Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Ressenti étudiants

Ressenti étudiants Pétition

Ressenti étudiants

1 signature
Auteur
Auteur(s) :
Licence 2 Droit UCA
Destinataire(s) :
Equipe pédagogique et administration UCA
La pétition

Mesdames, Messieurs,


 


La majorité de la licence 2 de droit de la faculté UCA se permet de vous joindre un bilan de son ressenti par rapport au déroulement de ce semestre et aux modalités d'examens prévus du 14 décembre au 18 décembre 2020. 


Ce semestre a été très compliqué pour les étudiants, à commencer par la mise en place des modalités à distance. Le distanciel qui malgré son fonctionnement, a entrainé l'isolement des élèves, tout comme l'impersonnalité des cours et des travaux dirigés. Beaucoup d'informations ont été tardivement transmises, ce qui a empêchées les élèves d’organiser et d’équilibrer convenablement leur travail. Ceci a été le cas notamment, lors du passage des travaux dirigés de présentiel au distanciel. L’adaptation a été longue, et le manque de communication a été pour certains très présent.


Cela a pour conséquence de provoquer chez les étudiants un sentiment de solitude et d’anxiété, ce qui impacte fortement notre santé mentale. En effet, malgré des demandes formulées auprès de certains professeurs, nous avons le sentiment que les mesures d’adaptabilité ont été insuffisantes, voire selon les contextes, inexistantes.  


S’ajoute à ceci le fait que les cours ont été irrégulièrement dispensés. Les horaires prévus dans l’emploi du temps ou convenu avec le professeur n’ont pas toujours été respecté. Cette confusion d’organisation a fait que parfois, nous pouvions avoir plusieurs cours dispensés au même moment. De nouveau, ceci entraine des mauvaises conditions de travail.


L’absence d’écoute, d’adaptation, de considération et l’intensité du rythme des cours, créé une lassitude dans leur apprentissage et leur assimilation. Par conséquent, de nombreux étudiants se retrouvent en échec scolaire, voire même en déscolarisation.  Nous nous inquiétons fortement pour la réussite de notre semestre, mais aussi pour l’état moral et physique dans lequel nous nous trouverons une fois l’année terminée.


Cependant, ces craintes se sont amplifiées depuis que nous avons été informés des nouvelles modalités d’examen. Les consignes de partiels nous semblent objectivement irréalisables. Cela à cause de la réduction considérable du temps consacré à la réalisation de l’épreuve et du maintien d’un même nombre de question que si celle-ci se déroulait en une heure (passage d'une heure à 40 minutes voire 20 minutes).


C’est le cas notamment pour la matière « d'histoire du droit pénal » : 20 minutes pour réaliser un QCM regroupant 40 questions régressives de point. Ceci s’applique également pour la matière de droit pénal : 40 minutes pour répondre à 60 questions. Cela nous laisse approximativement 40 secondes par question, sans la possibilité de revenir en arrière en cas d’erreur ou d’incompréhension.


Malgré les mesures prises pour des personnes à faible accès numérique, certains problèmes techniques ne sont pas inévitables. De nombreux étudiants ont signalé des bugs durant la session de « test avant les examens ».


 


Par ceci, nous souhaiterions dans la mesure du possible, pouvoir réaliser nos examens en une heure (le délai initialement prévu), sans compter le délai de dépôt ou d’erreur. C’est un bon compromis entre le quota de questions que le professeur souhaite imposer et le temps qui nous semble raisonnable à réaliser l’épreuve.


Il est d’autant plus important d’allonger la durée de l’épreuve, afin de prévoir les éventuels problèmes techniques auxquels nous sommes tous exposés. Ceci assurera davantage l’égalité des chances entre les étudiants, qui pourront tous réaliser les examens dans les mêmes conditions et nous soulagerai du stresse additionnel lié à la nature imprévisible de ces erreurs techniques.


Nous reconnaissons qu'il est nécessaire de lutter contre la tricherie et la fraude, mais pas au détriment de l'intérêt pédagogique de l'exercice et de la possibilité de réussite des élèves. D’autant plus, cette deuxième année de droit est déterminante pour la sélection des masters, ces examens seront décisifs « de notre avenir ».


 


Nous faisons preuve de bonne volonté et nous espérons que par ce message vous comprendrez nos inquiétudes mais aussi notre motivation et enthousiasme à vouloir s'épanouir et à s’accomplir dans nos études.


Merci de prendre en considération ce message et nos souhaits.


 


Très respectueusement,


La Licence 2 de Droit


 


 

1 signature
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs