Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions enfants Mobilisation contre les fermetures récurrentes du restaurant scolaire du groupe scolaire Antoine Charial, Lyon 3
Pétition

Mobilisation contre les fermetures récurrentes du restaurant scolaire du groupe scolaire Antoine Charial, Lyon 3

Mobilisation contre les fermetures récurrentes du restaurant scolaire du groupe scolaire Antoine Charial, Lyon 3 Pétition
280 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Les Parents d'élèves du groupe scolaire Antoine Charial (Lyon 3)
Destinataire(s) :
Grégory Doucet, maire de Lyon, Véronique Dubois-Bertrand, maire du 3e arrondissement, Stéphanie Léger, 5e adjointe à la mairie de Lyon en charge de l'éducation, Marie-Loup Fall-Guérin, 3e adjointe à la mairie du 3e arrondissement en charge de l'éducation et des affaires scolaires (secteur ouest)
La pétition

Les nombreux mouvements de grève des différents personnels de cantine de la Ville de Lyon qui touchent les écoles maternelle et élémentaire Antoine Charial (Lyon 3) depuis le début de l’année scolaire (20 jours de grève dont seulement la moitié ont pu être compensés par un accueil pique-nique, certaines fois partiellement), et qui s’intensifient ces jours-ci, provoquent l’incompréhension des parents d’élèves. Ces derniers se sentent complètement démunis face au manque de communication des revendications d’une part et de l’absence totale de communication de la mairie d’autre part. Ils voient se succéder semaine après semaine des grèves sans en comprendre les tenants et aboutissants, sans entrevoir une quelconque amélioration ne serait-ce que dans la transmission d’informations ou le dialogue.


Le personnel gréviste pratique le débrayage pendant 1 heure « seulement », mais 1 heure pendant la pause déjeuner qui a de lourdes conséquences :


- les directrices des écoles et du périscolaire sont contraintes de trouver des solutions d’accueil dans l’urgence alors qu’elles sont déjà très sollicitées par la mise en place des protocoles sanitaires en constante évolution ;


- les enfants sont privés d’un repas chaud le midi et d’un temps éducatif de qualité, pourtant cher à la municipalité (https://www.lyon.fr/enfance-et-education/leducation/la-restauration-scolaire), leur emploi du temps et leurs activités étant déjà très restreintes du fait des protocoles sanitaires en place (plus de sorties découvertes, d’activités inter-niveaux, etc). Ils sont également privés des activités de soutien scolaire (APC) ;


- les parents d’élèves sont contraints de s’organiser dans l’urgence, en jonglant avec leurs contraintes professionnelles, ce qui engendre des difficultés financières notamment pour les familles les plus précaires.


Lorsque cela est possible, l’association Léo Lagrange en charge du périscolaire propose un accueil pique-nique en urgence pour dépanner au mieux les parents. Néanmoins, cette alternative n’est pas toujours possible (arrêt maladie, manque de personnel, grève). Cela oblige alors les parents à trouver des solutions de dernière minute pour pallier à la situation, quitte à accueillir des enfants d’autres familles et d’autres classes chez elles, les contraintes professionnelles des uns et des autres ne permettant pas toujours la flexibilité que la situation d’urgence requiert. Cela anéantit inévitablement tout le protocole de non-brassage des élèves entre les classes mis en place à l’école…


Le gaspillage des repas préparés à la cantine centrale 48 h à l’avance, si le personnel gréviste ne se déclare que 24h à l’avance, interpelle également les citoyens que sont les parents d’élèves.


Cette situation n’est pas acceptable et n’est plus soutenable !


Dans l’objectif premier de donner aux enfants les meilleures conditions possibles malgré le contexte actuel, les parents d’élèves souhaitent donc :


- que la municipalité présente les moyens qu’elle compte mettre en œuvre pour améliorer la situation et rétablir le dialogue social ;


- être prévenus 48 h à l’avance des mouvements de grève (selon la même planning que celui de l’annulation des repas à la cantine) ;


- être informés des revendications précises du personnel gréviste à chaque mouvement de grève ;


- que la municipalité organise une réunion d’information pour répondre aux nombreuses interrogations des parents d’élèves et pour entendre les propositions de solutions palliatives qui pourraient être envisagées ;


- que l’association Léo Lagrange embauche du personnel supplémentaire (pour pallier au manque d’effectif, d’ailleurs objet principal des revendications du personnel Léo Lagrange pour les grèves en cours).

En ultime recours, nous, parents d’élèves, nous portons volontaires pour pallier au manque d’effectif du personnel d’encadrement de la pause méridienne afin de garantir au minimum un accueil pique-nique pour tous les enfants concernés au sein du groupe scolaire, dans le respect des gestes barrières et du protocole sanitaire en place.



Les parents d’élèves du groupe scolaire Antoine Charial (Lyon 3)

280 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
75 commentaires
Laurent - Le 29/04/2021 à 16:35:15
Parent d’élève du groupe scolaire concerné
0
Layla - Le 29/04/2021 à 18:28:21
Grèves restauration scolaire à outrance et parents avisés la veille !!
0
Anne-claire - Le 30/04/2021 à 00:20:49
Anne-Claire
0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions enfants Mobilisation contre les fermetures récurrentes du restaurant scolaire du groupe scolaire Antoine Charial, Lyon 3