64 901 754 personnes agissent sur MesOpinions.com

Pétition - Médias

Signez la pétition

Déjà 5.632 signatures

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Pétition : Nous demandons une sanction lourde à la chaîne C8 pour avoir autorisé les injures à l'encontre du Front National

Nous demandons une sanction lourde à la chaîne C8 pour avoir autorisé les injures à l'encontre du Front National

Auteur : Les militants FN

Créé le 17/03/2017  

À l'attention : du Sénat, de Monsieur François Hollande, Président de la République.

La diffamation est une fausse accusation qui porte atteinte à l'honneur et à la considération d'une personne. La diffamation peut être raciste, sexiste, homophobe. Elle relève d'une procédure spécifique permettant de protéger la liberté d'expression.

Suite à l'émission  diffusée le  15  mars  sur le chaîne C8  du groupe Canal +, nous demandons que  cette chaîne soit lourdement sanctionnée pour les accusations d'homophobie portées à l'encontre du FN 
mais également visant la communauté homosexuelle.
 
Le  FN a été lourdement bafoué, il n'est pas tolérable  que l'État continue à agir  dans l'illégalité.  

La liberté d'expression ne donne pas lieu à porter des accusations portant atteinte au Front National, mais également une discrimination envers les homosexuels.
Ces accusations sont de la responsabilité du groupe Canal +.

En cette année 2017 et à l’ère du numérique, nul ne peut ignorer la prépondérance qu’ont pris les réseaux sociaux, Facebook et Twitter en tête, dans le débat démocratique et l’influence des opinions citoyennes. Cela, certains candidats à la présidentielle à venir l’ont bien compris : Jean-Luc Mélenchon, suivi par Florian Philippot sur le front Youtube, mais aussi Emmanuel Macron par le partage régulier de vidéos, tous trois s’étant parés d’une présence importante sur Twitter.


La puissance de cet outil n’est plus à démontrer, particulièrement après l’élection de Donald Trump à la fonction suprême des États-Unis. Les internautes ont ainsi rapidement pris le pas, suivis par différents médias, partageant et commentant allègrement tous les faits et gestes de nos chers candidats dans le but de manipuler d’informer des millions de Français du déroulement de la campagne présidentielle.