Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions enfants TRIBUNE CONTRE LA DECISION FRANCAISE DE REOUVRIR LES CRECHES, MATERNELLES, ECOLES, COLLEGES ET LYCEES
Pétition

TRIBUNE CONTRE LA DECISION FRANCAISE DE REOUVRIR LES CRECHES, MATERNELLES, ECOLES, COLLEGES ET LYCEES

TRIBUNE CONTRE LA DECISION FRANCAISE DE REOUVRIR LES CRECHES, MATERNELLES, ECOLES, COLLEGES ET LYCEES Pétition
10.200 signatures
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur
Auteur(s) :
Luc Pivard
Destinataire(s) :
Jean-Michel Blanquer (Ministre de l'Education nationale et de la Jeunesse)
La pétition
Actualité(s)

Je me présente, je suis élève au Lycée Pierre Forest de Maubeuge et je suis contre la décision gouvernementale.


Etant confiné depuis un mois et demi, et comme tout jeune homme ayant besoin de relations sociales et de bouger, j’ai envie de rentrer le plus tôt possible dans mon établissement scolaire. Pour retrouver mes amis et mon ancienne vie de lycéen.

Alors pourquoi suis-je contre le retour prévu au 11 mai pour les écoliers de maternelle et de primaire et au 18 mai pour les 6e et 5e ?


Tout d’abord parce que j’ai dans mon entourage une personne dite vulnérable et que je n’ai pas envie de ramener le virus chez moi en tant que porteur sain. En effet, j’ai plus peur de transmettre la maladie que de la contracter.


Certes, ce retour sera ajusté localement selon l’activité virale de chaque département, mais je ne pense pas que cela puisse suffire à nos élèves.


Je suis conscient de l’importance du retour à la scolarité « normale » en raison de la justice sociale, en effet il y a eu des décrochages scolaires, mais ils restent minoritaires. Je ne pense pas qu’on puisse prendre une décision si importante que la réouverture des écoles en ne considérant qu’une seule partie des élèves et non pas leur intégralité.


Nous sommes au début janvier 2020, et la France se rend compte que les stocks de masques ont tous été consommés durant la dernière présidence. Au lieu de l’avouer à tous les français, et de mettre en place les mesures nécessaires à l’obtention des masques dans les temps : réquisitions, mobilisation générale… ; le gouvernement a préféré mentir non seulement en cachant la vérité mais en allant jusqu’à dire son opposé. En outre, à aucun moment le pays a décidé de rendre prioritaire l’utilisation des masques à tous les français qui sont en première ligne : personnels soignants, gardiens de la paix, pompiers, routiers, livreurs etc.


La gestion des masques et des tests laissant à désirer nous a tout droit amenés à une pénurie. Et c’est le cas depuis le début de la crise et aucun achat de masques significatif n’avait été anticipé avant l’apparition du premier décès dû au coronavirus le 15 février dernier. Alors notre pays n’a cessé de courir après les masques dans le monde entier allant jusqu’à en demander à la Chine et à se battre leur obtention contre les Etats-Unis sur le tarmac d’un aéroport. Ce n’est vraiment pas digne d’un pays aussi puissant que le nôtre, et c’est nous qui devrions aider les autres, mais encore faut-il le pouvoir.


La France n’a cessé depuis le début de répéter que les masques étaient inutiles, en contradiction avec les spécialistes, juste parce que nous n’en avions pas. Et lorsqu’on en aura suffisamment pour tout le monde, le pouvoir les rendra obligatoires ! Cela montre bien à quel point on est considérés comme des gamins qui ne méritent pas la vérité. Il est tant que cela change, c’est le moment !


L’utilisation des masques les rendant viables uniquement pendant 4 heures, il en faudrait des milliards pour subvenir aux besoins de tous jusqu’à la fin de la crise et de la disparition du COVID-19. Et pourtant le gouvernement n’en promet que des dizaines de millions comme si cela était suffisant.


Or, pour réouvrir les établissements scolaires qui sont de véritables clusters, je pense que chacun doit au moins pouvoir bénéficier de masques et de tests. Personnellement, je ne retournerai pas dans mon lycée tant que ces conditions ne seront pas réunies. Et ce n’est pas le fait que ce choix soit sur la base du volontariat des parents ou que le retour en classe devrait se faire en groupe de 15 maximum (Comment faire pour une classe de plus de 30 élèves ? ) qui fera changer mon avis.


En Chine, un médecin français qui s’est battu vaillamment sur le terrain a dit que les premiers établissements qui doivent être fermés sont les écoles, et que ce sont aussi ceux qui doivent être réouverts en dernier.


Les gestes barrières sont d’autant plus difficiles à faire respecter à des petits enfants qui ont besoin de se toucher les uns les autres, qu’il en parait encore plus insensé que les premières classes à réouvrir soient des classes d’enfants en bas âges.


Pour moi, la principale explication à cela est simplement la volonté du gouvernement de « libérer » les enfants de leur parent, afin de les faire retourner au travail.

Eh oui, le problème est que notre santé et nos vies valent apparemment moins que notre économie.

C’est notre plus grand problème depuis le début et ça l’est encore aujourd’hui visiblement. En effet, de nombreuses nations ont bien mieux géré la crise que nous, et c’est parce qu’elles avaient anticipé la mise en place de stocks de masques et de tests suffisants, ainsi que la mise à disposition d’assez de lits d’hôpitaux. C’est ce qui permettra à ces nations de se déconfiner plus tôt que nous, la date du 11 mai me semblant largement prématurée pour notre pays étant donnée la situation. Nous risquons une deuxième vague et des morts, encore plus de morts. On a préféré éviter la crise économique en ignorant les morts, et maintenant on a la crise économique et les morts ! 1


Enfin, le début du déconfinement scolaire me scandalise d’autant plus que c’est une décision politique, qui a ignoré les préconisations du Conseil Scientifique (composé d’éminents spécialistes) qui recommandaient la reprise des cours uniquement à partir de septembre.


Malgré tout cela, j’ai encore de l’espoir. Car je sais que je peux compter sur les véritables héros de cette crise, qui sont tous les travailleurs de première ligne. C’est cela qui me rend fier d’être français et surtout fier que nos besoins les plus vitaux soient assurés par des femmes et des hommes si courageuses et courageux.


Notre lanterne dans la nuit doit être l’espoir d’un monde plus solidaire, plus juste et bien plus soucieux de l’environnement (et donc de nos vies), à la sortie de la crise. Nous devons pour cela tous nous réinventer. Revoir notre perception du monde et des autres. Notre perception de la Vie. Mais aussi de reconstruire notre économie sur un réel développement durable, et non pas une simple « croissance verte ». Et enfin penser une nouvelle société plus démocratique, car la présidentialité autoritaire et monarchique de Monsieur Macron nous aura beaucoup coûtée. En effet, aucune place n’est laissée à la décision de chacun mais seulement à une poignée de dirigeants.


Par conséquent, nous demandons solennellement au Ministère de l’Education Nationale de nous entendre et de mettre en place les mesures satisfaisant nos revendications.


Détails de la chronologie des évènements et détails des informations en vidéo


Ou sur le site de Médiapart

10.200 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option

Vous êtes sûr ? Votre mobilisation est importante pour que les pétitions atteignent la victoire !
Sachez que vous pouvez vous désinscrire dès que vous le souhaitez.

Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
- Actualité(s) de la pétition -
1.576 commentaires
Leprovost - Le 29/04/2020 à 20:13:37
le gouvernement marche sur la tête
4 0
Muriel - Le 29/04/2020 à 18:03:53
ça ne changera pas leur vie de rater l' école quelques mois....
4 0
François - Le 30/04/2020 à 11:42:37
c'est une décision absurde d'un gouvernement incapable de prendre la mesure de ce qui doit être appliqué pour le bien de tous .
3 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions enfants TRIBUNE CONTRE LA DECISION FRANCAISE DE REOUVRIR LES CRECHES, MATERNELLES, ECOLES, COLLEGES ET LYCEES