logo

Protégeons les enfants contre la cyberpédocriminalité - Protect children against cyberpedocrime

Protégeons les enfants contre la cyberpédocriminalité - Protect children against cyberpedocrime Manifeste
26.489 signatures
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur :
Auteur(s) :
CAMELEON Association France
Le manifeste

English version below

A l’occasion du Forum de Paris sur la Paix*, le Président de la République a annoncé le lancement d’une charte et d’un laboratoire d’expérimentation de bonnes pratiques pour protéger les enfants sur Internet. Des dispositifs de vérification de l’âge des internautes seront mis en place par les plateformes et permettront notamment de réguler l’exposition à la pornographie.

C’est une avancée décisive mais la crise sanitaire ayant aggravé les comportements à risques et la prédation en ligne, il est aussi urgent d’agir pour augmenter les moyens de prévention et de lutte contre la cyberpédocriminalité.

En effet, malgré des évolutions législatives récentes**, trop d’enfants et de jeunes sont exposés massivement et précocement à des contenus et comportements choquants (sexting et grooming***, exploitation sexuelle, incitation à la prostitution...) via des jeux, applications, réseaux sociaux et dans le metaverse.

La France occupe le rang de 4ème pays hébergeur de contenus pédocriminels au niveau mondial****. Pourtant, notre pays ne compte que 25 enquêteurs de haut niveau dédiés à la lutte contre l’exploitation sexuelle en ligne des mineurs, dont 17 policiers et gendarmes à l’Office Central pour la Répression des Violences aux Personnes (OCRVP) en charge de traiter 100 000 signalements par an ! Face au fléau de la cyberpédocriminalité, CAMELEON lance un appel à la mobilisation collective afin de mieux protéger les enfants contre les violences sexuelles en ligne.

Nous avons déployé une campagne de communication #LePartage dans les médias et dans l’espace public pour éveiller les consciences et alerter les parents sur les risques d’exposition de leurs enfants sur Internet. Aujourd’hui nous avons besoin de vous pour interpeller les entreprises du numérique, les parlementaires et le gouvernement. Notre manifeste vise à rassembler citoyens et politiques autour de 4 propositions concrètes :

1/ Mener une campagne de sensibilisation nationale sur la cyberpédocriminalité à destination des jeunes, des parents et du grand public

2 / Augmenter les moyens des enquêteurs spécialisés contre la cyberpédocriminalité et renforcer la coopération internationale entre pays (par exemple : en cas de viol commandité en direct à l’étranger)

3 / Rendre obligatoire sur les plateformes la présence de référents formés sur les cyberviolences et lutter contre l’exposition à la pornographie, l’exploitation sexuelle en ligne des mineurs ou son incitation avec des outils de contrôle renforcés

4 / Améliorer la législation en matière de droit à l’image et de droit à la vie privée des enfants Un an après l’Appel à l’action du Président pour défendre les droits de l’enfant dans l’environnement numérique, il est grand temps de passer aux actes !

Ensemble, demandons aux plateformes des engagements afin de faire d’Internet un environnement plus sûr pour les enfants : révision des conditions générales d’utilisation, prévention et modération, retrait accéléré de contenus et blocage de comptes à caractère pédopornographique... Ensemble, interpellons les députés et sénateurs pour faire de la lutte contre la cyberpédocriminalité un sujet prioritaire dans leur travail législatif et promouvoir le respect du droit à l’image des enfants.

Ensemble, demandons aux Ministres de considérer la protection de l’enfance sur Internet comme une priorité transversale des politiques publiques et d’allouer des moyens ambitieux en matière de prévention, sensibilisation et répression.
STOP à la cyberpédocriminalité ! Soutenez notre manifeste, signez et partagez !

Merci pour votre mobilisation à nos côtés. Si vous souhaitez en savoir plus sur nos actions et nos revendications de plaidoyer, (re)découvrez notre campagne #LePartage avec un spot TV, des affiches dans l’espace public, une exposition photographique et des conseils de prévention : https://www.cameleon-association.org/le-partage/

* : Le Forum de Paris sur la Paix s’est tenu les 11 et 12 novembre 2022 et a ressemblé des chefs d’Etat, de gouvernements, et des acteurs majeurs de la société civile pour favoriser une coopération internationale notamment sur le thème “Garantir un monde numérique plus éthique et plus sûr.

**: loi du 30 juillet 2020 qui permet de poursuivre les viols commandités à distance (live-streaming), loi du 21 avril 2021 créant le délit de sextorsion

***: technique d’approche de pédocriminels pour mettre en confiance des enfants afin d’obtenir des images ou vidéos à caractère sexuel voire organiser une rencontre et les agresser

**** : Point de Contact, 2021

A propos

Fondée en 1997 par Laurence Ligier, CAMELEON est une association de solidarité internationale qui défend les droits de l’Enfant et lutte depuis 25 ans contre les violences sexuelles sur mineurs en

France et aux Philippines (en particulier l’inceste et la cyberpédocriminalité). https://www.cameleon-association.org/

Contacts : Laurence Ligier : Directrice et Fondatrice - laurenceligier@cameleon-association.org
Charlotte Pietri : Directrice des Opérations - direction@cameleon-association.org
Socheata Sim : Responsable de la Mission Sociale France - prevention@cameleon-association.org




English Version

At the Paris Peace Forum*, the President of the French Republic has announced the launching of a charter and a laboratory for experiment of good practices to protect children on Internet. Devices for verifying the age of Internet users will be put in place by the platforms and will make it possible particularly to regulate exposure to pornography.

It is a major breakthrough but the health crisis has worsened the risky behaviors and the online sex predation. It is therefore urgent to act in order to increase the means of prevention and control against online child abuse.

Indeed, despite recent legislative developments**, too many young people are massively and prematurely exposed to chocking content and behavior (sexting and grooming***, sexual exploitation, incitement to prostitution...) through games, apps, social media and in the Metaverse.

France ranks as the 4th country hosting pedophile content worldwide*****. Our country has only 25 high level investigators dedicated to the fight against online children sexual exploitation, among which 17 policemen and gendarmes at the Central Office for the Repression of Violence against Individuals (OCRVP) in charge of dealing with 100 000 reports per year! Faced with the scourge of cyberpredocrime, CAMELEON calls for collective action to improve the protection of children against online abuse and sexual violence.

We have deployed a communication campaign #LePartage in the media and in the public space to raise awareness and alert parents on the risk of Internet exposure for their children. We need you today to challenge digital companies, the members of parliament and the government.

Our manifesto aims to bring together citizens and politicians around 4 concrete proposals:

Conduct a national awareness campaign on cyberpredocrime dedicated to young people, parents and general public. Increase the resources of specialized investigators in child abuse and reinforce international cooperation between countries (for example: in case of rape ordered directly in a foreign country) Make the presence of trained referents mandatory on internet platforms in online child abuse and fight against pornographic exposure, online sexual exploitation of underage children or its incitement with reinforced control tools. Improve the legislation on children’s image rights and privacy rights. One year after the President’s call for action to defend children's rights in the digital environment, it's high time to act!

Together, let's ask the platforms for more commitments to make the Internet a safer environment for children: revision of general conditions of use, prevention and moderation, accelerated removal of content and blocking of child pornography accounts... Together, let's challenge deputies and senators to make the fight against cyberpredocrime a priority subject in their legislative work and to promote respect for children's image rights.

Together, let’s ask the Ministers to consider the protection of children on the Internet as a cross-cutting priority of public policies and to allocate ambitious means in terms of prevention, awareness and repression.

STOP cybercrime! Support our manifesto, sign and share!


Thank you for your mobilization by our side. If you would like to know more about our actions and our advocacy demands, (re)discover our #LePartage campaign with a TV spot, posters in bus stations, metros and in the streets, a photographic exhibition and prevention advice: https://www.cameleon-association.org/le-partage/

*: The Paris Peace Forum was held on November 11 and 12, 2022 and brought together Heads of State, Government, and major players in civil society to promote international cooperation, particularly on the theme “Guaranteeing a more ethical and secure digital world.

**: Law of July 30, 2020 which allows commissioned rapes to be prosecuted remotely (live-streaming), law of April 21, 2021 creating the offense of sextortion

***: Approach technique for child criminals to gain children's confidence in order to obtain images or videos of a sexual nature or even organize a meeting and assault them

****: Point of Contact, 2021

About CAMELEON

Founded in 1997 by Laurence Ligier, CAMELEON is a non-profit organization which defends children’s rights and has been fighting for 25 years against sexual violence against youngsters in France and the Philippines.

Visit our website: https://www.cameleon-association.org/

Contacts:

Laurence Ligier: Director and Founder - laurenceligier@cameleon-association.org
Charlotte Pietri: Director of Operations - direction@cameleon-association.org
Socheata Sim: Head of the Social Mission France - prevention@cameleon-association.org


26.489 signatures
Signez avec votre email
Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé ce manifeste.
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
En signant le manifeste, j'accepte que MesOpinions traite mes données à des fins de gestion de signatures et des commentaires. J'accepte également d'être informé(e) des actions citoyennes initiées via MesOpinions. Pour en savoir plus, sur ces traitements et sur mes droits, je consulte les conditions d'utilisation.
Partagez le manifeste avec vos amis :

Lancez votre propre pétition

La personne ayant lancé cette pétition a décidé d'agir pour la cause qui la concernait.
En ferez-vous de même ?
Je lance ma pétition
659 commentaires
Jean-paul - Le 16/11/2022 à 07:52:56
Les dérives de cette société numérique et déshumanisante , cela suffit ! Tout se banalise plus rien n’est sacralisé comme les enfants…
32 1
Olivia - Le 15/11/2022 à 11:38:08
Je soutiens cette cause car c’est très important de protéger les enfants et que votre association créée par ma cousine est vraiment super! Bravo pour tout ce qu’elle fait
24 1
Philippe - Le 15/11/2022 à 11:10:23
Je souhaite aider à lutter contre les violences faites aux enfants . je vais créer une marque Francaise Mode-Parfums à cet effet . Philippe
19 1
Voir tous les commentaires
Accueil Manifestes Pétitions enfants Protégeons les enfants contre la cyberpédocriminalité - Protect children against cyberpedocrime