Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions enfants Pétition pour un remboursement partiel des frais de scolarité
Pétition

Pétition pour un remboursement partiel des frais de scolarité

Pétition pour un remboursement partiel des frais de scolarité Pétition
127 signatures
Plus que 373 signatures pour que cette pétition soit diffusée dans la newsletter MesOpinions !
Auteur :
Auteur(s) :
Etudiants de l'INSEEC Bordeaux
Destinataire(s) :
Direction de l'INSEEC de Bordeaux
La pétition

Tout d'abord cette pétition n'a pour aucun but de nuire à la réputation ou à l'image de l'INSEEC Bordeaux qui fait partie des écoles de commerce les plus réputées de France.

Toutefois, le déroulement de cette fin d'année avec une mise en place obligatoire des cours à distance, difficiles à suivre, décourageants, corrélés à une incessante hausse des frais de scolarité, poussent un bon nombre d'élèves à s'interroger sur la légitimité du montant payé.

Qui plus est, nous payons plus cher que nos prédécesseurs pour des cours de moins bonne qualité : la généralisation du distanciel pose des problèmes de concentration et donc d'assimilation des cours, mais aussi pose de sérieux problèmes pour les travaux de groupes, nombreux dans cette école. Sans oublier : les problèmes de connexion, des problèmes de logiciels que nous ne pouvons obtenir (Suite Adobe), l'application des cours en ligne défectueuse ainsi que les restrictions qui font que les élèves n'aient pas pu librement avoir accès aux installations de l'INSEEC qu'ils payent pourtant.

Dans une autre perspective, l'année en cours est une véritable épreuve pour un certain nombre de familles. En effet, la majorité des élèves ont contracté des prêts pour financer l'école qu'ils rêvaient d'intégrer pour qu'au final la réalité ne soit pas en adéquation avec leurs attentes. 


De fait, puisque cette situation est susceptible de se répéter, une hausse des inégalités pourraient avoir lieu et la précarité étudiante pourrait prendre de l'ampleur avec des loyers à payer "pour rien".

Ainsi, cette année pose de réels risques de décrochage scolaire et de précarité étudiante qui poussent un certain nombre d'élèves à demander un allègement des frais de scolarité.

127 signatures
Signez avec votre email
Plus que 373 signatures pour que cette pétition soit diffusée dans la newsletter MesOpinions !
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
14 commentaires
Laureline - Le 13/01/2021 à 09:18:09
Pour les élèves qui ont réalisé un prêt pour payer l'école et dont leurs cours distanciels ne sont pas vraiment qualitatif
1 0
Sandra - Le 18/12/2020 à 15:59:44
Stop à cette folie mondiale et aux mesures liberticides! Il est temps de vous réveillez, les jeunes! Autrement, votre futur ne sera pas brillant.
Ce n'est plus du droit, ce n'est plus de la science, ce n'est plus du sanitaire...
Il faut se bouger maintenant car plus le temps passe, moins nous avons de chance de retrouver nos vies et nos libertés. Les lois aberrantes passées les unes après les autres depuis mars ne vont pas disparaître ensuite comme par magie. On continue à nous manipuler, à nous faire peur avec ces tests qui ne veulent rien dire. On a remplacé le nombre de décès par le nombre de contaminations pour que les gens ne se rendent pas compte de la réalité et continuent à tout croire. Le vaccin approche... Pourtant, le virus a muté et est moins virulent qu'en mars! "Seulement" trois personnes sur mille décèdent du coronavirus. Des gens avec une moyenne d'âge de 80 ans en général et des pathologies préexistantes. On ne meurt pas du virus mais avec le virus. La pollution (800000 décès par an en France!), accidents de la route, accidents domestiques, cancers, diabète, tuberculose, grippe (15000 morts en France en un seul mois en janvier 2017), accidents cardiovasculaires, alcoolisme, malaria, famines... font plus de victimes que ce virus "mortel". Et pour lequel il y a des traitements qui marchent mais nos gouvernements les ont refusés et passés sous silence de même que la prévention (compléments en zinc, vitamine D...)! Cherchez sur Internet la vérité qu'on nous cache pour ceux qui sont prêts à entendre avec les professeurs Raoult, Perronne, Toussaint, Toubiana, Borody, Joyeux... Egalement la généticienne Henrion-Caude, une femme remarquable. Après, ce sera la "troisième vague" (déjà évoquée!), "quatrième vague"... Dans dix ans, nous en serons tous toujours et encore au même point si nous acceptons tout sans rien dire. Va-t-on nous confiner chaque hiver ou chaque année plusieurs fois par an? Il faut simplement vivre avec ce virus comme avec d'autres maladies. Nous le faisons depuis toujours avec la grippe. En Afrique, ils connaissent cela avec la malaria qui est également une maladie POTENTIELLEMENT mortelle. Aucune prévention ne protège à 100%. Pourtant, nous n'avons jamais été empêchés auparavant de nous rendre en Afrique... Il est plus que temps de se battre pour retrouver nos vies et nos libertés, abolir cette distance sociale qui sera impossible à combler à partir d'un certain moment ainsi que les retards scolaires impossibles à rattraper très bientôt... UNE GENERATION MONDIALE SACRIFIEE. Au nom de quoi? Notre avenir à tous est en jeu (le droit de gagner sa vie est un droit fondamental) comme pour le climat où vous, les jeunes, vous vous êtes mobilisés massivement. Et maintenant? Bientôt, il sera trop tard pour tout...
Nos gouvernements parlent désormais de maintenir les mesures jusque fin mars 2021 et même... été 2021. Bill Gates ne prévoit pas de retour à la normale avant 2022...
1 0
Juliette - Le 17/12/2020 à 20:40:29
Parce que je trouve que les étudiants sont déjà bien suffisamment pénalisés et que leur précarité est une réalité
0 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions enfants Pétition pour un remboursement partiel des frais de scolarité