Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Mise à jour de la pétition

Atteintes sexuelles sur mineurs : PAS DE PRESCRIPTION !

Pétition : Atteintes sexuelles sur mineurs : PAS DE PRESCRIPTION ! Mise à jour de la pétition

Atteintes sexuelles sur mineurs : PAS DE PRESCRIPTION !

51.027 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
DUVAL Valérie

Le 01/07/2020

VIOLENCES SEXUELLES FAITES AUX ENFANTS : UN SILENCE ASSOURDISSANT ET UN SCANDALE HUMAIN, SANITAIRE ET JUDICIAIRE

 

 Le pourcentage effarant (96%) de répondant-e-s au questionnaire, victimes dans l’enfance, qui n’ont pas été protégées par l’Aide sociale à l’enfance (ASE), doit nous alerter sur les graves défaillances du dispositif de protection de l’enfance quant au dépistage et à la protection des enfants victimes de violences sexuelles.

Il est urgent que les pouvoirs publics s’attaquent à une refonte de la loi relative à la protection de l’enfant pour remédier efficacement à ces graves défaillances qui,  contribuent aux lourdes conséquences des violences sexuelles, tant médicales, que psychologiques, sociales et relationnelles sur l’avenir des enfants victimes ...

Viol sur mineurs : Pourquoi existe-il un délai de prescription ?

                      PAS DE PRESCRIPTION !!!

Merci de continue ce combat Ensemble ...

Recevez toutess mes Amitiés.

Valérie.

 

 


Le 03/06/2020

Bonjour à Toutes et à Tous ,

Pour votre information, on distingue 3 catégories principales de violences :

  • Les violences physiques  
    Tout usage délibéré et non accidentel de la force contre un enfant, de telle manière que l’enfant soit blessé ou risque de l’être : frapper (à la main ou avec un objet), battre, donner des coups de pied, de poing, mordre, brûler, empoisonner, faire suffoquer, étrangler, secouer, jeter, noyer, fabriquer des symptômes, induire délibérément une maladie… 
  • Violences psychologiques 
    Actes en général répétitifs comprenant les menaces verbales, l’isolement social, l’intimidation ou le fait d’imposer couramment à l’enfant des exigences déraisonnables (par rapport à son âge, son niveau de développement…), de le terroriser, de l’exploiter (travail, mendicité…), de l’exposer au danger, à la violence (par exemple commise par un parent sur l’autre parent ou sur un autre enfant)…
    L’abus émotionnel est impliqué dans toutes les autres formes de violences, même s’il peut arriver seul. 
  • Violences sexuelles 
    Utilisation du corps d’un enfant à des fins sexuelles. L’abus sexuel comprend le fait de forcer ou inciter un enfant à prendre part à des activités sexuelles, y compris la prostitution, que l’enfant ait conscience ou non de ce qui arrive. Ces activités peuvent comprendre un contact, pénétratif ou non. Elles peuvent inclure des activités sans contact, comme le fait d’amener les enfants à regarder des activités sexuelles ou à regarder/produire des images sexuelles, ou à encourager les enfants à avoir des comportements sexuels inadaptés. 
Les négligences lourdes

La négligence lourde, souvent chronique, implique des incidents répétitifs qui touchent au développement, à la santé et au bien-être de l’enfant. Il s’agit d’un échec persistant à répondre aux besoins physiques et/ou psychologiques de l’enfant, tels que :

  • lui procurer de la nourriture, des vêtements adéquats et un abri 
  • protéger l’enfant d’un mal physique, émotionnel ou d’un danger
  • lui assurer l’accès à des soins médicaux ou à un traitement

Les conséquences sur la vie de l'enfant :

  • Problèmes de développement et d’apprentissage
  • Santé mentale et problèmes comportementaux
  • Situations sociales précaires
  • Etat physique général dégradé
Bousculez les idées reçues

Le milieu social
Les enfants maltraités, comme leurs agresseurs, appartiennent à tous les milieux sociaux. 

L’âge
L’agresseur d’un enfant n’est pas nécessairement adulte. Il peut s’agir d’un autre mineur.

Le sexe
Même si la majorité des agresseurs est de sexe masculin, les femmes aussi commettent des agressions envers les enfants, y compris d’ordre sexuel. 

Inconnu ou familier ?
La majorité des agresseurs sont des personnes affables, proches de l’enfant et appartenant à son entourage immédiat ou même à son milieu familial. 

Les faits
Contrairement à une idée bien ancrée, un enfant victime n’amplifie jamais les faits. Au contraire, il a tendance à minimiser ce qui lui arrive. 

Alors soyons attentifs et réactifs s'il vous plaît !

Que faut-il faire ?

Un geste : alerter en appelant le 119
Service National d’Accueil Téléphonique de l’Enfance en Danger (SNATED), joignable gratuitement 24h/24 et 7j/7 depuis n’importe quel téléphone, fixe, mobile ou cabine téléphonique, en France et dans les DOM (Guadeloupe, Guyane, Martinique, Réunion, Mayotte).

Agissons ensemble , montrons que nous sommes responsables !

Je vous adresse toutes mes amitiés ...

Valérie .

 


Le 09/05/2020

Bonjour !

 Chers amis adultes, ce serait bien aujourd’hui que nous ayons un peu de courage, que nous confrontions au fléau des violences et que nous arrêtions de fermer les yeux, de contribuer au déni sociétal  ...

Un Peu De COURAGE
Un Peu HUMANITÉ

Nous ne pouvons plus continuer d’être si passifs quant à la condition de l’Enfance aujourd’hui ou alors notre société est Perdue ...

Je ne peux m’y résoudre…

Ce combat doit aboutir à une VICTOIRE pour protéger nos Enfants ...

Merci à Vous Toutes et à Vous Tous ...

Prenez bien soin de Vous ...

Toutes mes Amitiés ...

Valérie .

Le 27/04/2020

Bonjour à Toutes et à Tous ,

Merci pour votre mobiisation .

J'ai encore besoin de vos partages.

Merci du fond de coeur , On ne lâche rien !

Valérie.


Le 14/04/2020

Bonjour à Toutes et à Tous ,

L'heure n'est pas encore à la Victoire !

J'ai sollicité :

-ADAVEM (Association Départementale d'Aide Aux Victimes et  Médiations Des Landes

Puis :

-Le CIDFF (Centre d'information sur les Droits des Femmes et des Familles .

Les informés de mes démarche et peut-être obtenir de l'aide .

Je vous remercie du fond du coeur , le combat continu !

Toutes mes amitiés.

Valérie . 


Le 10/04/2020

Bonjour à Toutes et à Tous,

Grâce à vous, la pétition enregistre chaque jour une montée significative qui j'espère va continuer et s'amplifier.

Les nombreux commentaires laissés par beaucoup d'entre vous me conforte dans ma démarche.

Certaines et certains d'entre-vous ont eu des parcours ressemblants, intolérables !

Qu'ils me rejoignent dans mon combat , nous sommes plus forts nombreux qu'isolés.

Mes dernières démarches :

- Mail envoyé au service adoption avec le lien de ma pétition + copie des documents envoyés à Madame Beloubet.

- Mai envoyé au Défendeur des Droits à Paris , Monsieur Jacques Toubon , avec le lien de ma pétition + copie des documents envoyés à Madame Belloubet.

Je vous remercie du fond du coeur , le combat continu !

Par contre , je suis désolée de ne pas avoir réussi à répondre à tout le monde .

Toutes mes amitiés.

Valérie . 

 


Le 03/04/2020

Bonjour à Toutes et à Tous,

Je veux, tout d'abord vous remercier d'avoir pris le temps, de me lire, de m'encourager, vos commentaires me vont droit au cœur;

Vous êtes incroyables, formidables, je suis admirative de votre implication : Chapeau !!

J'ai reçu des " centaines de Mail, d'encouragement, d'espoir, de personnes ayant eu les mêmes parcours.

Par contre , je suis désolée de ne pas avoir réussi à répondre à tout le monde .

Mes dernières démarches :

- Communiqué de presse : en cours

- Envoie de mes deux pétitions à l'Association De Protection de l'Enfance .

Je continuerai à vous tenir informé des Avancées.

Encore MILLE MERCI A VOUS et à bientôt ! ...

Valérie .


Le 30/03/2020

Bonjour à Toutes et Tous ,

C'est Lundi (30/03) , 13h25 , j'ai récolté 29973 signatures .

Je vous en remercie infiniment .

J'ai également fait une pétition pour le changement de nom patronymique pour raison légitime.

Un communiqué de presse a été rédigé par opinion.com , que je remercie énormément .

Du fond du cœur , MERCI !

Je vous tiens informés des avancées.

Bonne journée à Toutes et Tous .


Le 27/03/2020

Bonjour à Toutes et à Tous ,

Un grand merci, aujourd'hui j'ai 24.541 signatures.

Votre soutien est très important et très émouvant.

En parallèle, j'ai également fait une pétition : Pour le changement de nom patronymique pour raison légitime. II m'est inconcevable de poursuivre ma vie en portant le nom de mon agresseur.

Du fond du cœur , merci !

Je vous tiens informés des avancées.

Bonne journée à Toutes et Tous .

 

 

51.027 signatures
Signez avec votre email
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
Liliane - Le 15/06/2021 à 00:49:21
Je pense à SEVERINE MAYER, qui s'est battue pendant X temps pour demander L'IMPRESCRIPTIBILITE... Comme vous, comme moi, elle a subi... Mais les législateurs n'ont pas envie de voter cette loi, ils ne font qu'allonger le délai... ça nous fait une belle jambe... Pour les victimes de mon âge (75 ans), fini l'espoir de pouvoir un jour me dire que je pourrai enfin mourir tranquille...
1
— 1 réponse de l'auteur
Le 14/06/2021 à 18:17:24
Et toute honte bue, Duhamel est blanc comme neige !!!
1
— 1 réponse de l'auteur
Le 15/06/2021 à 17:34:29
Le plus difficile à supporter pour une victime d’inceste c’est de savoir que le pédocriminel continue sa vie comme si de rien n’était sans la moindre impunité. De plus les familles sont souvent dans le déni et continue de voir le coupable. Pour ma part, j’ai quitté ma région natale afind’être le plus loin possible de ce malademental. Je compte porter plainte car le traumatisme est toujours là et je pense que je vais souffrir jusqu’à ma mort.

J’espère que le gouvernement va changer la loi et voter l’imprescriptibilité.
0
— 1 réponse de l'auteur
Voir tous les commentaires
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
— 1 réponse de l'auteur