Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Stop aux Représailles sur Yanis et Samy, autistes, 7 ans

Pétition : Stop aux Représailles sur Yanis et Samy, autistes, 7 ans Pétition

Stop aux Représailles sur Yanis et Samy, autistes, 7 ans

Victoire de la pétition
177 signatures
Aidez d’autres auteurs à atteindre la victoire grâce à un accompagnement personnalisé Je soutiens MesOpinions
Auteur :
Auteur(s) :
Jean Luc Duval et Meryem duval
Destinataire(s) :
Ministère de la Santé, Elysée, Conseil Général du Nord
Victoire
La pétition

Meryem Duval, maman de Yanis et Samy a du finalement passer 10 heures au sommet d'une grue pour finalement obtenir gain de cause et l'arrêt des représailles sur les enfants.

C'est un soulagement pour la famille qui peut désormais faire progresser les enfants dans le but d'une autonomie optimale à l'age adulte.

Merci à tous de votre soutien.

Merci au site MesOpinions.

Nous sommes les parents de Yanis et Samy, 7 ans, tous deux autistes et Militants actifs du Collectif Citoyen Handicap depuis 2013, nous battons sur des dossiers individuels et collectifs concernant le Handicap, tout en dénonçant les dérives dans ce milieu.

Suite à la parution d'un article dans le nouvel obs où nous dénoncions le traitement des dossiers des personnes handicapées au sein des M.D.P.H, cette administration a pris en otage nos 2 enfants en réduisant de façon considérable leurs prestations alors qu'aucun changement n'était intervenu dans leurs dossiers par vengeance, les conciliateurs ont confirmé l'incohérence de cette décision.

Le Tribunal du contentieux, noyautés par la M.D.P.H a confirmé la décision, comment aurait-il pu en être autrement lorsqu'à notre arrivée, Représentants de la M.D.P.H et du T.C.I s'embrassaient et prenaient des nouvelles des uns les autres comme de vieux amis. Le Ministère de la Santé, l'Elysée informé de la situation ont refusé d'intervenir.

Nous avons été en plus de tout cela, sujets à 4 enquêtes sociales dont une à la demande de l'Elysée, sous la direction de la préfecture, 3 sous des signalements, un de l'éducation nationale émanant d'une directrice d'école qui est connue pour maltraiter les enfants handicapées (Témoignages transmis au ministère qui a étouffé l'affaire),  un signalement de la CMP qui suivait les enfants sans toutefois mettre en place quoique ce soit pour eux, un autre anonyme transformé suite à un article de presse en demande de notre part assortie d'un demande cachée de la ASE demandant de mettre en évidence le danger que nous représentions pour nos enfants par notre militantisme.

Nos enfants ont été déscolarisés, et nous sommes contraints de faire l'école à la maison car l'éducation nationale et son personnel, ont entrepris de mettre les enfants en difficultés, le rectorat et la Dsden mettant la pression aux enseignants dans ce sens, Samy et Yanis n'aurais selon l'équipe éducative aucunement le niveau pour une entrée en maternelle, alors qu'ils lisent, comptent et écrivent.

À ce jour, le dossier de demande de Sessad déposé en Février 2015 n'a toujours pas été traité, Samy et Yanis ne bénéficie que de la seule prise en charge parentale, vivent dans une précarité constaté par les services sociaux qui n'envisagent aucune aide, nous demandant même de rembourser les malheureux 300 euros accordés pour payer quelques séances de psychomotricité.

Le 2 avril, sera la journée de l'Autisme, une journée où nous entendrons encore et toujours le même discours, où nous verrons dans les médias défilés les témoignages de personnes qui eux ont les moyens financiers de mettre en place une prise en charge pour mieux dissimuler la situation précaire dans laquelle se trouve des milliers d'autres parents.

Cette pétition est un appel au secours, pour nos deux enfants qui n'ont pas à subir les représailles d'administrations, qui n'ont pas à être privés d'avenir par des bureaucrates sans conscience.

Ces 2 années, Samy et Yanis n'ont plus de loisirs, plus de prise en charge, vivent dans la précarité et notre famille n'arrive plus à se nourrir jusqu'à la fin du mois, nous obligeant Meryem et moi-même à faire parfois un repas tous les 48h pour ne pas priver les enfants.

Sans réaction des pouvoirs publics, nous n'aurons pas d'autres choix que d'entamer des actions spectaculaires, et si cela ne suffit pas alors j'entamerai une grève de la faim et de la soif mettant ma vie en jeu pour l'avenir de mes enfants, chacun prendra alors ses responsabilités.
Victoire de la pétition
177 signatures
Aidez d’autres auteurs à atteindre la victoire grâce à un accompagnement personnalisé Je soutiens MesOpinions
52 commentaires
Yolande - Le 30/03/2016 à 08:21:42
Intégration des autistes dans le milieu scolaire
1
Julie - Le 25/03/2016 à 16:27:19
Oui a l'école ! Ces deux loulous mérite de connaitre une scolarité dîtes normale ! Ancienne Avs , je comprend votre combat ... L'éducation se repose sur pôle emplois pour recruter son personnel ... Et ce sépare de ceux qui sont formé bref ... Marre de voir des parents se justifier sur le handicape de leurs enfants ! Prenons exemple sur d'autre pays ou il y a de réel prise en charge ... En soutenant votre combat de tout cœur avec vous !
1
Le 25/03/2016 à 16:49:47
Je signe cette pétition, car je trouve inadmissible, qu'en 2016 ça ce passe encore comme sa... Faut que ça change !!!!
1
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs