Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions justice Contre l'expulsion de Mr Ahmad Ashfaq
Pétition

Contre l'expulsion de Mr Ahmad Ashfaq

Contre l'expulsion de Mr Ahmad Ashfaq Pétition
11.628 signatures
Quand elle atteindra 20 000 signatures, cette pétition attirera l’attention des journalistes et sera plus susceptible de passer dans la presse.
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur :
Auteur(s) :
AHMAD Ashfaq
Destinataire(s) :
Emmanuel Macron (Président de la République)
Jean Castex (Premier Ministre )
Edouard Philippe (Ex Premier Ministre)
Gérald Darmanin (Ministre de l'Intérieur et des Outres-mer)
M. Marc GUILLAUME, M. Pascal PELAIN, association CIMADE
La pétition
Actualité(s)

Bonjour à tous, 

Étant totalement désespéré de pouvoir faire avancer les choses nous avons mis en place cette pétition qui pourrait peut-être avoir un impact sur mon futur et éviter que je puisse être séparé de ma famille, voici mon histoire. 

Je suis Mr AHMAD Ashfaq, je suis pakistanais et je vis en France depuis 2013. Je partage ma vie avec ma compagne française, à laquelle je suis pacsé depuis 2017, nous avons un fils de 3 ans, de nationalité française ensemble et je suis en CDI depuis plus de 1,5 ans. Je n'ai jamais commis de délit.



Le 23 avril 2021 notre vie a basculé. Lors d'un banal contrôle d'identité près du métro les Courtilles, alors que je me rendais au travail, j'ai tendu aux agents de police ma carte de séjour expirée. J'étais assez tranquille car je savais que ma demande de renouvellement de carte de séjour me maintenait en situation régulière le temps que j'obtienne un rendez-vous à la préfecture de Nanterre. J'étais loin de penser que quelques heures plus tard ces agents de police mentiraient sciemment sur ma vie et orchestreraient minutieusement TOUT pour la détruire, sans aucun discernement d'esprit et professionnalisme dans le seul but de répondre aux politiques.



J'étais convaincu que ces agents de police, conscients des fermetures des préfectures liées au COVID et des retards de traitement des délivrances des papiers feraient preuve de compréhension concernant ma personne et me laisseraient rapidement repartir travailler. Alors que je ne cessais de leur répéter, mes papiers entre leurs mains, ma situation personnelle et familiale, les agents de police m'ont placé en retenue administrative pour vérifier mon identité. 



À la fin de cette journée, deux arrêtés me sont adressés : une obligation de quitter le territoire immédiatement et une assignation à résidence dans le 92. Ces décisions sont incompréhensibles, déloyales et disproportionnées. Le soir, ma compagne et moi constatons, choqués que ces arrêtés sont truffés d'erreurs, me déclarant célibataire sans enfants, sans papiers, s'abstenant de parler de mon CDI, de mes cartes de séjour délivrées depuis 2017 et de ma demande de renouvellement de carte de séjour actuelle. Mon dossier est à ce jour toujours en instruction. 



J'ai formulé les recours dans les temps, dont celui auprès du tribunal administratif de Cergy-Pontoise, qui a rejeté quelques jours plus tard ma demande pour non-respect du délai de 48h ! Erreur matérielle ! Sans se pencher sur ma situation !



Quelques semaines après le renouvellement de mon assignation à résidence, je me retrouve au centre de rétention de Mesnil-Amelot. Mon avocate s'est battue pour convaincre le juge des libertés et détention que je possède des garanties plus que suffisantes pour retourner chez moi. Deux jours plus tard la Présidente de la Cour d'appel de Paris s'est alignée sur la décision du juge. J'en ressors finalement avec une obligation de pointer chaque jour au commissariat de Villeneuve-la-Garenne.



Entre temps, j'ai accusé un refus de ma demande de recours de la préfecture des Hauts-de-Seine alors que c'est elle qui me délivre les cartes de séjour. J'attends encore la réponse du ministère de l'Intérieur et de la Cour d'appel de Versailles mais les délais sont longs et RIEN N'EST ENCORE GAGNÉ.



Je suis loin d'être sorti de l'auberge car le temps court. Dès le 17 juillet 2021, je peux être placé en centre de rétention, si je ne suis pas mis entre temps dans un vol en direction du Pakistan. Le 20 juillet 2021 sonne la fin de ma période d'assignation à résidence. Si je ne reçois aucune réponse positive entre temps. Je serai séparé de ma famille dont mon fils de 3 ans.



Le vendredi 23 avril 2021, des agents de police ont sciemment menti sans scrupules sur ma personne, ma vie familiale et professionnelle.


Je demande que cette injustice soit mise au grand jour. Je demande que justice soit faite et une mobilisation de votre part pour essayer de faire bouger les choses en ma faveur.


Je suis la voix de milliers de personnes qui subissent le même sort chaque jour et qui ne peuvent ni s'exprimer, ni se défendre.



STOP à l'injustice, STOP à la toute puissance des préfectures, STOP aux mensonges, STOP aux expulsions abusives. JE DEMANDE RÉPARATION.

Merci à vous pour votre soutien, 

Mr AHMAD Ashfaq

Ashfaqa084@gmail.com
Nathabala76@gmail.com

11.628 signatures
Signez avec votre email
Quand elle atteindra 20 000 signatures, cette pétition attirera l’attention des journalistes et sera plus susceptible de passer dans la presse.
Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
- Actualité(s) de la pétition -
326 commentaires
Maguy - Le 08/07/2021 à 10:39:35
Parceaue c ezt une cause juste
8 0
Ilona - Le 08/07/2021 à 17:17:53
Une histoire comme tant d'autre qui font honte à notre pays!
7 0
Oliver - Le 08/07/2021 à 10:28:54
Par compassion
7 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions justice Contre l'expulsion de Mr Ahmad Ashfaq