63 131 924 personnes agissent sur MesOpinions.com

Pétition - Enfants

Signez la pétition

Déjà 930 signatures

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Pétition : Contre le démantèlement des Sections Internationales de Strasbourg et pour le maintien de moyens au collège de l'Esplanade et au collège Vauban

Contre le démantèlement des Sections Internationales de Strasbourg et pour le maintien de moyens au collège de l'Esplanade et au collège Vauban

Auteur : APELEVIS - Association des Parents d'Elèves des Etablissements à Vocation Internationale de l'Académie de Strasbourg

Créé le 13/02/2015 - Fin le 30/09/2015

Mise à jour

À l'attention : du Rectorat de l'Académie de Strasbourg - des Décideurs de la Ville de Strasbourg et du Département du Bas-Rhin

VICTOIRE DE LA PÉTITION !

Depuis plus d’un mois, l’Association des Parents d'Elèves des Etablissements à Vocation Internationale de l'Académie de Strasbourg s’opposait au démantèlement des Sections Internationales de Strasbourg et se mobilisait pour le maintien de moyens au collège de l'Esplanade et au collège Vauban. Leur mobilisation a payé : la décision est annulée pour cette année et le Recteur s'engage à mettre en place le conseil académique des sections internationales.

Dans son communiqué de presse, l’Académie de Strasbourg annonce : «Le Recteur de l’académie de Strasbourg a décidé de mettre en place le Conseil académique des sections internationales qu’il présidera et au sein duquel se déroulera la concertation avec les parents, les personnels et les élus locaux. Concernant le transfert et l’ouverture de sections internationales à Strasbourg, la réflexion sera conduite en lien avec la réforme des collèges».

Merci à l’ensemble des signataires de la pétition !

13 mars 2015

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Le Rectorat, la Ville de Strasbourg et certains élus du Conseil Général ont décidé de modifier la répartition des élèves de section internationale au collège. Cette décision intervient suite au départ des élèves de l’école européenne du collège Vauban vers le nouveau groupe scolaire européen de la Robertsau, financé, rappelons-le, intégralement par la Ville de Strasbourg, le conseil Général du Bas-Rhin et la région Alsace (40M€).

Dès la rentrée 2015, les élèves des sections polonaises, allemandes et anglaises de l’école du Conseil des Quinze seront désormais scolarisés au collège Vauban et non plus au collège de l’Esplanade qui accueillait jusqu’à maintenant l'ensemble des sections internationales.

Pour le collège de l’Esplanade il en résulte une baisse des effectifs généraux. A condition toutefois que le déménagement d’une partie des sections internationales ne soit pas une mesure visant en fait à libérer de la place au collège de l’Esplanade pour accueillir tous les élèves issus des urbanisations nouvelles de Porte de France et de la route du Rhin. Et à condition que la carte scolaire reste la même. Aucune garantie n’a été donnée sur ces points.

Bien sûr les sections internationales ont vocation à être intégrées à des établissements de secteur et la démocratisation des filières d’excellence est un objectif qui ne peut être que poursuivi. Mais pour que le dédoublement des sections internationales au collège soit un enrichissement pour tous, il doit s’accompagner de moyens permettant d’assurer l’égalité entre les élèves du service public d’enseignement des sections internationales et entre les élèves de section internationale et les élèves de secteur.

Or le déménagement d’une partie des sections internationales à Vauban ne s’accompagne d’aucune garantie de moyens pour ce collège nous a indiqué l’Inspection Académique. Quid de l’enseignement du Français Langue Étrangère, de l’enseignement de l’Anglais Langue Étrangère, des options qui seront offertes aux élèves, notamment de LV2, des moyens logistiques associés, des ressources pédagogiques et documentaires d’apprentissage des langues ? Quid du remplacement des moyens perdus par le départ des élèves de l’école européenne pour le collège Vauban ?

Pour les élèves de l'école du Conseil des Quinze, ce déménagement change la donne. Pour les élèves de l'école Schuman, ce changement aura aussi des conséquences. Le dédoublement des sections allemandes et anglaises du collège créera deux filières parallèles aux conditions d’enseignement différentes.

La dispersion des élèves diminuera la taille des groupes de langue dans les deux collèges, rendant impossible la création de groupes de niveau. Sera-t-il possible de maintenir de l’anglais pour les élèves espagnols au collège de l’Esplanade ? Les enseignants devront intervenir sur deux sites différents. Les moyens du collège de l’Esplanade resteront-ils les mêmes ?

Tout cela aura des répercussions sur la qualité de l’enseignement. Combien de parents continueront à inscrire leurs enfants en section internationale dans ces conditions ? La filière bilingue allemande ou les écoles privées avec apprentissage intensif de langues étrangères deviennent de plus en plus attractives par défaut.

Le manque de stabilité sur l’organisation des sections internationales n’a pour autre conséquence que de nuire à leur attractivité. Ce faisant c’est l’attractivité même de Strasbourg, de ses entreprises, de ses institutions qui est mise à mal. Le rôle intégrateur des sections internationales pour de nombreuses familles étrangères n’est pourtant plus à démontrer. Les évènements des dernières semaines nous rappellent à quel point l’école républicaine doit continuer à jouer ce rôle.

A-t-on oublié que plus de 2500 élèves ont fait le choix à Strasbourg de s'inscrire dans le secteur public pour mieux s'intégrer au système éducatif français tout en développant leur plurilinguisme ?

Est-ce la fin lente des sections internationales qui est recherchée ? Nous ne pouvons l’accepter et continuerons à exiger des garanties de la part du Rectorat et des Politiques.

En signant cette pétition, je m'oppose à ce projet imposé sans concertation, qui ne comporte aucune garantie et représente un risque pour le devenir de la filière internationale.


Rejoignez le collectif pour la pérennité des sections internationales à Strasbourg sur Facebook en cliquant ici.