Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Mise à jour de la pétition

Le Réseau d'Education Prioritaire (R.E.P) en danger !

Pétition : Le Réseau d'Education Prioritaire (R.E.P) en  danger ! Mise à jour de la pétition

Le Réseau d'Education Prioritaire (R.E.P) en danger !

606 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Enseignants du Collège Georges Brassens (Narbonne)
22/03/2021

Bilan des actions menées pour le Collège G. Brassens.

Bonjour,

Voici un résumé et un bilan des actions menées conjointement par les parents et les enseignants du Collège Georges Brassens afin de récupérer la classe et les postes qui seront supprimés par le Ministère de l’Education Nationale à la rentrée prochaine.

  • Jeudi 11 février : succès de l’action « Collège mort » ; plus de 90 % du corps enseignant en grève, aucun élève dans l’établissement, et plusieurs élus présents à la manifestation à nos côtés. L’événement a été relayé par l’Indépendant et par Grand Sud FM, qui nous suivent. Une délégation d’enseignants a été reçue à la DSDEN de Carcassonne sans avancée majeure. Le soir-même Mme Hélène Sandragné, Présidente du Conseil départemental de l’Aude, nous transmettait le courrier qu’elle avait envoyé à Mme Sophie Béjean, recteur de l’académie de Montpellier : « En tant que Présidente du Département, je tenais à vous exprimer mon inquiétude face à cette décision que rien ne semble justifier et espère qu’un nouvel examen de la situation pourra permettre au pire, le maintien de la situation actuelle au mieux, une amélioration de la DHG.»
  • Vendredi 12 février : « séquestration » des enseignants (très volontaires !) par les parents d’élèves dans le parking. La police a été appelée par le Principal pour briser le cadenas. L’Indépendant en a fait sa une quelques heures plus tard et plusieurs radios locales ont retransmis l’information.
  • Jeudi 25 février : réception d’un courrier de Monsieur le Sénateur Sébastien Pla qui nous apporte son soutien : « j’ai pris soin de relayer auprès de Monsieur Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Education Nationale et de la Jeunesse, et de Madame Sophie Béjean, Rectrice de l’Académie, notre souhait commun de moratoire sur tout retrait de la présence publique dans nos bourgs et nos quartiers prioritaires, premier signal pour une République proche des citoyens. »
  • Lundi 1er mars : courrier de la FCPE (syndicat des parents d’élèves) nous assurant de sa volonté de poursuivre des actions à nos côtés, et mail du SNALC (syndicat enseignant) qui est intervenu en notre faveur lors d’une réunion à la DSDEN : la réponse apportée a été la même qu’à la délégation.
  • Jeudi 11 mars : grève massive des enseignants (82%), appuyée par les parents d’élèves, par Mme Vergnes et d’autres élus, pour rencontrer M. Combes, inspecteur à l’Education Prioritaire en visite au collège, afin de demander audience auprès de la rectrice. Nouvel article très complet de l’Indépendant.
  • Vendredi 12 mars : rencontre du SNES (syndicat enseignant) et de la FCPE avec la DSDEN qui souhaite faire entériner la suppression des postes à Brassens et des 11 autres sur le département de l’Aude. Vote « contre » unanime de l’ensemble des syndicats présents et mécontentement de la DSDEN.
  • Lundi 14 mars : décision commune de la part des enseignants de faire une grève administrative : refus d’aller aux multiples réunions pour l’organisation de l’année scolaire 2021-2022 tant que les moyens pour l’an prochain seront amputés.
  • Samedi 20 mars : rencontre d’une délégation des enseignants avec le député LREM Alain Péréa qui a suivi notre affaire et qui a obtenu la même réponse qu’à chaque fois de la part de la DSDEN, lors d’un échange le vendredi 12 mars où des élus étaient reçus le matin-même. Il s’engage à la rappeler en temps voulu pour demander une augmentation de la DGH au mois de juin et apaiser la situation au collège. Il nous renvoie à des actions locales, afin d’avoir plus d’éléments avant de s’adresser au ministère de l’Education Nationale, ce qui est regrettable. Mais il souhaite que nous maintenions le contact avec lui, ce que nous ne manquerons pas de faire.

Comme vous le constatez, non seulement nous ne baissons pas les bras, mais nous sommes soutenus par les parents d’élèves, les journalistes, et les élus.

Diffusez cette pétition à toutes vos connaissances : elle a une grande importance pour notre combat, preuve en est : on nous demande systématiquement à combien de signatures nous en sommes ! N’hésitez pas à nous rejoindre et à vous rapprocher des parents d’élèves siégeant dans les instances du collège, ou des enseignants pour connaître la suite de nos actions !

Un grand merci à tous ceux qui s’investissent dans cette lutte, ô combien justifiée …, et diffuser la pétition en fait entièrement partie !

Le collectif des parents et enseignants du Collège Georges Brassens.

 

606 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
Francoise - Le 07/10/2021 à 14:53:37
Pour vous soutenir et avoir gain de cause!
0
— 1 réponse de l'auteur
Voir tous les commentaires
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
— 1 réponse de l'auteur