Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Une réduction de la pression infligée par les professeurs et une adaptation de l'enseignement en fonction de la période du Covid.

Pétition : Une réduction de la pression infligée par les professeurs et une adaptation de l'enseignement en fonction de la période du Covid. Pétition

Une réduction de la pression infligée par les professeurs et une adaptation de l'enseignement en fonction de la période du Covid.

Victoire de la pétition
391 signatures
Aidez d’autres auteurs à atteindre la victoire grâce à un accompagnement personnalisé Je soutiens MesOpinions
Auteur :
Auteur(s) :
Les élèves du Lycée Condorcet
Destinataire(s) :
La Direction du Lycée Condorcet
Victoire
La pétition
Bonjour à tous, 

Cette pétition va être cloturée car, les élèves ont obtenu gain de cause. 

Merci de votre engagement. 

Mesdames, messieurs,


Nous constatons que le climat général du lycée depuis le début de cette année scolaire s’est considérablement dégradé. Nous dénonçons une pression constante exercée à tous les niveaux, la dévalorisation quotidienne dont font preuve des professeurs mais surtout l’inaction et le déni de l’administration face à une situation sanitaire critique.


Dans une classe de trente-cinq élèves de première, trente-trois affirment être angoissés par la charge de travail, vingt-quatre ont des difficultés à trouver le sommeil et dix-huit certifient avoir déjà été humiliés et rabaissés par des professeurs. Ce sondage, bien qu’il n’ait été effectué qu’à l’échelle d’une classe, est représentatif du sentiment que partage l’ensemble des lycéens. 


Nous étions conscients de l’élitisme du lycée que nous placions en premier choix à la fin de notre troisième, mais à aucun moment nous avons consenti à fournir une telle quantité de travail au détriment de notre santé psychique. Cette « culture du stress » crée un sentiment d’isolement et d’épuisement Les élèves ne dorment plus, ne mangent plus, ne vivent plus par peur de l’échec certes mais aussi par peur de leurs professeurs. Or vous le concéderez un professeur ne devrait pas inspirer un tel sentiment. Il faudrait comprendre tout, tout de suite, il faudrait avoir une détermination inébranlable des capacités et des résultats invariables, un intérêt constant et une curiosité intellectuelle infinie. 


Vivacité, pertinence, humour et sérieux, mais en réalité travail acharné exigé. 


Maintenir ce niveau d’exigence voire l’accroître au prétexte du temps supplémentaire dont les élèves bénéficient, ne peut conduire qu’à plus de souffrance chez les élèves. 


Nous ne voulons plus voir nos amis partir en hôpital psychiatrique car le stress que les cours leur procuraient n'était plus supportable. Nous ne voulons plus voir nos camarades sombrer dans de diverses addictions comme l'alcool, le tabac et même les drogues dures. Nous ne voulons plus avoir a réconforter des étudiants en train de pleurer dans les couloirs à cause des cours. 
Nous ne voulons plus faire des crises d'angoisse au lycée. 
Nous ne voulons plus nous empêcher de dormir, de manger ou même de passer du bon temps car nous sommes surchargés de travail. Nous ne voulons plus. 


Nous souhaitons un accompagnement personnel plus développé : une psychologue scolaire plus présente, la création de clubs de soutien aux élèves en difficulté, la création de groupes de parole pour les élèves qui souhaitent partager leur expérience, une réduction de la charge de travail ne serait-ce que pendant cette période que nous savons difficile pour vous autant que pour nous, mais aussi et surtout une modification de l’enseignement de certains de nos professeurs que nous ne pouvons plus accepter. Ces vacances d’hiver interviennent à point nommé, mais ne suffiront pas à nous remettre d’aplomb pour la rentrée de Janvier si aucune mesure n’est prise. 


Bref, les solutions existent et peuvent être mises en place.

Mais nous avons besoin de vous, de votre approbation et de votre soutien. Alors si vous partagez notre avis, signez la pétition et rejoignez le mouvement. 

Ce lycée nous l'aimons tous, il nous faut juste nous le réapproprier de nouveau.
Victoire de la pétition
391 signatures
Aidez d’autres auteurs à atteindre la victoire grâce à un accompagnement personnalisé Je soutiens MesOpinions
67 commentaires
Sandra - Le 18/12/2020 à 14:25:34
Stop à cette folie mondiale et aux mesures liberticides! Il est temps de vous réveillez, les jeunes! Autrement, votre futur ne sera pas brillant.
Ce n'est plus du droit, ce n'est plus de la science, ce n'est plus du sanitaire...
Il faut se bouger maintenant car plus le temps passe, moins nous avons de chance de retrouver nos vies et nos libertés. Les lois aberrantes passées les unes après les autres depuis mars ne vont pas disparaître ensuite comme par magie. On continue à nous manipuler, à nous faire peur avec ces tests qui ne veulent rien dire. On a remplacé le nombre de décès par le nombre de contaminations pour que les gens ne se rendent pas compte de la réalité et continuent à tout croire. Le vaccin approche... Pourtant, le virus a muté et est moins virulent qu'en mars! "Seulement" trois personnes sur mille décèdent du coronavirus. Des gens avec une moyenne d'âge de 80 ans en général et des pathologies préexistantes. On ne meurt pas du virus mais avec le virus. La pollution (800000 décès par an en France!), accidents de la route, accidents domestiques, cancers, diabète, tuberculose, grippe (15000 morts en France en un seul mois en janvier 2017), accidents cardiovasculaires, alcoolisme, malaria, famines... font plus de victimes que ce virus "mortel". Et pour lequel il y a des traitements qui marchent mais nos gouvernements les ont refusés et passés sous silence de même que la prévention (compléments en zinc, vitamine D...)! Cherchez sur Internet la vérité qu'on nous cache pour ceux qui sont prêts à entendre avec les professeurs Raoult, Perronne, Toussaint, Toubiana, Borody, Joyeux... Egalement la généticienne Henrion-Caude, une femme remarquable. Après, ce sera la "troisième vague" (déjà évoquée!), "quatrième vague"... Dans dix ans, nous en serons tous toujours et encore au même point si nous acceptons tout sans rien dire. Va-t-on nous confiner chaque hiver ou chaque année plusieurs fois par an? Il faut simplement vivre avec ce virus comme avec d'autres maladies. Nous le faisons depuis toujours avec la grippe. En Afrique, ils connaissent cela avec la malaria qui est également une maladie POTENTIELLEMENT mortelle. Aucune prévention ne protège à 100%. Pourtant, nous n'avons jamais été empêchés auparavant de nous rendre en Afrique... Il est plus que temps de se battre pour retrouver nos vies et nos libertés, abolir cette distance sociale qui sera impossible à combler à partir d'un certain moment ainsi que les retards scolaires impossibles à rattraper très bientôt... UNE GENERATION MONDIALE SACRIFIEE. Au nom de quoi? Notre avenir à tous est en jeu (le droit de gagner sa vie est un droit fondamental) comme pour le climat où vous, les jeunes, vous vous êtes mobilisés massivement. Et maintenant? Bientôt, il sera trop tard pour tout...
Nos gouvernements parlent désormais de maintenir les mesures jusque fin mars 2021 et même... été 2021. Bill Gates ne prévoit pas de retour à la normale avant 2022...
2
Théophil - Le 17/12/2020 à 20:59:21
En total agrément avec ce qui est dit
1
Sofiane - Le 17/12/2020 à 20:59:29
Pression et rabaissement sont monnaies courantes dans ce lycée, et je refuse que sa m'arrive à nouveau...
1
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs