Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Mise à jour de la pétition

Contre l'assignation à résidence d'Alice Blondeau

Pétition : Contre l'assignation à résidence d'Alice Blondeau Mise à jour de la pétition

Contre l'assignation à résidence d'Alice Blondeau

169 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Alice Blondeau

Le 09/02/2020

Bonjour à tous, 

Que la paix soit sur vous, 

Je vous informe de la décision prise par le Tribunal administratif de Rennes concernant mon assignation à résidence. 

La décision à été malheureusement négative. Je suis donc toujours assigné à résidence à ce jour. Toutes mes demandes d'aménagement ont été refusée. 

Nous allons faire appel de la décision. 

En attendant, j'ai pu apercevoir que les services de renseignement mais également du ministère de l'intérieur persistaient dans leurs perception et leurs attributions de 《 terroriste 》 qui m'as été lâchement octroyé. 

Les services de renseignement ne m'ont jamais entendu. Je reste avec un casier vierge, je n'ai jamais fait l'objet d'une quelconque condamnation. Pourtant je reste une des femmes sous surveillance depuis 2014, pour mon appartenance religieuse et politique, pour mon militantisme et la quête de vérité. 

Que dire dans ce cas ? Aujourd'hui le Monsieur Castaner, ministre de l'intérieur, prend ma vie en otage, il m'oblige à ne plus avoir une vie privée et familiale ainsi que sentimentale, il m'oblige à me coucher et à me réveiller à tel heure pour me rendre à mon pointage quotidien à la gendarmerie. Sachant que cela peut durer 1 ans et que ça peut être renouvellé dans le temps. 

Que dois-je penser ? 

Que nous sommes gouverner par des technocrates ?  Que leurs perceptions, leurs soifs de répression est plus importante que la vie humaine ? 

Je ne suis point étonné !  

Je vous invite à prendre contact avec moi : 

Par émail : capitale-du-cosmetique@hotmail.com

Par snapchat : almuqatila2019 

 

Ne perdons pas espoir, c'est l'union qui fait la force. 

Quand l'ordre n'est plus justice alors le désordre est le commencement de la justice. 

 

Blondeau Alice

 

 


Le 28/01/2020

                           Bonjour à tous, 

                   Que la paix soit sur vous, 

J'ai l'honneur de vous faire part de mon audience au Tribunal de grande instance de Rennes contre mon assignation à résidence qui se tiendra le : 

               VENDREDI 31 JANVIER 2020

                                     À 

                                14h30 

J'espère acquérir cette victoire éclatante tant attendu en ce jour contre le ministère de l'intérieur qui a pris cet décision a mon encontre le 22/11/2019. 

Par ailleurs à titre d'informations je vous laisse découvrir l'un des textes de la défense adverse à mon encontre qui est tout simplement abasourdante : 

" Lors de la notification de cette mesure, Alice BLONDEAU à tenu souligner que  Et aujourd'hui, je suis par rapport à ma pratique religieuse assignée à résidence, interdiction de sortie du territoire. Est ce donc cela la morale de votre République qui se revendique être un état de liberté, d'égalité et de fraternité ... 》, reprenant ainsi à son compte la rhétorique victimaire habituelle utilisée par les groupes et organisations terroristes. "

Je peux affirmer qu'aujourd'hui, je suis médusé par leurs défenses mais surtout de leurs mauvaises foi qui leurs font perdre tout sens de la réalité mais également de la logique humaine. 

Pour ceux et celles qui souhaitent prendre directement contact avec moi. Vous pouvez m'écrire un émail via cette adresse électronique : 

capitale-du-cosmetique@hotmail.com 

N'hésitez pas à partager cette petition autour de vous et faire éclater la vérité sur les abus de pouvoir par celle-ci.

Je vous remercie également pour toutes vos signatures et je vous tiendrais au courant du résultat de l'audience qui se tient ce 31 janvier 2020. Bien à vous ! 

169 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
Sandra - Le 19/10/2020 à 12:11:29
Je suis la femme du proche que l'on vous empêche de voir, lui même assigné à résidence à Aurillac.

Je ne comprends pas pourquoi à 23 ans vous êtes allée vous rajouter des problèmes avec un homme déjà marié de 46 ans.
0
— 1 réponse de l'auteur
Voir tous les commentaires
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
— 1 réponse de l'auteur