Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions justice Rendez-nous nos filles, Rendez-moi mes sœurs
Pétition

Rendez-nous nos filles, Rendez-moi mes sœurs

Rendez-nous nos filles, Rendez-moi mes sœurs Pétition
316 signatures
Plus que 184 signatures pour que cette pétition soit diffusée dans la newsletter MesOpinions !
Auteur
Auteur(s) :
Itier Laetitia
Destinataire(s) :
Maître Michel Amas
La pétition
Actualité(s)
Bonjour,

Nous refaisons cette pétition, mais cette fois ci nous rajoutons Lilou car elle aussi a énormément besoins de ses sœurs.

Donc, pour vous faire comprendre ce qui ce passe veuillez lire :

J'ai toujours eu des rapports très conflictuels avec ma mère, depuis toute petite. J'ai d'ailleurs été suivie par l'aemo étant enfant. 

Mon enfance, n'a été que douleurs, mensonges et souffrances. Malgré mes fugues à répétition du domicile du compagnon de ma mère, aucune personne de l'aemo n'ont décrété qu'il serait bien pour moi d'être placée.

Mes fugues et mon mal-être ont continué jusqu'à mes 17 ans ou j'ai pris la décision pour mon bien être d'être placée en foyer jusqu'à ma majorité 18 ans !

À mes 18 ans, première expérience de vivre en couple. Malheureusement, des violences conjugales seront présentes. En début d'année 2009, je décide de retourner au foyer où j'étais, et en novembre 2009, je reprend doucement contact avec ma mère et la je croise le regard d'un jeune homme.

J'ai 19 ans, lui 29 le coup de foudre immédiat ! Tellement que moins d'un mois après le 19 décembre 2009, nous nous sommes dit oui pour la vie.
Tout allait pour le mieux et les rapports conflictuels entre moi et ma mère se sont dissipés doucement et ont laissé place à une complicité nouvelle. 

J'ai mi au monde Louanne en 2011, puis Mariline en 2012. Je ne sais pas réellement ce qui se passait dans la tête de ma mère mais elle a commencé à faire derrière notre dos des signalements basés sur du mensonge.
L'aemo, constatera que ma mère et son compagnon sont des personnes très néfastes pour moi, ma vie de couple et de famille.

Comme nous habitions l'une à côté de l'autre, l'aemo a pris la décision de nous retirer en urgence nos filles. Donc le jour de mon anniversaire le 12/12/2014, nos trois filles étaient placées en foyer d'urgence. De là, nous avons déménagé, galéré et retrouvé un logement et nous nous sommes tout racheter.

En 2016, la référente ase nous annonce qu'elle va devoir transmettre notre dossier a une autre mds car nous faisons plus partie de son secteur. Nous avions donc changé de mds et la ont nous apprend qu'on recommence à zéro afin qu'ils aient leurs propres points de vue.

Donc visite médiatisées avec les 3, puis sorties accompagnées, puis visites au domicile et enfin sortie libre de 10h à 18h.

En 2017, je tombe enceinte de notre 4 ème, Adixia.

L'ase nous assurerons qu'elle restera avec nous. En décembre 2017, notre logement sera reconnu comme étant insalubre par la ville de Marseille avec une chaudière endommagée, risque de fuite de gaz donc plus de gaz et plus d'eau chaude. L'ase était au courant et ça ne les dérangeait pas de savoir que nous vivions dans de telles conditions.

En mars 2018, Adixia voit le jours, Louanne, Mariline et Maëva viennent à la maternité pour voir leurs petite sœur. 

Tout va pour le mieux Adixia voyait régulièrement ses sœurs qui venaient au domicile puis quelques temps après la naissance de Adixia les calendriers ont diminué sans raison ! 

En juillet  2018, nous passons devant la juge des enfants pour Adixia, là, la juge nous dira que le dossier de Adixia restera vide car elle n'a aucun motif pour la faire placer et que le logement reconnu insalubre n'est pas une excuse valable pour la placer.

En revanche, elle avait ordonné a l'ase de nous trouver rapidement une solution pour nous reloger.
Ce qui n'a jamais été fait, d'ailleurs le rapport de juillet n'est nul part.

En août, une sortie avec Maëva a été faites de 9h a 11h au moment de ramener Maëva au foyer, Maëva a pris sa trottinette et s'est enfuie du parc car elle ne voulait plus retourner au foyer.

L'ase, le foyer ont été mis au courant, une disparition inquiétante concernant Maëva avait été faite.
Le foyer nous ont averti que Maëva avait été retrouvée par une voisine de chez eux et qu'elle l'avait ramenée jusqu'au foyer.

Le foyer n'ont pas pris l'identité de la personne.

J'ai commencé à exprimer mes colères envers l'ase, j'ai fait des vidéos en direct j'en ai fait pas mal pour montrer ce que nous endurons avec l'ase et leurs incompréhensions !

Déjà pourquoi Adixia était avec nous tout en sachant que le logement était sans eau chaude et pourquoi les grandes ne pouvaient pas venir en week-end chez nous ?

En octobre 2018, l'ase portera plainte contre moi car je les dénonce sur les réseaux sociaux, je les filmais à leur insu, j'enregistrais les appels et conversations, j'avais donné leur identité sur les réseaux sociaux et je les traitais de timon et Pumba. 

Au commissariat ils ont tout visionné, mes pages, mes vidéos, mes photos..

Tous m'ont donné raison à un détail près : je n'ai pas le droit de donner l'identité des personnes.
Mis a part cela, l'affaire a été classée sans suite ! 

Or, au même moment une brigade des mineurs arrive et nous rend un papier pour récupérer Adixia.

Les agents de police expliquent la situation leur remontre les pages, photos, vidéos et expliquent que Adixia ne peut pas être placée surtout qu'ils n'y a aucun motif valable et que Adixia était encore allaitée exclusivement au sein.

Malgré cela à contre coeur, ils nous ont pris Adixia.

J'ai été interdite de mds et de référent ase pendant 6 mois.

La loi dit placement provisoire pendant 6 mois. Or, 6mois après son placement non justifié, il n'y aura aucun autre jugement pour elle.

Elle sera placée abusivement jusqu'en avril 2020.

Quant à ses sœurs, le placement de leurs petites sœurs n'a fait qu'empirer les choses.

Louanne enchaîne les catastrophes, s'arrache les cheveux, se détruisait les vêtements, parle de plus en plus mal. 

Le foyer était tellement embêté, qu'ils ont décidé de séparer Louanne de ses deux sœurs Mariline et Maëva pour l'envoyer en famille d'accueil.

La Louanne a tellement provoqué de problèmes, que la famille d'accueil n'ont plus voulu d'elle et Louanne s'est retrouvée, juste après les vacances de Pâques dans un nouveau foyer, ou la ça empire.

Mariline quand a elle a commencé elle aussi, à s'arracher les cheveux, a recommencé ses crises d'angoisse et régresse avec moi depuis qu'on est en visite médiatisée.

Nous avons déménagé en décembre 2018 et encore une fois, tout racheté pour nos filles, et j'ai appris que j'attendais notre 5 ème princesse ! 

Depuis Lilou a 6 mois, et elle est avec nous depuis sa naissance. 

Nous voyons Adixia tous les vendredis de 10h à 11h. 

Et Louanne, Mariline et Maëva avec Adixia 1 vendredi sur deux toujours pendant 1h.

Depuis peu, nous étions passés à 30 minutes de plus donc de 10h a 11h30.

Là aussi, personne ne comprenait pourquoi Lilou était avec nous et pourquoi Adixia ne pouvait pas rentrer à la maison et pourquoi les grandes étaient vues 1 vendredi sur deux alors que Adixia nous la voyons tous les vendredis et que Lilou est à temps plein avec nous !

Les nouvelles référentes ASE ne donnes aucune explication rationnelle.

Nous sommes dans le flou total !

En décembre 2019, l'ase nous annonce que nous changeons de lieu de visite médiatisée car pas assez d'échange avec les précédents des services.

Entre temps, nous avons fait appelle a maître Michel Amas pour qu'il puisse enfin nous aider à sortir, nos filles en plus de l'avocate que nous avion , il accepte d'être notre avocat.

En janvier 2020, nous passons devant la juge des enfants, mon avocate ne veut pas de maître Michel Amas car il est trop vu sur les médias.

A l'audience, tout le monde est contre moi. Mon avocate nous défend comme elle le peut.

On apprendra que Lilou reste avec nous, et que nous avons des visites et des sorties devront être faites avant la prochaine audience en avril 2020.

A partir du 14 février 2020 nous commencerons a faire des sorties accompagnées avec Adixia aà chaque fois mais avec une de ses sœurs en plus !

Le 14 février, ça sera Adixia et Louanne toujours de 1h30.

Et un vendredi sur deux visites médiatisées avec toutes les filles.

Alors certes cela avance à petit pas, mais cela fait 5 ans que ce cauchemars dure et persiste.

A chaque fois que tout va pour le mieux, l'ase raconte des conneries et cela nous bloque pour récupérer nos filles.

Je vous laisse toutes mes pages :

 Facebook : Rendez-nous nos filles,
Facebook : Aidez-nous à nous reloger,

Instagram : maman-de-5-princesses,
YouTube : Titia Titounne.

Voyez par vous même tout ce que nous avons traversé, et tout ce que nous traversons encore.

Demandez aussi auprès des personnes qui me suivent, n'hésitez surtout pas à poser des questions 

Lilou a besoin de ses sœurs, Louanne, Mariline, Maëva et Adixia doivent rentrer à la maison.
Milles merci de tout vos soutiens 




316 signatures
Signez avec votre email
Plus que 184 signatures pour que cette pétition soit diffusée dans la newsletter MesOpinions !
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
- Actualité(s) de la pétition -
72 commentaires
Celine - Le 29/04/2020 à 17:46:37
Je suis de tous cœur avec vou pour que c'est princesse revienne chez elles
2 0
Sylvaine - Le 12/02/2020 à 19:25:26
Bonjour Rendre rendre les filles alors maman. Et au papa
2 0
Nathalie - Le 12/02/2020 à 13:13:29
Honteux !
2 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions justice Rendez-nous nos filles, Rendez-moi mes sœurs