Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions justice Ne libérez pas mon agresseur dans ma ville
Pétition

Ne libérez pas mon agresseur dans ma ville

Ne libérez pas mon agresseur dans ma ville Pétition
26.053 signatures
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur :
Auteur(s) :
Condamnée Gratuitement
Destinataire(s) :
Juge d'application des peines
La pétition
Actualité(s)

Chères concitoyennes, chers concitoyens,


Après avoir porté plainte une dizaine de fois contre mon ancien compagnon pour des vols, violences, dégradations et harcèlement qui se sont produits de 2018 à 2020, il a finalement été condamné et incarcéré. Une expertise psychiatrique a révélé qu'il souffre de schizophrénie paranoïde avec des traits de personnalité psychopathiques. Et voilà qu'on m'annonce qu'il sera libéré début septembre (au lieu de décembre) et à 5km seulement de mon domicile.

Enfin la ville de Paris ne m'appartient pas bien sûr, mais je la chérie. Je viens d'obtenir un logement HLM après avoir patienté sagement pendant 10 ans. Je soigne les pigeons parisiens lorsque j'ai du temps libre, avec l'aide de l'association Faune Alfort. Je viens de créer une micro entreprise dans la création de sites internet. C'est compliqué car je dois me cacher pour que l'agresseur ne me retrouve pas.

Il avait un logement à Bourges, mais il a été rendu pendant son incarcération. Il n'avait pas de travail et dormait dans les rues de Paris. Il recommence donc sa vie et un juge d'application des peines a décidé de l'installer rive gauche et de lui interdire la rive droite de Paris. Lui indiquant donc au passage dans quelle zone je me situe.

On invite donc les femmes à porter plainte dans le cadre de violences conjugales, mais aucune protection à la sortie de détention hormis le dispositif téléphone grave danger. Alors je fais quoi avec un téléphone face à un psychopathe ? J'aimerais qu'on m'explique. Pire encore, on nous vole définitivement notre liberté de vivre en paix et donne des indications aux agresseurs pour retrouver leurs victimes.

Je suis moi-même handicapée entre 50 et 79% selon la MDPH et suivie à l'hôpital Saint Joseph dans le 14ème arrondissement par des médecins spécialisés qui utilisent des appareils spécifiques. Je me retrouve donc privée de soin parce que je ne pourrais plus aller dans le sud de Paris.


Pourquoi privée me direz-vous, rien ne m'empêche d'aller sur "son" territoire. Et bien sachez que cet homme m'a déjà agressé à coups de gourdins. C'était il y a 2 ans mais j'ai encore un bleu sur le bras. Une autre fois, il m'a mis un coup de poing derrière la tête alors que j'essayais de m'enfuir dans la rue. Je suis tombée inconsciente sur le sol, les passants m'ont raconté la suite. Il m'a mis des coups de pied de la tête alors que j'avais perdu connaissance. Les passants qui l'ont fait fuir et m'ont sauvé la vie. Un grand merci à tous ces héros du quotidien.


Il me traquait partout et m'humiliait en tous lieux. Il m'insultait et me calomniait par la fenêtre (au 5ème étage), dans le couloir de ma résidence, dans le métro, dans la rue, au marché, etc. Une autre fois, il m'a attrapé dans les escaliers alors que je sortais de chez moi et il m'a littéralement boxée jusqu'à ce quelqu'un passe par là.

J'ai essayé de me défaire de lui dès le début de notre relation mais c'était impossible. Il n'acceptait pas cette rupture et n'a cessé de me torturer psychologiquement et de me battre que lorsque la police l'a arrêté. Il a même mis le feu à la porte de mon ancien logement, parce qu'il voulait me brûler. Un grand merci aux pompiers qui sont intervenus. J'ai eu plus de 30 jours d'ITT psychiatrique ce qui est assez rare semble-t-il. Enfin je vous assure que je reste profondément traumatisée par ces évènements.

Je pensais m'être enfin débarrassée de cet agresseur et voilà que la justice me condamne à quitter la ville que j'aime tant, mes soins, mes projets, ma vie en fait. C'est un nouveau traumatisme, une sorte de cauchemar sans fin. 

Merci de signer cette pétition si vous pensez comme moi que cette situation est injuste et intolérable, que les agresseurs doivent assumer pleinement les conséquences de leurs actes et que les victimes doivent pouvoir vivre librement. Je ferais en sorte de l'adresser au juge d'application des peines concerné par cette histoire, qui est malheureusement bien réelle. Je m'engage à présenter le jugement à qui me le demandera en personne.

Merci à toutes et à tous pour le temps et l'aide que vous m'offrez.

26.053 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
- Actualité(s) de la pétition -
365 commentaires
Le 24/08/2021 à 21:41:57
pourquoi n'écrivez vous pas à Madame Schappia?Votre pétition est très bien rédigée et très explicite , avec copie à Monsieur Darmanin, , il s'est engagé pour les femmes.S'il vous arrive quelque chose, ils ne pourront pas dire qu'ils ne savaient pas!!!! Et pourquoi pas, un courrier adressé, au canard enchainé, sI les ministres ne bronchent pas? Et même si ils bronchent...ce journal sait défendre les injustices et là vous êtes en danger:........foncez do
82
Dani?le - Le 25/08/2021 à 05:24:28
Notre Justice devrait interdire à vie aux nocifs le retour dans le ou les départements où résident leurs victimes. Prévention.
52
Annie - Le 25/08/2021 à 09:24:11
justice pro racaille
49
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions justice Ne libérez pas mon agresseur dans ma ville