

La Nouvelle-Calédonie importe 99.8% de son blé d'Australie pour la fabrication du pain, des pâtisseries et des pâtes...


L'Australie teste actuellement en plein champs une dizaine de variétés de blé et d'orge OGM dans 5 Etats (ACT, Victoria, Western Australia, South Australia, et New South Whales), et ce depuis 2005.

En juillet 2012, deux activistes de Greenpeace ont détruit des essais de blé OGM, mettant en avant les arguments suivants :
- contamination impossible à maîtriser, et déjà constatée,
- gaspillage de l'argent public : détournement de la recherche publique à des fins commerciales impliquant les plus grandes multinationales des biotechnologies,
- préoccupations sanitaires,
- échec commercial programmé mettant en danger les agriculteurs,
- brevetage du vivant, etc.


Greenpeace a alors été condamné à verser 280 000 $ au CSIRO.

Le blé est la première production agricole australienne et 2/3 du blé est destiné à l'export. C'est le 6ème producteur de blé (après la Chine, l'Inde, les USA, la France, la Russie) et le 3ème exportateur (après les USA, le Canada) au niveau mondial.

La culture commerciale du blé OGM est prévue pour 2015, ce qui fera de l'Australie le 1er pays au monde à commercialiser au blé transgénique.

La Nouvelle-Calédonie importe 99.8% de son blé d'Australie, et les Etats Insulaires du Pacifique sont tous fortement dépendants de cet approvisionnement.

Le texte de réglementation sur l'étiquetage (incluant la mention des OGM pour les denrées alimentaires qui en contiennent), voté par le Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie en février 2014, prévoit une application seulement à partir de 2017. Il est urgent que ce texte soit amendé et voté par le Congrès.

En signant cette pétition :

- Je demande aux élus de la Nouvelle-Calédonie de prendre toutes les dispositions nécessaires pour garantir que le blé transgénique ne sera pas consommé sur le territoire, à savoir un étiquetage obligatoire de toutes les denrées alimentaires contenant des OGM en 2015, et une interdiction de commercialisation du blé transgénique,

- Je demande au Gouvernement Australien, au CSIRO et à l'OTGR de stopper les essais de blé OGM et d'adopter l'application stricte du gel des autorisations de nouveaux OGM en Australie,

- Je soutiens les ONG australiennes anti-OGM et les agriculteurs dans leurs démarches contre la mainmise des biotechnologies sur les semences et l'alimentation.


Plus d'informations :

http://www.stopogmpacifique.org

--------------------------------------------------------------------------------------------



NO TO AUSTRALIAN GMO WHEAT!

New Caledonia imports more than 95% of its wheat from Australia for the production of bread, pastries, and pasta...

Since 2005, Australia is currently testing in open fields a dozen varieties of GMO wheat and barley in 5 States (ACT , Victoria , Western Australia, South Australia and New South Whales).

In July of 2002, two Greenpeace activists destroyed some of the GM wheat trials, highlighting the following arguments: - uncontrolled contamination of GM wheat in non GMO farms, - waste of public money : redirection of public research for commercial purposes involving the largest multinational biotechnology companies, - health concerns, - planned commercial failure of crops, thus endangering farmer livelihoods - patenting of living, etc. . Greenpeace was ordered to pay AU $ 280,000 to CSIRO. Wheat consists of the main agricultural production of Australia and two thirds of the wheat produced is for export. It's the sixth largest wheat producer and fourth largest exporter globally.

The commercial cultivation of GM wheat is expected for 2015, which will make Australia the first country to commercialize transgenic wheat. New Caledonia imports more than 95% of its wheat from Australia. The Pacific Island countries are heavily dependent on this supply from Australia. The GMO labeling regulations passed by the Government of New Caledonia in February 2014 does not prohibit GMOs, which may pose problems to public health. The application of the labelling regulation is scheduled for 2017.

It's imperative that this regulation be re- examined and passed by Congress.
By signing this petition:

- I ask the elected New Caledonia to take all necessary steps, namely mandatory labeling of all foods containing GMOs in 2015, and a ban on the marketing of transgenic wheat
- I ask the Australian Government , CSIRO and OTGR stop testing GM wheat and adopt the strict application of a freeze on the authorization of new GMOs in Australia
- I support the Australian anti-GMO NGOs and farmers in their efforts against the grip of biotechnology seed and food

More views :

http://www.stopogmpacifique.org