115 642 409 signatures sur MesOpinions.com

Suivez-nous !

Pétition : Le service public étampois ne doit pas reproduire ce qu'ont vécu les France Télécom

Signez la pétition

Déjà 140 signatures

    Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...

Le service public étampois ne doit pas reproduire ce qu'ont vécu les France Télécom

Auteur : Collectif de soutien aux personnels de la crèche des Lutins à Morigny-Champigny

À l'attention : Président de la Communauté de Communes d'Etampes et du Sud Essonne

Trois agents, une auxiliaire de puériculture et une éducatrice de jeunes enfants et une ATSEM injustement accusés de maltraitance.

Toutes les pièces, tous les témoignages entendus ont forgé notre conviction qu’il s’agit d'une injustice. Ne croyez pas un instant que nous défendrions des personnes qui ne le méritent pas. Nous n'engagerions pas nos diverses organisations sans avoir constaté que la procédure actuelle est conduite avec violence et inconséquence.

La pérennité du service public, l'avenir de ces agents dépend de l'excellence de leur travail. A fortiori dans le secteur sensible de la petite enfance. Pendant des années, cette crèche avec ces professionnelles ont donné entière satisfaction aux enfants et aux parents sous l'autorité de la commune de MORIGNY.

Ces professionnelles ne se sont pas découvertes une âme de maltraitante lorsque la crèche a été transférée à la Communauté de Communes de l'Etampois. Sachez que ces trois agents travaillent en milieu ouvert ; c'est à dire qu'un comportement fautif de ce type ne serait possible que si les autres agents le cautionnaient.

Les conséquences dramatiques de ces accusations non fondées mettront des années à s'estomper. C'est toute une équipe traumatisée, touchée dans ce qu'elle a de plus cher : son engagement professionnel auprès des tout-petits.

Nous savons où cela mène et nous ne voulons pas devenir les « France Telecom » du Sud-Essonne.

En refusant de recevoir les organisations syndicales, le Président de la Communauté de Communes prend la responsabilité de l'enlisement même après trois expressions publiques, une grève et un rassemblement de collègues et surtout de parents venus témoigner leur soutien à ces professionnelles qu'ils connaissent et en qui, ils gardent leur plus grande confiance.

Faites part au Président de la Communauté de Communes et à tous les élus communaux et intercommunaux en capacité d’infléchir sa gestion calamiteuse de votre désapprobation.

Demandez avec nous qu'une expertise indépendante soit menée.