64 539 138 personnes agissent sur MesOpinions.com

Pétition - Enfants

Signez la pétition

Déjà 303 signatures

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Pétition : Non à une nouvelle année scolaire sacrifiée pour nos collégiens ! 

Non à une nouvelle année scolaire sacrifiée pour nos collégiens ! 

Auteur : Parents d'élèves du collège d'Arzacq

Créé le 24/07/2017  

Mise à jour

À l'attention : de Monsieur le Recteur de l’Académie de Bordeaux, Monsieur l’Inspecteur d'Académie des Pyrénées-Atlantiques

Cette année le collège d'Arzacq comptait 97 élèves de 5° répartis dans 4 classes.


Pour information, cette quatrième classe de 5° avait été ouverte en catastrophe à quelques jours de la rentrée, ayant pour conséquence une mise en route un peu chaotique, notamment pour 2 de ces 4 classes qui ont du attendre plusieurs semaines avant d'avoir un professeur en math et en anglais. Tout au long de l'année, et toujours sur ce même niveau de 5°, les élèves ont eu un emploi du temps « gruyère » résultant de nombreuses absences de professeurs, dues pour la plupart à des problèmes institutionnels.


D'autre part, les élèves de ce niveau sont décrits par l’ensemble du corps enseignant comme scolairement assez faibles. On y dénombre une forte concentration d'élèves présentant toutes sortes de difficultés et entraînant des problèmes importants de discipline. Un dispositif de lutte contre le décrochage scolaire a donc été mis en place qui a concerné pas moins de 13 élèves de 5° . Le nombre important d’avertissements posés en conseil de classe de 5° soulignant des problèmes de comportement ou de manque de travail en est un indicateur supplémentaire.


Par conséquent, certains parents ont jugé que les conditions d'étude de leurs enfants n'étaient pas satisfaisantes et ont décidé de les changer d'établissement et de les diriger pour la plupart vers le privé. Pour cette raison, ou d'autres personnelles, l'effectif montant actuel est de 90.


Au vu de ce chiffre, et malgré les protestations argumentées de Mme Desplat, la Principale du collège, Monsieur l'Inspecteur d'académie a donc décidé de ne finalement pas ouvrir une quatrième classe de 4° à la rentrée prochaine. L'annonce officielle ayant été faite le mercredi 12/07 au soir, on peut supposer qu'une annonce de dernière minute est un choix stratégique destiné à limiter les réactions et de ce fait les parents d’élèves se sentent pris en otage.


Les conséquences pratiques ne sont pas celles qui nous soucient le plus en tant que parents, bien entendu, mais tout de même : l'organisation de la rentrée 2017-2018 ayant déjà été prévue sur le plan administratif et pédagogique pour 4 classes de 4° et non 3, cette décision tardive remet tout en question alors qu'une majeure partie des personnels est déjà partie en vacances. Si cette décision était maintenue il faut s'attendre à une rentrée tout aussi compliquée que la dernière, et toujours pour les mêmes élèves!…


Mais le plus grave n'est pas là! Cette baisse d'effectif résulte d'un mécontentement des parents concernant les conditions de travail de leurs enfants et cette décision va les aggraver lourdement puisqu'ils passeront d'un effectif par classe de 24 en moyenne cette année à 30 l'année prochaine. A titre indicatif la moyenne nationale du nombre d'élèves par classe est de 24,8 (source : www.education.gouv.fr). Cette décision de l'inspecteur d'académie résulte d'un calcul purement mathématique et ne prends pas du tout en compte la présence de nombreux individus en difficulté parmi ces 90 collégiens d'où des conséquences humaines graves.


Nous devons donc agir pour tenter d'éviter une configuration qui empirerait les conditions d’apprentissage de ces élèves déjà fragilisés.


Soutenez ces collégiens par votre signature !