64 659 426 personnes agissent sur MesOpinions.com

Pétition - Enfants

Signez la pétition

Déjà 74 signatures

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Pétition : Pour que l'on me rende mon fils

Pour que l'on me rende mon fils

Auteur : Jouanneton Cathya

Créé le 25/11/2017  

Mise à jour

À l'attention : de M le juge des enfants, Mr Leclainche de La Rochelle

Aidez-nous, mon fils aîné de 6 ans et moi-même, à sauver mon fils de 3 ans et demi, de son père ainsi que de la nourrice.

Tous les deux liés à me nuire en se servant de mon fils Samuel. Depuis 2 ans, mon ex conjoint, engage une bataille contre moi, pour me retirer mes droits parentaux, dont je ne connais pas la cause.

La nourrice, ainsi que mon ex conjoint, profitent des chutes, des bleus qu'il se fait en jouant, pour me faire passer pour une mère maltraitante. À plusieurs reprise, il a enlevé mon fils, sans raison valable, fin mars 2016, 3 mois après sa rupture, je fais une dépression.

Un samedi j'avais Samuel avec moi, je sentais que je ne pourrais pas assumer mon bébé plein de vie. Plusieurs fois je contacte son père pour qu'il le récupère, il refuse, malheureusement, j'ai dit une phrase que je ne pensais pas et que je regrette énormément et il est venu le récupérer. J'ai séjourné 10 jours dans un hôpital. Un mois après, il décide de garder Samuel quelque temps, histoire que je m'en remette et pour le protéger, ce que j'accepte pour le bien-être de mon bébé. Sauf qu'il étale les mois et au final je le récupère fin août 2016.

Nous décidons de faire une semaine sur deux. La vie à trois, se reforme, nous sommes heureux. Janvier 2017, le papa décide de faire appel à l'ASE pour une enquête sur moi, car je battrais Samuel. Par texto il m’envoie "Je sais pas pourquoi tu as une enquête, je sais que tu ne feras jamais de mal à Samuel" , le 3 février 2017, je reçois un sms du papa en disant que la PMI lui demande de garder Samuel pour sa sécurité. Pendant des jours, impossible de joindre la personne qui aurait ordonné et l'antenne n'est pas au courant. Ensuite, lors du jugement, il a été dit que la garde est pour Mr, mais sachant que j'ai l'autorité parentale je peux également l'avoir, ce qu'il refuse, je suis donc encore séparé de mon fils du 3 février 2017 au 20 avril 2017. Verdict, je l'ai un week-end sur deux et la moitié des vacances.

Tout se passe pour le mieux, mon aîné est très heureux de retrouver son petit frère. Mon ex conjoint l'inscrit à l’école de ma ville, car cela l'arrange au niveau de la nourrice. Depuis la rentrée, calvaire, plus de droit d'approcher mon fils, rien, mon grand, le vit de plus en plus mal et cela se ressent dans son comportement et ses notes.

La nourrice porte plainte envers moi pour coups et blessures avec 3 jours d'ITT , sauf que je ne lui ai pas touché un seul cheveu, c’était il y a 2 mois. Aujourd'hui 24 novembre 2017, c'est mon week end, depuis 2 jours, Samuel me dit de le chercher à l'école, je lui réponds que non, au bus comme d'habitude. Ce matin il me redit la même chose et je sens qu'il va se passer quelque chose.

À 17h je reçois un sms de Mr en disant que la PMI l'autorisait de garder Samuel constamment, malgré le jugement. Je téléphone évidemment à la PMI qui me dit, encore, d'être au courant de rien. Je demande, si c’était le cas, est-ce que je serais mise au courant et oui forcément, donc 2 fois qu'il enlève mon enfant, sans raison, je contacte l'école qui me dit qu'il est parti à 14h30, il a eu le temps d’être parti chez ses parents vivant en Creuse.

S'il vous plait, aidez-moi pour le bien-être de mes enfants, à récupérer mon fils Samuel, il est balancé constamment, il n'a pas de repère. Aidez-le, aidez-nous, à ce que le papa ait la garde minime, je suis trop gentille pour lui enlever ses droits.

Merci beaucoup de votre soutien.