Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

DEMANDE D’ADOPTION DE MESURES TRANSITOIRES POUR LES ADMISSIONS PRÉSCOLAIRES ET PRIMAIRES DES ÉCOLES VAL-DES-ORMES ET TERRE DES JEUNES POUR L’ANNÉE SCOLAIRE 2019-2020

Pétition : DEMANDE D’ADOPTION DE MESURES TRANSITOIRES POUR LES ADMISSIONS PRÉSCOLAIRES ET PRIMAIRES DES ÉCOLES VAL-DES-ORMES ET TERRE DES JEUNES POUR L’ANNÉE SCOLAIRE 2019-2020 Pétition

DEMANDE D’ADOPTION DE MESURES TRANSITOIRES POUR LES ADMISSIONS PRÉSCOLAIRES ET PRIMAIRES DES ÉCOLES VAL-DES-ORMES ET TERRE DES JEUNES POUR L’ANNÉE SCOLAIRE 2019-2020

372 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Parents des écoles Val-des-Ormes et Terre des jeunes de la CSSMI
Destinataire(s) :
Commissaires de la CSSMI
La pétition
Actualité(s)

20 décembre 2018


Objet : DEMANDE D’ADOPTION DE MESURES TRANSITOIRES POUR LES ADMISSIONS PRÉSCOLAIRES ET PRIMAIRES DES ÉCOLES VAL-DES-ORMES ET TERRE DES JEUNES POUR L’ANNÉE SCOLAIRE 2019-2020


À qui de droit,


Le 11 décembre 2018, le Conseil des commissaires de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI) a apporté des changements substantiels à la Politique relative à l’admission, à l’inscription et à la répartition des élèves dans ses établissements (OS-01). Ces modifications ont notamment eu pour effet d’abolir les tests d’admission pour le programme du Baccalauréat International (PEI) des écoles primaires Val-des-Ormes et Terre des jeunes, lesquels ont servi de critères d’admissibilité à ces écoles depuis plusieurs années. Le test d’admission a donc été aboli mais le critère de fratrie, initialement proposé par la CSSMI dans cette politique adoptée par le Conseil des commissaires en septembre 2018, n'a pas été retenu.


Nous saluons l’initiative des commissaires de moderniser cette politique afin de la rendre plus inclusive. Cependant, nous considérons que cette modification aux critères d’admission porte un préjudice sérieux aux familles qui fréquentent actuellement les établissements primaires du PEI de la CSSMI. L’inclusion de la fratrie comme critère de sélection favoriserait l’unité familiale, le bien-être des enfants et renforcerait le sentiment d’appartenance des familles dans leur milieu de vie, tout comme cela est considéré dans les autres écoles de la CSSMI. Or, il a été prouvé dans de nombreuses recherches que ces facteurs favorisent la persévérance et la réussite scolaire (Politique de la réussite éducative, Le plaisir d’apprendre, la chance de réussir, 2017).


Considérant que:



  1. la fratrie est perçue comme un élément essentiel dans les écoles primaires de la CSSMI et qu’avec l’abolition des tests de sélection, ce critère devient pertinent au même titre qu’il l’est dans n’importe quelle autre école;

  2. le choix de soumettre nos enfants à un test d’admission, tout en étant conscients que la fratrie ne répondant pas aux aptitudes demandées dans ce test pourrait ne pas fréquenter cette école, est bien différent de celui d’une famille où le processus de sélection se fait par tirage au sort;

  3. les modifications aux critères d'admission ont été annoncées à une date tardive et qu’il a été impossible pour des familles fréquentant déjà le PEI de faire un choix éclairé à un moment opportun pour l'admission des enfants en 2019-2020;

  4. les autres établissements primaires du PEI au Québec procédant par tirage au sort priorisent la fratrie;

  5. le critère de fratrie a été proposé comme critère d’admission par la CSSMI dans sa consultation, ce qui en démontre l’importance;

  6. les conseils d’établissement des deux écoles concernées, soit Val-des-Ormes et Terre des jeunes, étaient tous deux en faveur du critère de fratrie;

  7. les directions concernées ont rapporté aux conseils d’établissement que les consultations allaient dans le sens d’inclure la fratrie comme critère d’admission;

  8. entre septembre 2018, moment où la CSSMI a proposé sa nouvelle politique d’admission, et l’annonce des nouveaux critères le 11 décembre 2018, rien ne laissait présager que le Conseil des commissaires allait modifier sa proposition initiale;


les parents n’ont pas ressenti la nécessité d’aller faire entendre leur voix puisque la proposition initiale de la CSSMI répondait à leurs attentes.


Pour ces raisons, nous demandons, dans l’immédiat, que le critère de fratrie soit appliqué comme mesure transitoire pour les admissions du préscolaire et du primaire pour les écoles primaires du PEI pour l’année scolaire 2019-2020.


Cette mesure temporaire nous permettra de mettre en place des discussions avec vous afin de rendre le PEI accessible à un maximum d’enfants, tout en considérant les principes d’unité familiale et d’égalité des chances pour tous.

372 signatures
Signez avec votre email
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
- Actualité(s) de la pétition -
77 commentaires
Genevieve - Le 22/12/2018 à 21:21:29
Lorsque tous les enfants d'une même famille fréquentent la même école, la qualité de vie de toute la famille s'en trouve nettement améliorée.
0
Patrice - Le 06/01/2019 à 04:40:57
Mes 2 enfants frequentent actuellement Val des Ormes
0
Philippe - Le 11/01/2019 à 19:58:19
L'idée de séparer les fratries n'est pas bonne.
0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs