119 858 702 signatures sur MesOpinions.com

Suivez-nous !

Pétition : Pour la résidence alternée obligatoire !

Signez la pétition

Déjà 222 signatures

    Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...

Pour la résidence alternée obligatoire !

Auteur : Olivier M.

Mise à jour

À l'attention : la Ministre de la Justice

Cette pétition a pour but de faire un peu changer les choses, de ne pas priver un enfant de ses deux parents, de ne pas lui demander de faire un choix, d'accomplir le mieux et le plus adapté pour son bien-être.

Aujourd'hui en France, en matière de co-parentalité, la justice tranche de manière non équitable vers le domicile de la mère. Ce qui n'est finalement pas forcément mauvais, puisqu'il y a une grosse majorité de pères "fuyards".

Et l'enfant ? A-t-il demandé à avoir deux maisons ? A-t-il demandé à assister aux conflits perpétuels de ses parents respectifs ? Quand la négociation devient impossible, l'enfant souffre. Lors d'un divorce, ou d'une séparation, il faudrait concilier deux impératifs : la rupture du lien conjugal et la poursuite du lien parental. Heureusement que des personnes censées y arrivent. Ce n'est malheureusement pas toujours le cas.

En 2002, une évolution législative a introduit la notion de co-parentalité et mis en place la résidence alternée. A l'heure actuelle, vu la croissance des divorces, qui ne cessent d'augmenter, les tribunaux préconisent davantage les jugements dit "classiques"(facilité administrative) : un weekend sur deux et la moitié des vacances. Ce qui est totalement ridicule si l’un ou l'autre parent est à même de procurer à l'enfant une bonne éducation dans tous les sens du terme.

Certains psychologues de ce pays vous diront qu'avec la résidence alternée, nous sommes en train de créer une génération de SDF (puisque l'enfant n'a finalement pas de maison fixe), je réponds : "Restez heureux, ne vous séparez pas ou ne divorcez jamais". Au moment même où je suis en train d'écrire, il se peut que se décide un projet de loi visant à instaurer la résidence alternée par défaut en France, comme pour les Etats-Unis, le Canada, la Belgique, etc. Enfin des pays qui ont tout compris !

La séparation est toujours traumatisante même si elle se passe relativement bien, l'enfant doit accomplir un véritable travail de deuil, souvent accompagné de tristesse, d'agressivité, de difficultés scolaires, difficultés de concentration, d'une attitude de repli et enfin de maladies (baisse des défenses immunitaires).

Parce qu'un enfant se conçoit à deux, que les mères et les pères ont les mêmes droits quand ils sont ensemble, pourquoi faire la différence après la séparation ?

Nous sommes de nombreux parents dans ce cas, merci de m'avoir lu et de signer cette pétition.

Cordialement

Olivier