Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Non aux perturbateurs endocriniens dans les assiettes de nos enfants !

Pétition : Non aux perturbateurs endocriniens dans les assiettes de nos enfants ! Pétition

Non aux perturbateurs endocriniens dans les assiettes de nos enfants !

Victoire de la pétition
1.651 signatures
Aidez d’autres auteurs à atteindre la victoire grâce à un accompagnement personnalisé Je soutiens MesOpinions
Auteur :
Auteur(s) :
Le collectif "Pour une cantine saine"
Destinataire(s) :
Jean-Michel Blanquer Ministre de l'Éducation nationale
Victoire
La pétition

Tout d’abord, nous souhaitons tous vous remercier pour votre mobilisation qui a permis de faire avancer le dossier cantine.

En effet, l’information de la situation actuelle et les enjeux à venir a sensibilisé la mairie qui a dit NON à la Délégation de Service Public lors de la dernière réunion !

Grâce à notre action, votre mobilisation et sans doute également suite au vote de l’amendement du 14 septembre 2018 à l’Assemblée nationale interdisant l’usage du plastique dans la restauration collective, la mairie a cédé sur le plastique, souhaitant en interdire l’usage tout au long du process de fabrication.

Malheureusement, la municipalité a confirmé son choix de la liaison froide et potentiellement des contenants non inertes comme les bioplastiques, ce que nous regrettons. En effet, les Bioplastiques ne signifient pas du tout plastique « bio » mais plastique issu du monde végétal, et relarguent eux aussi des perturbateurs endocriniens.

La liaison froide est un processus industriel de préparation de repas pouvant aller jusqu'à plusieurs semaines à l'avance, qui comportent d'importants risques de dérives (produits ultratransformés, additifs, exhausteurs de goût...). 

Restons mobilisés, et encore Merci !

Aujourd’hui, les repas sont préparés dans la cantine centrale de Louveciennes (école des Soudanes) le jour même par un cuisinier, c’est ce qu’on appelle la liaison chaude. La distribution se déroule dans des plats en inox, le matin dans toutes les écoles de la ville. La mairie a passé un marché avec un prestataire de restauration collective et a actuellement la maitrise de ce contrat.


Le contrat arrivant à échéance, l’existence de la cuisine centrale est remise en question par la municipalité de même que la liaison chaude au profit d’une liaison froide pour d’uniques raisons d’économies budgétaires.


L’alternative dite « liaison froide » consiste à acheter des repas industriels sous barquettes plastiques fabriqués dans des cuisines industrielles souvent lointaines. Ces repas sont préparés jusqu’à 5 jours avant la livraison, ce qui compromettrait la qualité nutritive. Plus inquiétant encore, la préparation, la conservation et le réchauffage des plats dans ces barquettes en plastique comportent un risque identifié et reconnu de santé publique (relargage de substances toxiques tels que les perturbateurs endocriniens) et un impact écologique avec l’augmentation de la quantité de déchets plastiques à prendre en charge pour la commune (coût supplémentaire…).


De plus, quelle que soit la solution retenue, il est envisagé de passer ce contrat en délégation de service public (DSP) ce qui aurait pour conséquence de transférer la totalité de la gestion au prestataire de restauration collective pour une très longue période. Ce système amoindrit le contrôle de la mairie sur la qualité de la prestation fournie et nous obligerait à conserver pendant 6, 7, 8 ans ou plus le même prestataire quand bien même la prestation fournie se dégraderait au fil des ans.


Nous avons très peu de temps pour nous mobiliser afin de conserver l’avantage considérable que représente la préparation des repas de nos enfants sur place, à Louveciennes. Cette organisation nous permet d’agir sur la qualité des produits et de leur préparation fait-maison.


A Bougival, commune très proche de la nôtre sur tous les plans, la préparation des plats continue à se faire en cuisine centrale avec liaison chaude et introduction de 50% de bio sans augmentation de coût. Donc c’est tout à fait possible !


EXIGEONS LE MAINTIEN DE LA LIAISON CHAUDE ET 50% DE BIO MINIMUM !


REFUSONS LA DELEGATION DU SERVICE PUBLIC DE LA RESTAURATION SCOLAIRE !


Le collectif « pour une cantine saine », parents d’élèves de Louveciennes

Victoire de la pétition
1.651 signatures
Aidez d’autres auteurs à atteindre la victoire grâce à un accompagnement personnalisé Je soutiens MesOpinions
135 commentaires
Jean-françois - Le 07/09/2018 à 11:50:38
à Louveciennes, les économies peuvent être faites sur d'autres postes qui ne mettent pas en jeu la santé de nos enfants. De plus, le contrat en DSP ne me semble pas une bonne idée
0
Jacques - Le 10/09/2018 à 17:49:16
Louveciennes...en marche arrière ! Marly est passé en partie au bio !
0
Le 07/09/2018 à 06:36:19
L'être humain est en voie d'extinction
0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs