Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Pour l'abrogation de l'arrêté autorisant la pêche sous-marine professionnelle à Mayotte

Pétition : Pour l'abrogation de l'arrêté autorisant la pêche sous-marine professionnelle à Mayotte Pétition

Pour l'abrogation de l'arrêté autorisant la pêche sous-marine professionnelle à Mayotte

156 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Lagon Maoré , Happy Divers , Hippocampe Plongée, Mayotte Lagoon, Mayotte Expl'Eau, Nyamba Club, Nautilus Plongée, Majiclub, Bullodrome , clubs de plongée de Mayotte
Destinataire(s) :
Monsieur Le Préfet de Mayotte
La pétition
Monsieur le Préfet de Mayotte,

Nous nous permettons de vous solliciter sur un sujet important pour l’avenir de Mayotte et de ses enfants. Mayotte est une île magnifique, peuplée de gens qui le sont tout autant : son lagon et son environnement marin, une de ses plus grandes richesses économique, touristique, est de par sa faune, son écosystème, un des atouts majeurs du développement de Mayotte. Bientôt nous pouvons espérer le voir classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, n’est-ce pas fantastique ? Néanmoins, ce lagon est fragile, et nous sommes tous conscients de la nécessité urgente de mettre tous les moyens en œuvre pour le protéger.

Nous sommes donc étonnés, perplexes, et choqués par l’arrêté N°46/UTM/2013, réglementant l’exercice de la pêche sous-marine professionnelle à titre expérimentale dans les eaux du département de Mayotte promulgué le 23 décembre 2013, et allant à l’encontre de la protection de cet environnement marin.

Aujourd’hui encore par l’arrêté 61/AL/2006, et de manière justifiée, les compétitions de chasse sous-marine sont interdites à Mayotte car il est reconnu que ce type d’activité pratiqué de façon outrancière est destructrice de l’équilibre entre les différentes espèces, à fortiori sur le domaine récifal. Pourtant il est autorisé aujourd’hui de pratiquer professionnellement l’équivalent d’une compétition quotidienne ; diable, une surpopulation d’espèces menacerait-elle ce fragile équilibre ? Tout au contraire. D’autant plus que les quelques espèces citées dans ce nouvel arrêté sont loin d’être les seules en voie d’extinction à Mayotte et au niveau mondial.

Économiquement cela n’apporte rien à Mayotte, ne crée pas d’emploi, la pêche en est pourvoyeuse. Pourquoi rajouter alors une nouvelle forme professionnelle jusqu’à présent prohibée sur notre territoire et à notre connaissance interdite dans beaucoup d’autres endroits en France et à l’étranger ? Ceci ne fait que régulariser des personnes qui depuis de nombreuses années sont hors la loi et vendent du poisson fléché. Les titulaires de cette licence peuvent d’ores et déjà, en tant que pêcheur professionnel, prétendre à des subventions. Un comble !

A peine deux mois depuis la sortie de cet arrêté, et déjà l’image de Mayotte à l’extérieur en est terni : premiers « boycotts » de Mayotte par des touristes plongeurs qui renoncent à venir sur cette île si insensible à son développement durable. A l’heure où Mayotte communique sur sa nature, où le conseil général par le biais du comité du tourisme investit dans la communication sur ce lagon, où le tourisme commence à renaître, pourquoi ce nouvel handicap ?

Ce nouvel arrêté, établi avec peu ou pas de concertation avec les différents acteurs, est en contradiction totale avec le développement durable de Mayotte. Dans sa forme (aucune notion de sécurité, l’apnée en solo étant vivement déconseillée, aucune approche scientifique, etc) mais surtout dans son fond il apparaît donc comme une menace pour la nature et l’économie de Mayotte.

Comme vous l’aurez compris les conséquences économiques seront désastreuses sur le plan touristique (clubs de plongée et autres prestataires nautique), ainsi que pour les pêcheurs traditionnels pour lesquels la ressource en poisson de récif ne manquera pas de s’appauvrir à court ou moyen terme.

Pour toutes ces raisons, nous vous prions solennellement de bien vouloir abroger cet arrêté avant que ses conséquences destructrices pour la faune de notre récif ne soient irréversibles.

En vous remerciant de l’attention que vous voudrez bien apporter à cette pétition et restant à votre disposition pour vous faire part de nos arguments de vive voix, nous vous prions de croire, Monsieur Le Préfet , en l’assurance de notre considération .
156 signatures
Signez avec votre email
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
7 commentaires
Clément - Le 16/07/2014 à 05:30:26
N'importe quoi ! et les plaisancier ?
0
Lucie - Le 02/03/2014 à 18:31:08
Réagissez
0
Laura - Le 03/03/2014 à 12:31:43
Plongeuse passionnée respectant l'environnement, ce décret est une aberration qui aurait déjà fait la 1 des médias en métropole ou ailleurs ! depuis quand fait-on des décrets pour favoriser des connaissances ? Tout ceci entraînera des illégalités qui fragiliseront encore plus le lagon de Mayotte malgré les efforts de nombreux gestes! Abrogez donc ce décret insensé !
0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs