Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions enfants Pour l'accès de nos enfants à une poursuite d'étude après une classe à horaires aménagés
Pétition

Pour l'accès de nos enfants à une poursuite d'étude après une classe à horaires aménagés

Pour l'accès de nos enfants à une poursuite d'étude après une classe à horaires aménagés Pétition
4.194 signatures
Quand elle atteindra 5 000 signatures, celle pétition sera plus susceptible d’atteindre son destinataire.
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur :
Auteur(s) :
FCPE Romainville
Destinataire(s) :
Mme Claire Mazeron DASEN en charge des lycées, Monsieur Christophe Kerrero Recteur de la région Académique de Paris Ile de France, Madame Valérie Pécresse Présidente de la Région Ile de France
La pétition
Actualité(s)
Nous sommes parents d'élèves de collège passant en seconde générale à partir d'une classe à horaires aménagés, membres de la communauté éducative ou personnels des conservatoires en banlieue parisienne. Beaucoup d'entre nous résident en Seine Saint-Denis. Le lycée Georges Brassens à Paris 19e était jusqu'ici le seul établissement à permettre une poursuite d'études musicales en double cursus à nos enfants. Bien qu'il ait des institutions partenaires qui sont prioritaires comme le CRR de Paris, le CNSM, la Maîtrise de l'opéra comique, il restait suffisamment de places pour des élèves des conservatoires de banlieue. Par exemple, en 2019, pas moins de 12 élèves de la CHAM du collège Courbet et du conservatoire de Romainville avaient pu entrer au lycée Brassens.

Cette année, pour la rentrée 2021, toutes les demandes (sauf une) ont été refusées et ce sont ainsi de très nombreuses autres demandes venant de nos villes de Seine Saint-Denis (Montreuil, Bondy, etc.) qui ont été refusées. 5 élèves danseuses reçues au conservatoire Mozart de Paris en CECI (Certificat d’études chorégraphiques 3ème cycle intensif) ont elles aussi reçu une notification de refus.

Nous avons appris que ces refus résultaient de la fermeture sans préavis d'une classe de seconde qui réduit ainsi d'un tiers la capacité d'accueil du lycée Brassens, de 90 à 60 places.

Aucune alternative en double cursus n’est proposée à ces élèves, ni dans l’académie de Paris, ni dans l’académie de Créteil, où aucun lycée double cursus n’existe.


Or, les élèves qui ont déposé des demandes d’affectation, répondent aux critères, sont tout aussi nombreux et méritants que les années précédentes (malgré deux années de Covid qui n’ont pas facilité les choses). De plus, les parties concernées, élèves, parents, collèges et conservatoires n’en ont pas été averties au préalable, biaisant par nature les choix de demandes d’affectations.


Nos enfants, musiciens et danseurs ont un volume horaire hebdomadaire de pratiques artistiques qui impose un aménagement des emplois du temps. Sans cet aménagement, les élèves seront contraints de renoncer à une partie de leur cursus artistique pour lequel ils s’investissent depuis plusieurs années. De plus, ces passions sont stimulantes et motrices pour les élèves dans leurs apprentissages scolaires.


Nous demandons au rectorat de Paris la réouverture de la troisième classe de seconde générale et technique, double cursus, au Lycée Georges Brassens et nous demandons à Mme Mazeron, DASEN chargée des lycées, un réexamen ouvert et bienveillant de toutes les candidatures refusées pour lesquelles nous avons exercé notre droit de recours.

Nous demandons à Monsieur le recteur d'académie, également recteur de la région académique, de faire le nécessaire pour pérenniser les possibilités de poursuite d'études en double cursus pour les élèves de tous nos territoires, y compris en Seine Saint-Denis en permettant qu'une solution soit trouvée, en particulier pour cette année et que les élèves ayant eu la malchance de candidater pour la rentrée 2021 ne subissent pas une double peine : les difficultés des deux années écoulées, suivies de cette fermeture injuste et brutale.

Nous appelons toutes les personnes ayant connaissance de cette pétition à la relayer largement pour que nos enfants soient entendus et que l'éducation artistique ne soit pas sacrifiée, en Seine Saint-Denis et ailleurs.





4.194 signatures
Signez avec votre email
Quand elle atteindra 5 000 signatures, celle pétition sera plus susceptible d’atteindre son destinataire.
Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
- Actualité(s) de la pétition -
Voir plus d'actualités
495 commentaires
Patrice - Le 07/07/2021 à 10:47:20
L'enseignement artistique est une nécessité qui donne sens et vitalité pour notre jeunesse. Celle-ci a besoin d'échanges, de rencontres, d'ouvertures, de décloisonnement des publics.
2 0
Perine - Le 07/07/2021 à 10:30:36
Mon enfant est concerné.
Et demain, tous les élèves du 93
Pour une équité territoriale
2 0
Arnaud - Le 09/07/2021 à 00:17:47
Parent et professeur de musique
1 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions enfants Pour l'accès de nos enfants à une poursuite d'étude après une classe à horaires aménagés