64 845 469 personnes agissent sur MesOpinions.com

Pétition - Nature et environnement

Signez la pétition

Déjà 379 signatures

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Pétition : Non au « bétonnage » du couvent de la visitation dans le vieux-Nice !

Non au « bétonnage » du couvent de la visitation dans le vieux-Nice !

Auteur : Association Rey Serruriers

Créé le 21/07/2016  

À l'attention : de Monsieur le Maire de Nice, Monsieur le Premier Adjoint de Nice et Monsieur l'architecte des bâtiments de France

Non au « bétonnage » du couvent de la visitation dans le vieux-Nice !


La ville de Nice par délibération du 5 février 2016 a cédé à la société Perséus le couvent de la visitation pour être transformé en hôtel 5 étoiles.


Ce vaste programme de 10 000 m2 se fera par un "bétonnage" inconcevable sur ce site avec des nouvelles constructions de plus de 12 m de haut car la société va être autorisée à surélever d’un étage le couvent actuel et à édifier 4 étages de constructions neuves sur la rue des serruriers avec un impact énorme sur le quartier sans qu’aucune information ni concertation des riverains soit programmée sinon celle du 12 mai dernier que les  architectes ont finalement consenti à faire pour quelques habitants sans assurance que d’autres soient prévues.


Le projet de bail à construction tel qu’il a été établi prévoit non seulement un hôtel 5 étoiles mais aussi des salles de séminaires et de congrès, des boutiques et même un établissement de jeux ; l’ouverture de  cafés, bars, restaurants et même d’un marché les samedis,  ce qui risque de concurrencer les commerces existants et de créer des nuisances très importantes pour tous les riverains.


En outre devant les remarques légitimes concernant la hauteur de ces constructions les architectes nous ont indiqué « qu’ils auraient pu construire encore plus haut ». Les 2 élus municipaux présents ont surtout expliqué que la commune n’avait pas les moyens de réhabiliter ce bâtiment.


La ville de Nice est-elle si pauvre qu’elle ne peut conserver et rénover elle-même ce bâtiment alors que des crédits sont trouvés pour d’autres opérations ?


Concernant les normes de sécurité, l’accessibilité et le stationnement des voitures, des camions de livraisons et des véhicules de secours, aucune précision n’a été apportée alors que cette question déjà cruciale dans le vieux-Nice risque de s’aggraver si l’on y ajoute un équipement de cette ampleur qui va considérablement densifier ce site classé.


L’on promet aussi que les Niçois pourront se promener dans les jardins et les enfants des cantines environnantes être accueillis au restaurant en prenant soin toutefois de privatiser, au profit de l’hôtel, une partie de la rue du Pertus !


Faut-il sacrifier l’authenticité de ce lieu de vie et se faire confisquer nos monuments au profit d’investisseurs étrangers ? Il est encore temps d’arrêter ce projet inconsidéré et : 


- Refuser que ce patrimoine  acheté avec nos impôts soit transformé en hôtel de luxe pour 10 000 € par an les 10 premières années et cédé à un investisseur qui ne vient  pas faire de mécénat mais bénéficie  d’un loyer non indexé pendant les 93 ans du bail sous prétexte de créer, sans aucune certitude, 50 emplois.


- Refuser ce bétonnage inutile qui va dénaturer et abîmer ce quartier sauvegardé où résident encore des habitants attachés à ce couvent, qui y ont leur cadre de vie et une vie sociale de qualité.


- Refuser que cette partie du vieux-Nice située en contrebas du Château symbole de notre ville soit prioritairement réservée à de très riches touristes friands d’authenticité au détriment des résidents habituels qui veulent préserver «  ce village dans la ville » si caractéristique.


- Demander à la ville de Nice de redonner une utilité publique à ce patrimoine municipal et de ne pas brader ce lieu et l’histoire qui s’y rattache alors que d’autres implantations pour cet hôtel  pourraient aussi bien convenir.


- Réclamer qu’à la place de cet hôtel soit envisagées une crèche, des salles polyvalentes, une maison de retraite et surtout l’ouverture au public des magnifiques jardins et même de leur extension qui seraient si appréciées de la population locale et étrangère.


Merci de prendre quelques minutes pour contribuer à arrêter ce projet et faire circuler très largement ces véritables informations et non celles qui sont servies officiellement avec si peu de transparence.

Signez cette pétition sur internet ou auprès des personnes qui viendront à votre rencontre. Elle sera adressée au maire de Nice pour réclamer l’annulation de la vente de ce couvent du XVII siècle et sa réhabilitation au profit de la population niçoise qui a contribué, par ses impôts, à acquérir ce patrimoine, héritage de notre civilisation.


Le permis de construire n'est pas encore délivré : il est urgent d'agir tous ensemble.