112 330 144 signatures sur MesOpinions.com

RELATIVE A LA DESTRUCTION DU DIRECTEUR REGIONAL AFRIQUE DE L’IPPF

Sauvegarde en cours...
Pétition : RELATIVE A LA DESTRUCTION DU DIRECTEUR REGIONAL AFRIQUE DE L’IPPF
Par ESPOIR AFRIQUE

Pétition adressée à • Monsieur le Président du Conseil Central de l’IPPF • Monsieur le Directeur General de l’IPPF • Monsieur le Président du Conseil Régional pour l’Afrique de l’IPPF

Nous avons pris connaissance avec consternation de sources diverses, la gestion qui a été faite des accusations de harcèlement sexuelle aujourd’hui muées en faute de gestion portées à l’endroit  de M. Lucien Kouakou, Directeur Région Afrique de l’IPPF.


Nous voulons tout d’abord réaffirmer notre attachement à la noble mission de l’IPPF et son objectif de concourir au bien-être de l’être humain dans toutes ses dimensions.   


Nous, volontaires, consultants de l’IPPF Région Afrique signataires de la présente pétition, vous présentons une pétition à l’endroit du Directeur Général de l’IPPF relativement à la destruction systématique de M. Lucien Kouakou, Directeur Région Afrique de l’IPPF.


Voici les motifs de la présente pétition :



  • Non respect de la discrétion qui devrait entourer l’abord d’un tel sujet. En lieu et place, vous avez saisi les partenaires techniques et financiers de l’IPPF externes à l’organisation sans vous en référer aux enquêtes préalables ;

  • Non respect de la présomption d’innocence dont bénéficie toute personne présumée auteur d’un délit conduisant avec le non-respect de la discrétion qui précède à la destruction du Directeur Régional ;

  • Non respect des usages fonctionnels de l’organisation selon lesquels les lignes hiérarchiques sont aussi bien utilisées pour la gestion de l’autorité que des crises. Un collaborateur du Conseil de la Région Afrique (le Directeur Régional) étant impliqué dans un processus litigieux, ce conseil est l’instance de votre première référence. Votre approche qui a été celle de vous emparer du dossier personnellement et le traiter tel que vous l’avez fait constitue un manquement grave de respect au Conseil Régional pour l’Afrique de l’IPPF.

  • Absence de souci de préservation des acquis de progrès perceptibles de la Région : La region Africaine s'est démarquée ces dernières années par des résultats qui honorent l'organisation et la crédibilise auprès des bailleurs de Fonda.


Nous saisissons cette opportunité pour :



  • rappeler la place que la Région Afrique occupe aujourd’hui en termes de résultats de la mission de l’IPPF. Cet engagement et les réalisations qui l’entourent mériteraient un peu plus de respect pour la Région Afrique et les différents acteurs qui sont au four et au moulin pour le succès. Loin de nous toute idée fallacieuse de vouloir cultiver l’impunité,

  • dire que nous voulons juste que les droits, les devoirs et les pouvoirs des uns et des autres soient respectés quel que soit le niveau de la hiérarchie de l’organisation ;

  • dire également que nous notons avec circonspection le rythme de départ des africains du Bureau Central de l’IPPF.


Sur la base de tout ce qui précède :



  1. Nous demandons au Président du Conseil Central de prendre avec beaucoup de sérieux et beaucoup de considération, les inquiétudes de la Région Afrique de l’IPPF tel qu’elles transparaissent dans la conjoncture actuelle ;

  2. Nous demandons au Directeur Générale de

  3. Prendre toutes les mesures en son pouvoir pour le respect des droits humains dont M. Lucien Kouakou bénéficie en tant qu’être humain.

  4. Respecter le Conseil de la Région Afrique en temps instance collaborative pour la bonne marche de l’institution

  5. Restaurer la dignité Lucien Kouakou qui est aujourd’hui perçu comme un harceleur sexuel dans toute l’Afrique et en dehors à travers une communication claire qui reflète les résultats de l’enquête que vous avec menée.

  6. Prendre conscience que le monde entier est en train de le voir rechercher tous les moyens possibles (nous faisons référence au motif de sa suspension actuelle relative à la gestion insuffisante de fonds d’un projet) pour se défaire de M. Kouakou sur la base d’une enquête dont les trouvailles n’ont révélé aucun élément permettant de l’incriminer.

16 signatures
  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook
Partagez la pétition avec vos amis :

Vous pourriez soutenir aussi

Lancer votre pétition

Lancer ma pétition

Lancez votre pétition pour faire bouger les choses Je lance ma pétition