Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires COVID-19 Lancer une pétition
Pétition

Harcèlement scolaire : Condamnons ceux qui laissent faire !

Pétition : Harcèlement scolaire : Condamnons ceux qui laissent faire ! Pétition

Harcèlement scolaire : Condamnons ceux qui laissent faire !

33.860 signatures
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur(s) :
clfred
Destinataire(s) :
M. Le Ministre de l'Education Nationale
La pétition
Mises à jour
Même si la plupart des personnels font leur travail correctement, de nombreux anciens harcelés témoignent de l'inaction voire du dénigrement des Chefs d'établissement, professeurs, CPE. surveillants etc.

Exemple tiré du reportage de mercredi sur LCP "Souffre-douleurs : ils se manifestent" :
" Quand le principal est arrivé et a vu la scène, il est reparti sans dire un mot, ce qui a valu aux harceleuses de répondre "même lui en a rien a foutre de toi !"

D'autres principaux conseillent aux parents de la victime de changer d'établissement, c'est pratique...

Il faut que toutes les personnes soient impliquées dans la lutte contre le harcèlement scolaire et sanctionnées si elles ne font pas leur travail.

L'école doit être un lieu d'apprentissage et où tout le monde doit se sentir bien.

C'est facile de dire : "il faut en parler"  à quoi cela sert-il si personne n'écoute ?

Le 10/03/2020

Encore maintenant, de nombreux élèves se sentent obligés de changer d'établissement car l'institution n'a pas su les protéger.

Faîtes partager cette pétition pour que les jeunes soient défendus !


Le 05/03/2020

Dernier commentaire : (bravo à la maman de Etienne au passage !!!)

Quelle absurdité, je me suis trouvé dans cette situation, ma mère est venue me defendre à cors et à cris dans le bureau du dirlo puis après d'âpres discutions deux gars furent virés illico presto.......... face à ma maman le principal n'en menait pas large.....! Etienne


Le 03/03/2020: 
Les sanctions prévues contre le harcèlement sont très rarement appliquées car trop contraignantes pour l'école.

Cela conduit trop souvent les victimes à changer d'établissement scolaire, essentiellement vers le Privé car la carte scolaire oblige l'élève à aller dans l'école publique de rattachement.

Pour les harceleurs, quand ils sont renvoyés, c'est à l'institution de retrouver un établissement d'accueil. L'arrivée se fait de façon discrète et très peu de personnels connaissent les antécédents du nouveau venu.

Les enfants n'osent se plaindre car ne se sentent pas protégés alors qu'il est dit que "la peur doit changer de camp".

Il faut que nos jeunes se sentent en sécurité à l'école, qui doit rester le lieu où l'on transmet à chacun un savoir et des valeurs.

Les conséquences peuvent être dramatiques (dépression qui amène parfois au suicide).

L'Institution doit cesser de :

  • museler les agents (enseignants et tous les personnels des établissements), 
  • fermer les yeux voire d'être complice

et doit être sanctionnée devant la justice en cas de non protection de nos enfants.

Le 24/02/2020

Plus nous serons nombreux à signer plus nous avons des chances que cela aboutisse à de réelles actions.

Continuez de faire connaître cette pétition. Il faut que nos jeunes puissent étudier dans la sérénité.


Le 19/02/2020

Et voici le dernier commentaire qui résume bien la situation :

Parce que mon fils a subit du harcèlement scolaire et que le directeur du collège n'a rien fait. Nous avons dû changer notre fils d'établissement, pour le privé.

Le 16/02/2020

Entendu par un jeune de 13 ans récemment :

"on en fait des tonnes contre le harcèlement, mais quand on va se plaindre, on ne vous prend pas au sérieux..."


Le 14/02/2020

 Un enfant sur 10 en est victime, "12% en primaire, 10% au collège et 4% au lycée".

Et certaines écoles ne protègent pas les enfants. Des actions "officielles" sont faites : expositions au CDI, formations, informations.

Est-ce suffisant pour arrêter ce désastre qui peut détruire l'avenir de nos jeunes ?


Le 12/02/2020

Nous sommes chaque jour plus nombreux pour demander la protection de nos enfants, alors faîtes suivre le mouvement.


Le 10/02/2020

Plus de 33 000 signatures, il faut continuer à partager cette pétition pour que des actions sérieuses soient prises !


Le 06/02/2020

137 signatures de plus grâce à la nouvelle mise à jour. Cela signifie que dès que nous sommes sous la lumière, la pétition circule. Beaucoup ne sont pas au courant de cette initiative. En effet, les derniers commentaires prouvent que le harcèlement scolaire et l’absence de protection perdurent, en voici 3 :

Je suis maman d une jeune fille de 11 ans qui a subi du harcèlement scolaire dans son collège privé... Ils n ont rien fait pire ils nous rigolent au nez.. Et depuis 15 jours notre puce est hospitaliser. Elle a tenter à deux reprises de mettre fin à ses jours... Oui je signe la pétition. Car il faut que cela cesse

Mon fils âgé de 9 ans l a subit pendant 5 ans, je trouve ça tellement triste et horrible. L éducation nationale ne nous a pas du tout soutenue. Nos enfants méritent qu on les ecoutent il y a des situations inacceptable.

Ma petite fille est actuellement hospitalisée car elle a été harcelée au collège


Le 02/02/2020

32 821 signatures, c’est beaucoup mais est-ce suffisant pour que des actions efficaces soient prises ?

Le « pas de vagues » de l’Éducation Nationale perdure. Aucune communication vers l’extérieur, et la solution de facilité est de pousser la victime à changer d’établissement.

Beaucoup aimeraient signer une telle pétition mais ne sont pas au courant. Il nous appartient de faire connaître notre action en en parlant autour de nous. 

Le 22/01/2020

Notre revendication est toujours d'actualité malheureusement.

Dans les commentaires, beaucoup espèrent  des actions concrètes pour faire enfin cesser le harcèlement dont sont victimes leur proche.

De nombreuses personnes dénoncent également l'absence de protection quand ils ont été victimes eux-mêmes de violence. Voici, par exemple, le 1 485 ème commentaire, cela vaut mieux qu'un long discours :

Je signe parce que j'ai été l'objet de bullying plusieurs années de suite, je me faisais frapper tout le temps et les profs hypocrites pour ne pas intervenir disaient "ils se bagarrent". Non je ne me bagarrais pas : JE ME FAISAIS TAPER !!!

Aussi, continuons l'action, continuons de partager cette pétition afin de la faire connaître au plus grand nombre !

 

 

 


Le 03/01/2020

Message particulier au 1 450 ème commentaire :

Merci pour votre contribution, cependant, je dois vous dire que la photo d'illustration a été choisie par le site.

Par ailleurs, le racisme peut être une cause de harcèlement.

A vous tous, je vous souhaite une excellente année 2020, que cette action aboutisse et que nos jeunes puissent étudier en toute sérénité sans craindre quoi que ce soit !

Le 30/12/2019

Les 32 165 signatures sont elles suffisantes pour que nos enfants soient soutenus ?

En attendant, merci de continuer de faire suivre cette pétition et de demander à vos contacts d'en faire autant.

Par ailleurs, je remercie le médecin de santé scolaire d'avoir laissé un commentaire pour dire qu'il fait le nécessaire pour aider les victimes. Puisse-t-il servir d'exemples à tous ces collègues !


Le 21/12/2019

La pétition depuis quelques jours, n'a apporté que moins d'une dizaine de signatures.

Il faut revenir sous la lumière pour faire entendre la voix des victimes.

Envoyez cette pétition à vos contacts et incitez-les à la partager même si cela est déjà fait, une piqûre de rappel n'est pas inutile !!!

Pensons à nos enfants et à ce qu'ils vivent !

 Le 11/12/2019

La souffrance due à ce désastre est prouvée dans chacun de vos commentaires.

En voici un parmi plus de 1 400 : à la question, « pourquoi signez-vous ? » : parce que ma fille a subi un viol

Par ailleurs, des parents relatent leur récit dans des articles de journaux pour dire que tout a été fait pour alerter, mais non, il a fallu changer d’établissement car l’école n’a pas su protéger !

Combien de morts ? Combien de vie détruite?

Qu’attendent-ils ceux qui nous gouvernent pour sanctionner ceux qui ont vu, entendu, reçu ?

Continuez de faire suivre cette pétition pour obliger à protéger nos enfants !!!!

Si à leur âge, ils ne voient pas la justice, comment pourront-ils avoir confiance ?

Le 29/11/2019

Les signatures sont de moins en en moins nombreuses, il faut que vous fassiez suivre cette pétition. Plus le nombre sera important, plus le gouvernement sera obligé d'agir !

Voici un des commentaires qui interpellent :

"Mon fils est harcelé à l'école Jomard de 19.arondissemment à Paris. Personne ne fait rien.Aidez moi,s'il vous plait. Sincèrement,maman inquiète. Katarina"

Pour cet enfant et pour tous les autres, il ne faut pas que cette pétition s'endorme.

Si quelqu'un souhaite faire une vidéo, qu'il le signale et je le recontacte.


Le 15/11/2019

Merci beaucoup pour toutes vos signatures, nous dépassons les 30 000 !

1300 commentaires témoignent de l’émotion que cela engendre en vous.

Il faut continuer, parlez-en autour de vous et faîtes signer la pétition.

M. Macron a fait une vidéo contre le harcèlement. Est-il le premier ? Est-ce que cela a provoqué une prise de conscience ? Tout simplement NON. C’est pour cette raison qu’il faut continuer de se battre contre ce fléau.

Si de sanctions réelles et dissuasives sont enfin prises contre les auteurs et ceux qui n’ont rien fait contre, cela fera avancer les choses. Certains penseront que c’est un discours d’extrême droite, alors qu’il n’en est rien : nous demandons juste à ce que nos enfants soient défendus par ceux à qui nous les confions !

33.860 signatures
Signez avec votre email
Pétition soutenue par un Super contributeur
Partager avec vos amis Facebook
Partagez la pétition avec vos amis :
Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Partagez cette pétition avec vos amis
Je signe avec un autre email
1.576 commentaires
Le 14/11/2019 à 21:24:40
Scandaleux
0
Le 03/11/2019 à 17:54:16
Il faut surtout prendre le temps de comprendre, recevoir les harceleurs et les harcelés et parler de la gravité des faits , pas fermer les yeux: il faut du personnel formé en nombre suffisant pour pouvoir faire arrêter ces souffrances ...L'administration doit accepter d'entendre parler de ces problèmes au sein des établissements, l'omerta n'est pas une solution.
0
Le 14/11/2019 à 11:02:24
Il paraît qu'on est en sécurité, en France !!!
0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs