Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions enfants Contre le déclin du collège A. Châtelet de Douai en coeur de ville, mobilisons nous!
Pétition

Contre le déclin du collège A. Châtelet de Douai en coeur de ville, mobilisons nous!

Contre le déclin du collège A. Châtelet de Douai en coeur de ville, mobilisons nous! Pétition
855 signatures
Avec 1 000 signatures, cette pétition sera plus facilement recommandée à des signataires engagés.
Auteur :
Auteur(s) :
Fédérations des parents d'élèves du collège Chatelet de Douai (FCPE & PEEP)
Destinataire(s) :
Président du département du Nord, Maire de la ville de Douai, Rectrice de la région des Hauts-de-France
La pétition
Actualité(s)

A l’attention de Mesdames et Messieurs les parents d’élèves du collège Albert Châtelet de Douai,



Copie à Madame La Rectrice,


Monsieur Le Président du Département,


Monsieur le Maire de a ville de Douai,


 


Nous avons été informés de nouvelles fermetures de classes au collège à la rentrée 2020.


Le saviez-vous ? Le collège Châtelet qui disposait il y a encore quelques années de 9 classes de 6ème voit depuis 2 ans ses effectifs diminuer quel que soit le niveau.



A la rentrée 2019, 3,5 postes d’enseignants ont été supprimés. Il en sera de même pour la rentrée 2020, avec cette fois 4 à 5 postes  d’enseignants en moins.


 


Nbre de classes    Rentrée 2019    Rentrée 2020


en 6eme                            6                       5


en 5ème                            7                       6

en 4ème                            7                       7


en 3ème                            8                       7


Même si une légère baisse démographique existe et peut expliquer cette diminution des effectifs et ses conséquences, il n’en demeure pas moins que les collèges privés du centre-ville de Douai constatent eux, dans le même temps, une augmentation de leurs effectifs en collège.


Pourquoi les familles font-elles ce choix ? L’Ecole est l’image de sa ville, de sa population.


Derrière le vernis des Classes à Horaires Aménagés Musique (CHAM), dont les catégories socio-professionnelle des parents donnent l’illusion d’un collège de classe moyenne, la réalité des chiffres est tout autre. Le collège Châtelet accueille une population de plus en plus pauvre avec 35 % d’élèves boursiers de type 3 et 4. Leurs besoins éducatifs sont importants. Les moyens dont dispose le collège actuellement ne permettent pas d’y répondre efficacement. Pourtant, la rentrée 2020 verra une augmentation des effectifs par classe, avec notamment 30 élèves/ classe de 6ème (contre 25 en moyenne aujourd’hui). Vous l’avez compris, cella impactera inexorablement la qualité de la transmission des apprentissages (alors que dans le même temps de plus en plus de collégiens rencontrent des difficultés d’apprentissage et de concentration) et sans doute de nouveaux départs des familles qui en ont les moyens financiers vers les collèges privés.


30 élèves par classe, c’est aussi l’impossibilité pour de nouveaux arrivants d’inscrire leurs enfants au collège en cours d’année ; le cercle vicieux s’installe.


Dans ce contexte déjà morose, on nous annonce également la disparition des dédoublements qui permettaient de travailler en demi-classe et donc de consacrer davantage de temps à chaque élève. C’est un paradoxe, surtout si l’on se réfère à la dernière conférence de presse de préparation de rentrée 2020 de Madame La Rectrice qui indiquait la préservation des moyens dans les collèges et lycées et la volonté de sanctuariser les moyens alloués au collège, étape essentielle dans le parcours.


La préservation de ces moyens est effectivement essentielle car lorsque l’on étudie le bilan national 2019 d’entrée en 6ème  le Douaisis se classe dernier de l’académie  de Lille (les résultats 2020 n’ont pas encore été communiqués).


La baisse démographique et le choix de l’enseignement privé ne sont pas les seules causes de cette baisse d’effectifs et d’attractivité. D’autres décisions administratives peuvent également expliquer la situation :



  • La sectorisation des écoles primaires intramuros de Douai
  • L’absence d’autorisation donnée à des non douaisiens travaillant à Douai ou dans l’agglomération de pouvoir y inscrire leurs enfants
  • Une sectorisation au niveau départemental inadaptée car non conforme à la réalité douaisienne.
  • Une attractivité et une lisibilité des options à reconsidérer avec par exemple :

    • la bilangue arabe mise en place à cette rentrée, qui n’a pas été remplie (alors que les recrutements étaient uniquement sur dérogation du DASEN  : 15 élèves retenus sur 25) et surtout sans moyens, puisque le professeur affecté à la rentrée a démissionné et qu’il n’est pas remplacé depuis plusieurs semaines.
    • La (salle d’escrime) et surtout de compétences internes (maitre d’armes)



Nous souhaitons ramener une mixité sociale positive au collège Châtelet ; c’est-à-dire une mixité permettant à l’école publique de jouer son rôle d’ascenseur social.  C’est pourquoi aujourd’hui, nous demandons :


A la ville de Douai :



  • L’étude d’une nouvelle sectorisation des écoles primaires permettant à plus de Douaisiens intramuros de s’inscrire dans ce collège.

Au Département du Nord :



  • Le réexamen de la sectorisation de ce collège en étendant le périmètre géographique, au regard notamment de la désertification du centre-ville et de pouvoir allouer des moyens complémentaires d’accompagnement (type ALSES, travaux notamment pour le bien être des élèves, convention d’occupation de la salle d’escrime avec la ville)

Au Rectorat :



  • Le recrutement d’un Conseiller Principal d’Education en plus,
  • Le maintien des dédoublements des enseignements,
  • L’aide au développement de l’attractivité du collège en s’appuyant sur ses forces vives par la création de sections sportives et artistiques (Maitre d’armes en poste, Partenariat et actions des professeurs d’arts plastiques avec le Festival de la B.D d’Angoulême),
  • Le maintien de la classe ULYSS,
  • La nomination d’un professeur titulaire pour la bilangue arabe,
  • L’autorisation aux parents travaillant dans Douai de pouvoir inscrire leurs enfants dans ce seul collège public de centre- ville,
  • Le maintien des moyens humains existants ;

Vous l’aurez compris, le collège Albert Châtelet, seul collège public de centre-ville, se meurt. Et cela, semble-t-il dans l’indifférence des pouvoirs publics. C’est désormais à nous, parents d’élèves de nous mobiliser pour une école publique équitable et de qualité pour tous !


Signer cette pétition, c’est soutenir les doléances des associations de parents d’élèves.


Merci par avance !


Pour de plus amples informations vous pouvez contacter :


PEEP & FCPE: fcpecollegechatelet@gmail.com

855 signatures
Signez avec votre email
Avec 1 000 signatures, cette pétition sera plus facilement recommandée à des signataires engagés.
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
- Actualité(s) de la pétition -
111 commentaires
Elodie - Le 20/08/2020 à 20:32:56
Mon fils rentre dans ce collège dans 2 semaine.
0 0
Vivian - Le 10/02/2020 à 13:00:23
Il faut doubler les moyens de l'éducation nationale
0 0
Le 12/02/2020 à 17:26:10
Non à la suppression de postes !!!
De tout cœur avec vous
0 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions enfants Contre le déclin du collège A. Châtelet de Douai en coeur de ville, mobilisons nous!