123 931 745 signatures sur MesOpinions.com

Acquittement pour Maybeline Moreau (gilet jaune)

Sauvegarde en cours...
Pétition : Acquittement pour Maybeline Moreau (gilet jaune)
Par Maybeline Moreau (Line Mayb)

Pétition adressée à Le juge lors du jugement de Maybeline Moreau

Mise à jour
Maman de 43 ans, je me suis fait arrêtée arbitrairement alors que la marche était finie à Lille jeudi 03 janvier. J allais commander un café en terrasse quand j'ai vu une femme d un certain âge se faire hurler dessus par un crs sur le trottoir d'en face. Elle a montré ses papiers. J ai juste dit que la marche était finie et laissez là. Les crs ont traversés vers moi pour faire la même chose me hurler dessus. Un commissaire divisionnaire me demandant mes papiers tout de suite. Je discutais un peu certe demandant ce que j avais fait de mal et que je suis dans un lieu privé en terrasse d un café. Mais je n ai pas eu le temps de ranger mon téléphone et sortir mes papiers. Ils m'ont arraché mon portable des mains et ont voulu m interpeller. J ai crié que je n avais jamais dit que je n allais pas leur montrer mes papiers mais ils ont continué à me bloquer mes bras je mes jambes se sont dérobées sous moi car ils me faisaient mal aux épaules qu'ils retournaient pour mettre mes bras haut dans le dos et j'ai eu peur. Je me suis retrouvée à plat ventre et je criais car j avais mal. J ai sentie qu on me mettait quelque chose de force dans la bouche, j arrivais plus à respirer j'ai serré la mâchoire. Ensuite ils m'ont menotté et soulevé pour me mettre dans un véhicule. J etais debout et ils me maintenait la tête baissée que je ne pouvais bouger pour me faire entrer dans le vehicule. J ai sû, seulement arrivée au commissariat, que j'étais placée en garde à vue pour violence volontaire sur policier que j ai mordu... Soit disant. Dans la voiture qui m emennait mon poignet s est defait d une menotte et le policier à côté s'est empressé de maintenir mon poignet en me faisant trés mal, je hurlais et il m'a traité de sale pute en me menaçant de me mettre des coups. Je suis restée plus de 20h dans leur geôle immonde, sans pouvoir aller aux toilettes car ils ne répondent quaiment jamais quand on les appelle. J'avais mes vêtements trempés d urine tellement j ai eu mal et peur lors de mon arrêstation. Je n ai pas réussi ni à dormir ni à manger. J'ai été déférée le lendemain à 14h au tribunal. Vu la substitut de la procureure, me disant que je serais sous contrôle judiciaire avec interdiction de manifester avec les gilets jaunes et d être armée!!?? (quand j ai été arrêtée je n avais pas de gilet sur mon dos, je n ai jamais été armée de ma vie, j ai toujours manifesté pacifiquement même calmant certaines fois des personnes pour ne pas qu il y ai de problème, jamais insulté personne avec mon haut parleur) Bref après j ai vu le juge aui m a placé sous contrôle judiciaire jusqu'à mon jugement prévu en mars. Il n'a pas retenu l interdiction de manifester mais fortement déconseillé car je fais des attaques de panique comme quand je suis arrivée au commissariat. Je suis écoeurée que la violence policière dont nous sommes tous témoins ces temps derniers reste impunie et qu'ils prennent eux même ce motif de violence contre moi pour que j ai des problèmes judiciaires et donc encore moins de chance d avoir un jour un travail avec un casier... Je suis vraiment très choquée et vraiment très triste. Je précise que mon conjoint et mon petit garçon se sont inquiétés énormément car ils ont été prévenus que vers minuit alors que j ai été arrêtée avant 19h.
N'AYANT PAS LES MOYENS D AVOIR UN AVOCAT,  JE FAIS CETTE PETITION POUR DEMANDER MON ACQUITTEMENT AU JUGE CAR JE N AI JAMAIS VOULU MORDRE CE POLICIER VOLONTAIREMENT ET J AI DEJA FAIT 24H DE DETENTION EN GARDE A VUE ET RESPECTE MON CONTROLE JUDICIAIRE.
POUR FAIRE VALOIR CE QUE DE DROIT,
Maybeline Moreau.
72 signatures
  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook
Partagez la pétition avec vos amis :

Vous pourriez soutenir aussi

Lancer votre pétition

Lancer ma pétition

Lancez votre pétition pour faire bouger les choses Je lance ma pétition