91 778 417 signatures sur MesOpinions.com

Interdire définitivement à toute personne condamnée pour violence ou maltraitance de pouvoir exercer de nouveau auprès d’enfants

Sauvegarde en cours...
Pétition : Interdire définitivement à toute personne condamnée pour violence ou maltraitance de pouvoir exercer de nouveau auprès d’enfants
Par Association Tatiana, Soutien, Prévention, Syndrome "Bébé Secoué"

Pétition adressée à Mesdames et Messieurs les Ministres, Mesdames et Messieurs les Députés, Mesdames et Messieurs les Sénateurs, Monsieur le Défenseur des Droits,

Il s’appelait Tom. Cet adorable bébé sans défense avait 4 mois lorsqu'il est décédé en 2014, des mains de son bourreau, victime du Syndrome du Bébé Secoué (SBS).
Le 16 octobre 2018, son assistante maternelle agréée a été condamnée, par la Cour d’Assises de Besançon, à 7 ans de prison ferme suivis de 5 ans d’interdiction d’exercer toute activité salariée ou bénévole en lien avec des enfants.


Cette assistante maternelle, qui selon ses propres mots ne supportait pas les pleurs du bébé, a avoué avoir récidivé en secouant Tom à plusieurs reprises. Pourtant, elle pourra de nouveau exercer auprès des enfants 5 ans seulement après sa sortie de prison !


D’ici moins de 12 ans, sans le savoir, vous pourriez lui confier votre bébé, vous ou vos frères et sœurs, vos meilleurs amis…


Est-ce un cas isolé ? Malheureusement non, si l’on regarde de plus près les verdicts des procès de ce genre, l’interdiction d’exercer auprès d’enfants n’est pas systématiquement définitive, bien au contraire et cela indifféremment si l’enfant est décédé (25% des cas) ou a des séquelles irréversibles (75% des bébés survivants).


Un silence assourdissant persiste et il faut que cela s’arrête. Notre cri de révolte doit retentir et éradiquer le déni qui règne actuellement. Alors, face à l’indifférence de la justice vis-à-vis de ces drames, nous nous devons d’agir en disant STOP à la mise en danger de nos enfants !


Pour Tom, Rose, Augustin, Perrine, Erwan, Tatiana, Baptiste, Zoé … et les milliers d’autres enfants victimes du Syndrome du Bébé Secoué (plus de 200 cas par an en France), il est malheureusement trop tard. Nous pouvons cependant agir pour le bien de tous les autres enfants. Pour cela, nous alertons aujourd’hui les politiciens et lançons cette pétition afin d’obtenir une interdiction systématique et définitive de toute activité salariée ou bénévole en lien avec des enfants pour les personnes reconnues coupables de maltraitances volontaires particulièrement violentes.


Mesdames et Messieurs les Ministres, Mesdames et Messieurs les Députés, Mesdames et Messieurs les Sénateurs, Monsieur le Défenseur des Droits,


Entendez nos voix !


Nous tous, citoyens, parents ou non, assistants maternels passionnés et professionnels ne voulant pas voir notre métier entaché par des criminels, nous vous demandons de mobiliser les institutions de l'État et plus particulièrement les instances judiciaires pour protéger TOUS les enfants. Ces bébés à protéger ne sont pas des inconnus : ce sont nos enfants, nos petits-enfants, nos nièces et neveux, les enfants de nos amis, les amis de nos enfants !...


Pour information, le Syndrome du Bébé Secoué est un acte volontaire de maltraitance que tout un chacun n’est pas capable de commettre tant il est violent. Il équivaut à un choc frontal à 90km/h. Les personnes qui le commettent savent que c’est un acte grave et interdit, un crime. Pour preuve, les secouements ont toujours lieu dans le huis clos, sans le moindre témoin. Les statistiques prouvent qu’il y a récidive dans plus de 55% des cas !


Nous vous remercions pour votre soutien et l’apport de vos signatures.


Le Bureau et les Bénévoles
de l’Association Tatiana, Soutien, Prévention, Syndrome « Bébés Secoués »

22.279 signatures
  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook
Partagez la pétition avec vos amis :

Vous pourriez soutenir aussi

Lancer votre pétition

Lancer ma pétition

Lancez votre pétition pour faire bouger les choses Je lance ma pétition