Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Blocage des écoles, arrêt des cantines : les petits Guadeloupéens ne méritent pas ça !

Blocage des écoles, arrêt des cantines : les petits Guadeloupéens ne méritent pas ça ! Pétition

Blocage des écoles, arrêt des cantines : les petits Guadeloupéens ne méritent pas ça !

207 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Union BAY LAVWA POU TIMOUN GWADLOUP
Destinataire(s) :
le Secrétaire général de l'UCG-UGTG, les agents affiliés
La pétition
Actualité(s)
LETTRE OUVERTE À MONSIEUR NESTORIUS FAVEL [version française]

Monsieur le Secrétaire général de l’UCG-UGTG,

Les syndiqués de l’UCG-UCTG dont vous êtes le porte-parole, et vous-même avez lancé une mobilisation générale dans les collectivités. Nous comprenons cette démarche. Les travailleurs doivent défendre leurs droits !
Néanmoins, nous désapprouvons les procédés dont vous faites usages.
En effet, force est de constater qu’ici et là, des écoles, des cantines, des garderies, des crèches sont bloquées.
Parce que les enfants ne peuvent se défendre ou dénoncer les injustices dont ils sont parfois l’objet, nous, en tant que pères, mères, grands-parents, enseignants, nous décidons d’être les porte-voix de nos petits Guadeloupéens !

Messieurs et mesdames les grévistes de l’UCG-UGTG, vous présentez un cahier de revendications qui contient 18 points de négociations. Toutefois, pour ce qui nous concerne, nous nous contenterons de vous formuler 5 questions basées sur quelques-unes de vos doléances :
֎
Mise à jour des carrières
Répondez donc, si vous le pouvez ! Est-ce la faute des petits Guadeloupéens, qui chaque matin sont accueillis en garderie, si l’avancement de carrière des agents est au point mort ? Sachez-le, nos enfants sont non coupables !
֎
Mise à jour immédiate des entretiens professionnels
Répondez donc, si vous le pouvez ! En école élémentaire, est-ce la faute des élèves rationnaires si les entretiens professionnels annuels ne sont pas assurés par les maires au détriment du personnel ? Sachez-le, nos enfants sont non coupables !
֎
Régime Indemnitaire ; revalorisation
Répondez donc, si vous le pouvez ! Est-ce la faute des élèves de l’école maternelle qui sont inscrits à la cantine, si le salaire des fonctionnaires est gelé ? Sachez-le, nos enfants sont non coupables !
֎
Intégration des agents contractuels
Répondez donc, si vous le pouvez ! Est-ce la faute des bambins en crèches municipales, qui ont des besoins nutritionnels spécifiques, si les collectivités locales et l’Etat n’embauchent plus ? Sachez-le, nos enfants sont non coupables !
֎
Maintien de la majoration des 40% dans les salaires et dans le versement de la pension de la retraite
Répondez donc, si vous le pouvez ! Est-ce la faute des jeunes de ce pays Guadeloupe, si un retraité qui en fin de carrière gagnait 2100€, se retrouve désormais avec une pension de 1500€ ? Sachez-le, nos enfants sont non coupables !

Vous dîtes, «
Pasayans a zot bout » et pour parvenir à un protocole d’accord :
Vous avez fait le choix de prendre en otage les parents d’élèves de la Guadeloupe. Vous n’êtes pas censés ignorer que les nouvelles organisations imposées aux familles, tant pour la garde ou le déjeuner des enfants, engendrent des frais supplémentaires. Quand 20% des Guadeloupéens ont un niveau de vie mensuel inférieur à 800€, ces surcoûts n’aident pas.
Vous avez décidé d’ôter le pain de la bouche des écoliers inscrits en cantine. Nous constatons avec désarroi que vous n’avez aucun scrupule à fouler du pied le droit de l’enfant à une alimentation suffisante et équilibrée. En effet, vous n’ignorez pas, que pour certains élèves, le déjeuner de la cantine est le seul repas sain et équilibré qu’ils auront au cours la journée.
Vous vous targuez d’être des défenseurs du peuple guadeloupéen. Toutefois, lorsque 12% des élèves de l’académie sont considérés en retard à l’entrée de la 6ème, les différents blocages ne contribuent-ils pas à accentuer les fragilités scolaires ? En effet, certains enseignants ont pu noter, entre autres, une fatigue amplifiée et une scolarité à mi-temps causée par un fort taux d’absentéisme l’après-midi.
Vous publiez sur votre plateforme de revendications « Nous dénonçons la dégradation des conditions de travail dans l’ensemble des Collectivités de Gwadloup ». Mais, lorsque vous-mêmes organisez le barrage des cuisines centrales, n’êtes-vous pas en train de creuser la dégradation des conditions de travail et/ou d’accueil dans les écoles et les crèches municipales de la Guadeloupe ?
Vous critiquez la lâcheté des Elus Guadeloupéens a pla vant douvan l’état français. Mais lorsqu’une délégation d’agents affiliés à un même syndicat, pour obtenir gain de cause, vont jusqu’à priver des enfants de nourriture… Peut-on nommer cela du «courage» ?

En préambule, nous l’avons dit, et nous le répétons : vous agents de l’UC-UCGTG, avez lancé une mobilisation générale dans les collectivités. Nous comprenons cette démarche. Les travailleurs doivent défendre leurs droits !

Néanmoins, nous désapprouvons les procédés dont vous faites usages.

Zélèv Gwadloup, sé fôs a péyi-la !
[Les élèves de la Guadeloupe sont la force du pays !]
Ti-bébé Gwadloup, sé lespwa a péyi-la !
[Les bébés de la Guadeloupe sont l’espoir du pays !]
Timoun Gwadloup, sé éritaj a péyi-la !
[Les enfants de la Guadeloupe sont l’héritage du pays !]
YO PA MERITE SA !
[Ils ne méritent pas cela !]

Monsieur Nestorius Favel, messieurs et mesdames les grévistes affiliés à l’UCG-UGTG, pour la réussite des enfants de la Guadeloupe, nous vous en supplions,

DEBLOQUEZ TOUTES LES ECOLES, CANTINES, GARDERIES, CRECHES, QUI SONT A L’ARRET DEPUIS LE 2 MARS 2021 !

Dans l’espoir que notre demande suscite un réel intérêt de votre part, veuillez croire en l’assurance de notre profond respect.

Union
Bay lavwa pou timoun Gwadloup



**********************************************************************************************************************************************************


LETTRE OUVERTE A MONSIEUR NESTORIUS FAVEL 
[version créole]


Misyé Sékrétè jénéral a l’UCG-UGTC, Nestorius Favel,

Vou é tout travayè sendikalizé ki ka woulé déyè’w,
pasyans a zôt bout ! E zôt désidé mobilizé zôt. Nou pa kont sa. Fô travayè défann dwa a yo !
Mé jan é mannyè zôt ka fè’y la : nou kont sa.
Zôt désidé baré tèl koté, on lékôl oben on krèch a timoun. Zôt désidé bloké anlo koté, kantin é gadri a zélèv.
Pas timoun pé pa palé kon gran moun, pas timoun pé pa défann kôz a yo, nou, manman é papa Gwadloup, nou fanmi, mèt évè métrès lékôl, nou désidé bay lavwa pou ti-Gwadloupéyen !

Grévis a l’UCG-UGTG, zôt tini 18 pwen a négosyé. Mé nou, nou tini 5 kestyon tousèl pou zôt.
Adan lis a rèvandikasyon a zôt, mi sa zôt ka mandé :
֎ Mise à jour des carrières
Di-nou, es sé fôt a ti-Gwadloupéyen ki kalé chak maten an gardri, si avansman a sé ajan-la bloké ? Non ! Timoun an nou pa ni ayen a vwè adan sa !
֎ Mise à jour immédiate des entretiens professionnels
Di-nou, es sé fôt a timoun lékôl élémantè ki adan lakantin, si sé mè-la pa ka owganizé bokantaj pwofésyonèl a sé travayè-la ? Non ! Timoun an nou pa ni ayen a vwè adan sa !
֎ Régime Indemnitaire ; revalorisation
Di-nou, es sé fôt a zélèv matewnèl ki enskri lakantin, si soupen a sé fonksyonè-la pa ka monté ? Non ! Timoun an nou pa ni ayen a vwè adan sa !
֎ Intégration des agents contractuels
Di-nou, es sé fôt a toupiti-timoun lakrèch minisipal, ki bizwen nannan a yo, si kolektivité é léta pa ka bay travay ? Non ! Timoun an nou pa ni ayen a vwè adan sa !
֎ Maintien de la majoration des 40% dans les salaires et dans le versement de la pension de la retraite
Di-nou, es sé fôt a jénès a péyi-la, si on travayè an rètrèt ki té ka touché 2100€ tini on pansyon a 1500€ alè ? Non ! Timoun an nou pa ni ayen a vwè adan sa !

Pasayans a zot bout é pou défann kôz a zôt :
➢ Zôt chwazi fann ren a manman é papa zélèv Gwadloup. Zôt sav sa byen : alè, fanmi kon foumi fôl. Yo ka kouri, monté-désann pou chachè on solisyon pou gadé timoun, pou bay timoun manjé. E tousa ka kouté! Tini 20% a Gwadloupéyen ki kav viv évè 800€ chak mwa. Tout dépans-lasa, es sa ka édé yo ?
➢ Zôt désidé tiré manjé an bouch a timoun ki lakantin. Sa ka chiré kè an nou ! Ankijan zôt pé pilé dwa a timoun ? Zôt sav sa byen : ni timoun an péyi-lasa, sèl bon manjé yo tini adan on jouné, sé ta lakantin !
➢ Zôt ka bat fal é kriyé tout koté, sé pou pèp Gwadloup zôt ka goumé. Mé zôt sav byen : tini 12% a ti-Gwadloupéyen ki ja an rita avan menm yo rantré an klas 6°. Evè tousa, ja ni mèt é métrès lékôl ki obsèvé timoun pa ka rouvin lékôl laprémidi ankô. Ni sa ki ka vwè ankijan sé toupiti-la krazé-krazé-krazé. Bloké lékôl, es sa ka édé zélèv a péyi-la vansé ?
➢ Zôt ka hélé byen wo « Nous dénonçons la dégradation des conditions de travail dans l’ensemble des Collectivités de Gwadoup » . Mé zôt menm, évè baraj a kwizin sentral, zôt ka apiyé la dégradation des conditions de travail et/ou d’accueil dans les écoles et les crèches municipales de Gwadloup.
➢ Zôt ka kritiké la lâcheté des Elus Guadeloupéens a pla vant douvan l’état français. Mé lè on délégasyon a sendikalis, nonm kon fanm, pou pé sa touvé gend-zôk, ka nôz ralé manjé adan bouch a timoun… ki non a sa ? Bloké kantin a péyi-la, sé kouraj oben kaponnri ?

Nou ja di’y, nou ka répété’y : zôt désidé mobilizé zôt ! Nou pa kont sa. Fô travayè défann dwa a yo !

Mé jan é mannyè zôt désidé fè’y la, NOU KONT SA !

Zélèv Gwadloup sé fôs a péyi-la !
Ti-bébé Gwadloup, sé lespwa a péyi-la !
Timoun Gwadloup sé éritaj a péyi-la !
YO PA MERITE SA !

Misyé Nestorius Favel, grévis a UCG-UGTG, pou érisit a timoun Gwadloup, nou ka mandé zôt tanprisouplé,

DEBLOKE TOUT LEKOL, KANTIN, GADRI E KRECH KI FEME DEPI 2 MAWS 2021 !

Sonjé, a pa menm jou pyébwa tonbé an dlo, i ka pouri.

Lyannaj Bay lavwa pou timoun Gwadloup





207 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
- Actualité(s) de la pétition -
82 commentaires
Vick - Le 07/05/2021 à 02:46:24
N'hésitez pas à donner de la voix pour les enfants de cette manière: => Pour (petit nom) + (âge)+(école/ville)

Pour Choupie (9 ans) et Lilou (6 ans) à l'école au Gosier
0
Le 07/05/2021 à 03:29:16
Parceque nos enfants n'ont pas mérité ça.
Pour Jemy (8ans) École du Gosier.
1
Le 07/05/2021 à 07:09:30
Que nos enfants puissent vivre en dehors de nos conflits
1
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs