128 804 819 signatures sur MesOpinions.com

Nous demandons la protection de nos chats !

Sauvegarde en cours...
Pétition : Nous demandons la protection de nos chats !
Auteur : Collectif de soutien aux victimes du tueur de chats

Destinataire(s) : M. le Président de la République, M. le Premier Ministre, Mme la Ministre de la Justice, Mme la Procureur de Caen, M. le Préfet du Calvados

Le collectif s’insurge !

Nous demandons la protection de nos chats !

Très mécontents de la peine administrée à X et par sa remise en liberté, le collectif de soutien des victimes s’insurge et réprouve la clôture du dossier de plaintes.

Attendu que le nombre d’actes de cruauté envers les chats est exorbitant, nous estimons que la justice a statué pour une peine bien inférieure à la hauteur des sévices infligés par cet individu, que la sentence est à l’identique, bien minime quant au gouffre psychologique et financier qu’ont dû endurer les nombreux propriétaires de chats touchés.

Qu’a prévu la justice pour tous ces chats disparus dans des circonstances similaires, dans une même circonscription, ou pour les propriétaires qui ont vu leur animal revenir dans un état lamentable de similitudes mais qui ne peuvent plus déposer plainte ?
Comment la JUSTICE, en tant que telle, peut-elle encore exercer sa légitimité dans ces conditions ?

X n’a sans nul doute, pas encore avoué tous ses crimes.
Le 3ème procès qui l’accuse, n’est obtenu que grâce à la perspicacité et à la persévérance des quelques agents de l’ordre ayant menés l’enquête.
Aucunement au préalable, lors des premiers interrogatoires de police, l’inculpé n’avait fait mention de cet acte odieux et scandaleux survenu à la SPA de Verson, le 1er Avril 2017, sur la chienne Inca, préposée à l’adoption et dont la condition n’a pas su émouvoir X, qui lui transperça le cœur à l'aide d'un tournevis, la laissant se vider de son sang dans un box en béton, derrière des barreaux…
Quel être équilibré pourrait prétendre à tant d’horreur ?

Par son sadisme exercé à répétition, X est désormais surnommé « le sérial cat’s killer «.
Comme tout tueur en série, il se nourrit de la souffrance qu’il procure à des êtres sensibles et vulnérables.
Guidé par l’apathie, les tueurs en série, inconscients de par leur état, des actes qu’’ils commettent, doivent s’en remettre à une hiérarchie compétente pour recadrer les choses.
C’est donc à la Justice, informée de certains agissements et de situations défectueuses, d’adapter la sentence et de trouver la formule adéquate pour éviter toute récidive, et ce, dans un souci de protection de sa propre espèce (les tueurs en série, montant toujours crescendo dans leur folie).

Comment un tel tortionnaire peut-il être encore dehors, sans aucune surveillance pour protéger l'entourage, capable de récidiver autant de fois qu'il le désire après déjà deux procès où il fut reconnu coupable de tant de crimes et dans l'attente d'un 3ème ???

Nous demandons une incarcération immédiate sur la personne de X, pour préserver l’entourage du danger que peut encore engendrer sa présence.

D’autre part, La loi n° 2015-177 art 515-14 du 16 février 2015, déclare admettre que les animaux sont des êtres doués de sensibilités.

Il semble donc légitime qu’un acte de cruauté, voir de barbarie, exercé sciemment sur un être sensible, implique un jugement similaire à celui auquel l’être humain, autre espèce douée de sensibilité, à droit.

À sensibilité similaire, la justice se doit de statuer sur les mêmes critères d’appréciation.
Nous demandons donc à ce que le prochain procès de X, soit administré d’être sensible à être sensible comme il l’aurait été pour des crimes barbares perpétués d’humain sur humains.

Nous rappelons que le rapport du budget relatif aux animaux de compagnie à l’état français était de 4.6 milliards d'euros en 2016 , avec une croissance de marché de 3.3 % en accélération par rapport à 2015. Il fut cette année là, le 6éme meilleur marché mondial devant le Canada et l'Italie.
Le chat expliquerait à lui seul, 60% de la progression totale des ventes en 2016.
N'oublions pas le reste des services que rapporte l'animal à l'état français, tels que les emplois créés grâce aux animaux et la pharmacopée animale entre autre ( Hors rapport ).

Rendons aux animaux, le reflet de ce qu’ils nous donnent, offrons leurs le respect dont toute vie à droit.
Nous comptons sur vous pour faire appliquer à qui de devoir, une sentence égale à ce que ces crimes auraient obtenus après réquisitoire, si les faits commis étaient survenus d’humain sur humain.

Merci de réfléchir également à la création d’un secrétariat d’état à la condition animale.
En 2018, il est grand temps que le sort de la vie animale soit entre des mains justes et que leurs conditions de vie deviennent enfin acceptables.

Pour ce faire, nous demandons une sanction exemplaire lors du prochain procès de X.

Veuillez agréer, Messieurs et Mesdames les représentants de l’ordre, l‘expression de nos sincères salutations.

Le collectif de soutien aux victimes du tueur de chats X.

18.070 signatures

Pétition soutenue par un Super contributeur

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook
Partagez la pétition avec vos amis :

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Lancer votre pétition

Lancer ma pétition

Lancez votre pétition pour faire bouger les choses Je lance ma pétition