64 825 606 personnes agissent sur MesOpinions.com

Suivez-nous !

Pétition - Espace européen

Pétition : Frais de scolarité des études universitaires pour les étudiants de l'UE en Roumanie

Signez la pétition

Déjà 22 signatures

    Partager avec vos amis Facebook

Signez la pétition
Sauvegarde en cours...

Frais de scolarité des études universitaires pour les étudiants de l'UE en Roumanie

Auteur : nicolas , étudiant de médecine en Roumanie

Créé le 22/01/2009 - Fin le 22/01/2009

À l'attention : direction générale de l'éducation et de la culture à la commission européenne

Des étudiants de l'union Européenne , comme pas mal de Français par exemple , suivent des études dans des universités publiques en Roumanie , dans divers domaines comme les sciences et techniques , et plus particulièrement la médecine et la pharmacie
Ces universités reçoivent depuis l'entrée dans l'UE des financements de l'europe pour leur développement , et les améliorations sont tangibles, l'accroissement des moyens se voie sur le terrain
Mais le ministere de l'éducation fait payer à ces étudiants une taxe de 3600$ (2500€) , qui est environ 3 fois plus élevée que celle des Roumains qui suivent le meme cursus ;
Le ministere vient meme de décider de multiplier par 2 encore cette taxe , pour la prochaine rentrée : elle s'éleverait alors à 5000€ !!
Le pretexte est que les européens ont la possibilité de passer un concours d'entrée (en Roumain!!) qui leur permettrait de ne payer que la taxe réduite voire pas de taxe
C'est une approche totalement hypocrite et déloyale , les sections en langues étrangères (francophones , anglophones) représentent parfois autant d'étudiants que les sections roumaines et font partie d'universités publiques et non privées
Un étudiant Roumain qui étudie en France ne devra en aucun cas s'acquitter de frais de scolarité plus élevés que l'étudiant français (dans une université publique)
Afin que soient considérés de la même façon les étudiants et de là les diplomés des faculté de Roumanie , nous demandons à ce que :
-les étudiants en langue étrangère puisse passer un examen d'entrée dans la langue où est dispensée l'enseignement
-que la réussite de cet examen leur permette d'accéder à la formation, dans les mêmes conditions que les étudiants Roumains , y compris en ce qui concerne les taxes de scolarité