Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Pétition de soutien à Lisa David, journaliste à RFO-Martinique

Pétition : Pétition de soutien à Lisa David, journaliste à RFO-Martinique Pétition

Pétition de soutien à Lisa David, journaliste à RFO-Martinique

967 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Raphaël Confiant raphaelconfiant@hotmail.com
Destinataire(s) :
Monsieur le Président Directeur Général de France Télévisions
La pétition
Actualité(s)
Lisa David, journaliste à RFO-Martinique, syndicaliste et militante bien connue, se retrouvera bientôt devant le Tribunal correctionnel de Fort-de-France où elle a été traduite par sa direction et un rédacteur en chef, d’origine hexagonale, le dénommé René Lataste.
Motif : « Diffamation ».

En fait, L. David n’a cessé de dénoncer les dysfonctionnements bien connus de la station de Clairière et le règne de la lâcheté, du larbinisme et de la propagande assimilationniste.

Elle avait aussi pointé du doigt le traitement scandaleusement partial de la grève générale de février 2009.

Cela fait déjà un certain temps que Lisa David gène à cause de ses prises de position courageuses au sein d’une station vouée à l’abrutissement, au décervelage, du peuple martiniquais. L’objectif a toujours été clair : discréditer la journaliste, la décrédibiliser de façon à la pousser à la démission.

Faute d’avoir réussi, c’est par le biais d’un procès en diffamation que la direction de RFO cherche à obtenir une condamnation pour se débarrasser d’elle.

Sa faute ? Avoir osé s’étonner qu’aucun journaliste martiniquais n’ait été choisi pour présenter des émissions sur le premier anniversaire de la mort d’Aimé Césaire.

Le sieur Lataste a crié au scandale : « des comportements choquants », un « cheminement vers l’inadmissible ».

Lisa David, dans une lettre ouverte a renvoyé ce donneur de leçons aux situations « choquantes » au « cheminement inadmissible » qu’il n’a jamais dénoncés dans son pays, la France.

Extraits : « Ne me donnez pas de leçon de tolérance. Vous pouvez être rédacteur en chef adjoint dans notre pays. Combien y a-t-il de Noirs en France ayant des responsabilités dans l’audiovisuel public ? Je ne vous ai jamais entendu vous en indigner.

Ce monsieur va jusqu’à sous-entendre que les journalistes martiniquais seraient tous des incompétents :


 « Vous écrivez que « le choix fait est celui du professionnalisme et de la connaissance des sujets traités. L’objectif est de faire des émissions de qualité dans le cadre du Service Public »

Comment osez vous monsieur sous-entendre qu’aucun de nous, journaliste martiniquais ne peut parler d’Aimé Césaire. Par manque de connaissance du sujet ? Vous nous insultez ! »

Cette lettre ouverte à René Lataste qu’on peut retrouver sur Google, vaut à Lisa DAVID sa mise en examen et son renvoi devant le Tribunal Correctionnel, pour diffamation.

Nous soussignés, mettons solennellement en garde la direction de RFO ainsi que la justice française face à ce que nous considérons comme une procédure abusive et scandaleuse. Nous ne permettrons pas que Lisa David soit traînée dans la boue ni qu’elle soit suspendue de son travail ou révoqué.

Nous ne demeurerons pas les bras croisés !
967 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
- Actualité(s) de la pétition -
368 commentaires
Jean yves - Le 15/11/2010 à 19:36:27
En tant que bretons sommes de tout coeur avec vous.Memes problemes avec le meme genre de personnes,cette fois pour defendre le breton notre langue sur notre propre sol
1
P-y - Le 06/09/2010 à 22:59:41
Solidaire
0
Bernard - Le 07/09/2010 à 07:04:30
(COMITE DE DEFENSE DE L’IMAGE DE LA JUSTICE)



Tel : 0596 73 98 44



E mail : comitedefenseimage_justice@yahoo.fr



Du nouveau en Martinique : excédé des abus de pouvoir, au sommet de l’appareil judiciaire français, un médecin martiniquais prend la tête du COMITE DE DEFENSE DE L’IMAGE DE LA JUSTICE.



Il a écrit :



ü Au PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE



ü AU GARDE DES SCEAUX



ü AU MINISTERE DE LA JUSTICE



ü Il COMPTE RECOURIR AUX INSTANCES EUROPEENNES DE JUSTICE



Ø Il compte relancer la contestation et mobilisation syndicale, nationaliste et des juristes martiniquais et antillo-guyanais.
0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs