Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Nous proposons de retirer le port du masque obligatoire du protocole sanitaire dans les écoles primaires, dès maintenant.

Nous proposons de retirer le port du masque obligatoire du protocole sanitaire dans les écoles primaires, dès maintenant. Pétition

Nous proposons de retirer le port du masque obligatoire du protocole sanitaire dans les écoles primaires, dès maintenant.

27 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Lettre ouverte rédigée collectivement par des parents d'élèves de la Loire.
Destinataire(s) :
Emmanuel Macron (Président de la République)
Jean Castex (Premier Ministre )
Jean-Michel Blanquer (Ministre de l'Education nationale et de la Jeunesse)
Olivier Véran (Ministre des Solidarités et de la Santé)
Olivier Dugrip (Recteur de l'Académie de Lyon de la Région Académique Auvergne-Rhône-Alpes)
La pétition
Par ce courrier, nous sollicitons votre attention et vous faisons part de notre inquiétude en tant que parents d'élèves.

Malgré une situation sanitaire parfaitement inchangée dans notre département (temps des vacances scolaires inclus) ; nous avons appris le jeudi 29 Octobre 2020, par voie de presse, que le port du masque devenait obligatoire dès l’âge de 6 ans.

Ainsi le lundi 2 Novembre, le port du masque est imposé dans les écoles primaires pour les enfants dès la classe préparatoire. Le mardi 17 Novembre 2020, le rectorat de Lyon nous signifiait de plus, que les enfants qui ne porteraient pas le masque sans avis médical, seraient exclus de l’école mettant ainsi à mal un droit fondamental, celui de l’instruction. 


Le port
intensif et obligatoire du masque pour nos enfants s'inscrit dans un protocole sanitaire renforcé mis en place dans l'urgence, seulement 3 jours avant la rentrée des vacances de la Toussaint.

Cette urgence n’a permis à personne de s’adapter sereinement à cette situation. Nous constatons par exemple, que les enseignants et ATSEM, se trouvent pieds et poings liés, sans méthodes pédagogiques adaptées ni soutien, à suivre des consignes sécuritaires et protocoles sanitaires contradictoires. Cela rend leur position difficilement tenable, voire ubuesque par moment. Dans le même temps, les parents ont dû fournir des masques à leurs enfants en toute hâte et pour beaucoup sans adhésion, face à un non choix nouveau et contraignant.

Après nous avoir expliqué en Mars 2020 que les enfants étaient de super-contaminateurs qui s’ignoraient, il nous a dans un second temps, été affirmé qu’ils étaient de très faibles vecteurs de la COVID 19 et qu’ils pouvaient reprendre le chemin de l’école sans danger. Cette affirmation a été réitérée à plusieurs reprises par le Ministre de l’Education Nationale qui, en Juin, déplorait même que certains parents ne remettent pas leurs enfants à l’école.

Ce protocole sanitaire allégé dans les établissements scolaires, sans port du masque pour les élèves, semblait encore de mise jusqu’aux vacances de la Toussaint, en parallèle d'un renforcement drastique des mesures prises au niveau de la société civile qui se traduisait par le recours massif au télétravail, la mise en place d'un couvre-feu, la fermeture des lieux de culture, de détente et des commerces dits "non essentiels" Cette différence de traitement avait du sens, puisque le Ministère de l'Education Nationale confirmait qu'aucun cluster n’avait été détecté en école primaire malgré des effectifs inchangés et le non port du masque. Durant cette période, dans les établissements scolaires, il n’a été question que de cas isolés, notamment en élémentaire, alors que dans le même temps pour le département de la Loire tous les voyants viraient au rouge écarlate et qu'à cette époque nous étions confrontés à une situation dite déjà extrêmement critique.

Quelles explications donner à un enfants de moins de 10 ans face à ce qui ressemble à une volte-face brutale ?

Si cette décision radicale a été prise, elle est sans aucun doute motivée par des éléments fondés. Ce que nous demandons, c’est qu’ils nous soient communiqués. En effet, si de nouvelles études expliquent ce revirement, nous souhaitons tout simplement en prendre connaissance.

Nous, citoyens, avons le droit d'être informés de manière transparente et sans infantilisation. C’est aussi le devoir du gouvernement dans une société démocratique.

Les parents ont été laissés livrés à eux-mêmes sans le moindre argumentaire documenté pour expliquer à leurs enfants non porteurs du virus, l'utilité du port intensif du masque jusque dans la cour de récréation. Une infinie pédagogie est nécessaire pour que cette démarche soit admise, comprise et que celui-ci soit porté de manière efficace afin d'être un réel frein à l’épidémie. À défaut  il est un vecteur de transmission de plus, dont l'effet collatéral nous parait socialement délétère.

Quid de la balance bénéfices/risques ?  

Car, si la situation sanitaire est mise en avant, de nombreux spécialistes (pédiatres, pédopsychiatres...) s’alarment aujourd’hui des conséquences induites par  le port intensif du masque pour de si jeunes enfants. L’articulation des phonèmes et l'apprentissage de la lecture sont sans doute les principaux points noirs évidemment. La communication, l’image de soi et le rapport à l'autre deviennent également problématique. Tout ceci met en péril toute une génération que le gouvernement nous assure pourtant vouloir protéger.

Les enfants doivent-ils être les grands sacrifiés de cette crise sanitaire alors que l’expérience nous prouve, depuis la rentrée de Septembre, que les lieux accueillant les enfants de moins de 10 ans sont de faibles lieux de contamination ? 

P
ourquoi imposer le port du masque toute la journée et même dans la cour de récréation quand on admet sans difficulté qu’un adulte ne peut pratiquer le sport masqué ? Un enfant est-il donc capable de faire ce que nous, adultes, sommes incapables de faire ? Seraient-ce des super-héros? Ou considérez-vous tout simplement que l'enfant a moins de droits fondamentaux que l'adulte ?

Il ne s’agit en aucun cas de douter de la recherche du bien commun que sont censées nous garantir ces mesures, mais simplement d’obtenir de la part du gouvernement, des éléments tangibles face à des décisions extrêmes à caractère prépondérant et subies par nos enfants.

En bref, obtenir la reconnaissance que nos enfants méritent.

Nous souhaitons, ici , en tant que citoyens, vous poser les questions de la pertinence de cette mesure et de la légitimité de son application ?

Enfin nous vous proposons de retirer le port du masque obligatoire du protocole sanitaire dans les écoles primaires, dès maintenant.

Recevez messieurs, notre bienveillante vigilance.

Le 01/12/2020


27 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
4 commentaires
Hélène - Le 09/12/2020 à 23:19:46
Hélène GARCIA
0
Yannick - Le 20/12/2020 à 19:51:45
Yann
Burdignes
0
Le 21/12/2020 à 19:51:10
dictature sanitaire(fausse épidémie manipulée)
à renverser gouvernement nul à virer
FREXIT
0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs