57 653 949 personnes agissent sur MesOpinions.com

Pétition - Justice

Signez la pétition

Déjà 639 signatures

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Pétition : Soutien à Malik Hadjadj et sa friterie Place Darche à Longwy (54)

Soutien à Malik Hadjadj et sa friterie Place Darche à Longwy (54)

Auteur : Malik Hadjadj

Créé le 13/06/2017  

À l'attention : du Maire de Longwy, Préfet de Meurthe Et Moselle, Tribunal administratif, Tribunal de commerce, Député de la 3ème circonscription de M et M.

Comme beaucoup le savent, j'ai acquis un fond de commerce (baraque à frites blanche située sur la place Darche) auprès du liquidateur judiciaire, en juin 2012.


Mais depuis, la ville ne veut pas me délivrer l'autorisation d'exploiter, prétextant que celle-ci n'était plus acquise au moment de la vente. L'ancien Maire, Édouard Jaque, ne m'a pas laissé le choix de partir. Le nouveau Maire, Jean-Marc Fournel, a fait pire : il a voulu avoir une ordonnance d'expulsion par le Tribunal d'Instance de Briey.

La juridiction du tribunal de Briey s'est déclarée incompétente. De plus, sur l'acte de vente, il n'est nulle part spécifié que l'autorisation d'exploiter n'était plus acquis. J'ai donc fait l'acquisition d'un bien dans le but de pouvoir l'exploiter sur la place Darche. Le liquidateur judiciaire ne m'a jamais informé que l'autorisation d'exploiter ne me serait pas délivré par la ville.


Conclusion : j'ai acquis un bien que je ne peux même pas exploiter. Le combat dure depuis 5 ans et aujourd'hui j'ai décidé de travailler car le pire étant que je paie tout de même des factures correspondant à un branchement d'électricité pour cette baraque à frites que je n'utilise même pas. Et pour cause, la mairie ne m'en donne pas l'autorisation. Je paye même une cotisation foncière sur les entreprises qui tient compte de cette friterie.

Je cherche donc du soutien auprès de la population de Longwy désireuse que cette friterie ré-ouvre.

J'espère également montrer ce soutien (à travers cette pétition) à qui de droit par la suite. Je suis déterminé à ne pas me laisser faire et à me battre pour la ré-ouverture de cette friterie et enfin travailler.


Merci à tous,


Malik Hadjadj.