Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires COVID-19 Lancer une pétition
Pétition

Non au harcèlement et aux signalements abusifs des familles non scolarisantes

Pétition : Non au harcèlement et aux signalements abusifs des familles non scolarisantes Pétition

Non au harcèlement et aux signalements abusifs des familles non scolarisantes

64 signatures
Auteur(s) :
Marc et Martine Lauthier 84800 L'Isle sur la Sorgue
Destinataire(s) :
l'Etat
La pétition
L’instruction en famille a toujours existé. Elle est légale. La liberté de choix d’instruction est inscrite dans notre constitution.
Or, aujourd’hui, nombre de ces familles subissent un harcèlement de la part des institutions.
Pourtant, la liberté d’instruction vit ces dernières années (depuis 13 ans) un renforcement légal sans précédent : contrôle annuel diligenté par l’Education Nationale (1998), enquête sociale tous les deux ans (renforcée en 2007).
Avec le recul de toutes ces années de pratique, l’Education Nationale reconnaît elle-même que les cas d’absence d’instruction vérifiés sont extrêmement rares.
Ce n'est pas la multiplication des textes législatifs et le harcèlement mais la formation des personnes diligentées pour les contrôles et la confiance instaurée avec les familles qui devraient primer.
En passe de surlégifération, l’instruction dans la famille reste un choix conscient et dynamique plébiscité par les familles qui y ont recours, dont le nombre est en augmentation constante.

L’instruction en famille a toujours existé. Elle est légale. Pourtant, aujourd’hui, la famille Lauthier s’est vue kidnapper ses enfants par les services de l’Etat, sur des plaintes infondées dignes d’une chasse aux sorcières.
Nombre d'entre nous connaissent cette famille et ces enfants, ils sont instruits, épanouis, socialisés, riches d'expériences et de projets.

L’instruction en famille n’est pas un mode de vie en vase clos et n’est pas non plus un moyen pour les parents d’exercer une emprise psychologique sur leurs enfants. Le formatage des enfants est bien plus important dans une structure scolaire que dans des familles qui ont le plus souvent à cœur de voir grandir des enfants libres et autonomes.

Aujourd’hui, les enfants ont été enlevés à leurs parents pour être placés en foyer et famille d’accueil. La famille a été ainsi morcelée, leur vie, leurs projets, ont été brisés en quelques heures : un traumatisme que personne ne souhaiterait avoir à vivre.
Accusation de maltraitance, de non socialisation, sans le moindre élément de preuve, sans enquête préalable honnête.

Beaucoup de familles qui ont fait ce choix rencontrent un harcèlement institutionnel et social à des degrés divers.
Ne pouvant s'attaquer directement à l’instruction en famille, les institutions utilisent d’autres prétextes : non-socialisation, surmédicalisation, défaut de soins, vie en vase clos, emprise psychologique, voire maltraitance…
Les signalements abusifs de familles qui choisissent de ne pas scolariser leurs enfants sont légion.

Nous demandons donc à l’Etat de libérer immédiatement les enfants Lauthier, de cesser de harceler ces familles pour n’importe quel prétexte juste parce qu’elles ne mettent pas leurs enfants à l’école, de cesser de les prendre pour cible, et de les laisser vivre leur vie. Nous demandons à ce que les lois ne soient plus manipulées pour harceler et persécuter des personnes qui font le choix, en toute légalité, de ne pas scolariser leurs enfants.

A travers la famille Lauthier, ce sont toutes les familles de France qui ont fait le choix d’assurer l’instruction de leurs enfants qui peuvent se sentir concernées et atteintes dans leur liberté de choix et leur capacité de parents à assurer des choix responsables et conscients. Cette liberté de choix ne concerne pas uniquement les familles non scolarisantes : aujourd’hui, les institutions abusent de cette faculté de signalement d’enfant en danger pour des motifs divers : prétextes
64 signatures
Signez avec votre email
Partager avec vos amis Facebook
Partagez la pétition avec vos amis :
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Partagez cette pétition avec vos amis
Je signe avec un autre email
10 commentaires
Jacqueline - Le 27/08/2016 à 15:54:18
Où en est cette famille ? Je signe pour que cela serve à d'autres familles qui sont dans le même cas.
1
François - Le 10/06/2011 à 16:57:29
Scandaleux, on se dirige lentement mais sûrement vers la pensée unique!
1
Michele - Le 23/06/2011 à 13:15:25
ben oui...encore et toujours les dames patronesse qui decident de qui fait quoi! assasinnent des familles entieres,aidées dans leur sale besogne par nos elus et tout le systeme! a l'heure ou l'ecole deviens un lieu des moins sur...elles sont la a vous harceler, vous signaler et viennent avec leur sales godasses vous ravir vos enfants! quelle honte ce pays!!! comment peut t'on accepter cela! moi qui ai vu mes enfants partir,que l'on m'a enlevé pour moins que ça...placés dans un foyer de merde ou vous n'avez plus de dignité...5 ans..leur calvaire a duré 5 ans...les juges piur enfants? des nuls qui ne pensent qu'a leur carriere!!!et oui...le tremplin vers la haute magistrature..c'est eux! alors vos gosses??ils s'en foutent! je vous plaint de tout coeur...votre bataille seras rude et injuste...au final..la souffrançe seras la seule gagnante...ha..nos bonnes assistantes sociales!!! les bienfaitrices de tous ces foyer qui doivent "fonctioner" par tous les moyens...ou des enfants sont confrontés a des debiles ou pire.. a la vraie violençe qu'ils ne connaissaient pas avant! pauvre de nous! bon courage...
1
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs