Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Pour l'abrogation du port du masque obligatoire pour les enfants de primaire

Pour l'abrogation du port du masque obligatoire pour les enfants de primaire Pétition

Pour l'abrogation du port du masque obligatoire pour les enfants de primaire

2.984 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Alexandre LANGLOIS
Destinataire(s) :
Emmanuel Macron (Président de la République)
Jean-Michel Blanquer (Ministre de l'Education nationale et de la Jeunesse)
La pétition

Monsieur le Ministre de l’éducation, de la jeunesse et des sports,


Le premier ministre Jean CASTEX a publié un décret rendant obligatoire le port du masque dans les écoles et activités périscolaires dès 6 ans.


Le port du masque pour les enfants est une aberration les empêchant de se construire, comme l’explique la Docteure Nadia Bruschweiler-Stern dans la Tribune de Genève :

« Je ne suis pas infectiologue et ne prends pas position pour ou contre le masque, précise-t-elle d’emblée, mais je souhaite que l’on comprenne les besoins fondamentaux des enfants afin de mieux évaluer les directives en vigueur. » Et de développer une réflexion, sous forme de mise en garde, sur les effets que le port du masque pourrait avoir sur « l’apprentissage du langage, la capacité sociale, l’empathie, la lecture des intentions de l’autre et la régulation des émotions ».


Les enfants qui appartiennent à un groupe à risque doivent-ils prendre des précautions particulières ?


Chez les enfants, il n’y a pas des groupes à risque comme chez les adultes. « Nous n’avons pas constaté que des petits ayant d’autres maladies présentaient un Covid-19 sévère », confirme Noémie Wagner (médecin adjointe au service d’infectiologie pédiatrique des HUG)


Les enfants devraient-ils davantage porter le masque ?


Des appels en ce sens ont été lancés. Selon Noémie Wagner, la recommandation de porter le masque à partir de 12 ans est raisonnable. « Les plus jeunes n’ont probablement pas un rôle majeur dans la transmission de cette maladie », rappelle-t-elle. Et puis, ils risquent de ne pas employer cette protection correctement et, dans ce cas, elle n’a pas de grande utilité. 


En plus de ces considérations scientifiques, il y a des considérations pratiques.


Le président de la République, Emmanuel MACRON lui-même, s’est étouffé en portant un masque et n’est pas capable de respecter les gestes barrières, alors comment des enfants pourraient-ils y arriver.


La réponse des directeurs et directrices d’école est presque toujours la suivante et ce veut juridique :


« Le port du masque est une décision ministérielle. Le masque est obligatoire à l'école à partir du CP. L'école n'a pas pouvoir de décision dans ce domaine. »


Sauf que juridiquement cette décision ministérielle va à l'encontre des intérêts  supérieurs de l'enfant, vu l’impact psychologique démontré et réel sur eux, mis en parallèle du non impact du COVID sur eux : «  Dans toutes les décisions qui concernent les enfants, qu'elles soient le fait des institutions publiques ou privées de protection sociale, des tribunaux, des autorités administratives ou des organes législatifs, l'intérêt supérieur de l'enfant doit être une considération primordiale ».


Une convention internationale ratifiée par la France est supérieure dans la hiérarchie des normes à un simple décret, comme c’est le cas ici, quand bien même il émane du Premier Ministre.


Par ailleurs, « Tout fonctionnaire, quel que soit son rang dans la hiérarchie, est responsable de l'exécution des tâches qui lui sont confiées. Il doit se conformer aux instructions de son supérieur hiérarchique, sauf dans le cas où l'ordre donné est manifestement illégal et de nature à compromettre gravement un intérêt public.


Il n'est dégagé d'aucune des responsabilités qui lui incombent par la responsabilité propre de ses subordonnés. »


En conséquence, c’est le personnel enseignant qui sera responsable personnellement, si jamais un enfant devait avoir des séquelles aussi bien physiques que mentales, pour avoir exécuter un ordre illégal.


A titre de comparaison, je me suis battu en tant que policier pour que mes collègues n’exécutent pas bêtement les ordres reçus pour tirer contre des personnes innocentes, ce qui a causé des mutilations et des morts. Il y a eu des procès et des condamnations de mes collègues, mais aucunement du ministre ou des directeurs de la police, qui ont pourtant équipé les policiers d’arme de guerre et donner les ordres de s’en servir dans des contextes inappropriés. Ce qui veut dire, demain au tribunal le personnel enseignant sera lui aussi seul au tribunal, car personne n’assumera les ordres donnés.


Pour comprendre, je vous propose de revoir l’expérience de Milgram, qui est une expérience psychologique analysant jusqu’où nous sommes prêts à aller par soumission. La réponse est : tuer.


Enfin il y a une dernière contrainte juridique pratique au port du masque obligatoire : l’école est gratuite.


Ni le Président de la République, ni le Premier Ministre, ni vous Monsieur le Ministre de l’Education, sauf à changer la Loi, ne peuvent de forcer des parents, à acheter des masques. Au contraire ils DOIVENT les fournir aux enfants. De plus les masques devront être changer régulièrement pour respecter à la lettre les mesures sanitaires et non les directives administratives :



  • Toutes les 4 heures ;
  • Si le masque est endommagé
  • Si le masque s’humidifie
  • Si le masque est touché ou déplacé

 De plus le ne devra jamais être mis dans une poche ou un sac après avoir été porté.


Si un seul de ces points n’était pas respecté, des plaintes pourraient être déposées contre les enseignants et tous leurs supérieurs hiérarchiques jusqu’à vous Monsieur Jean-Michel BLANQUER principale responsable de cette situation, pour mise en danger délibérée de la vie d’autrui. En effet le COVID étant mortel, la non-application stricte de ce protocole met en danger les enfants. Je suis obligé de tenir un raisonnement par l’absurde, car aucun enfant n’arrivera à respecter ce protocole. D’ailleurs comme déjà expliquer le Président de la République lui-même n’arrive pas à respecter ce protocole.


 J’espère, ainsi que tous les signataires de cette pétition, que vous permettrez aux enfants d’accéder à l’école  avec ou sans masque, selon les choix de leurs parents ou que vous puissiez lui en fournir et les changer conformément au protocole. Dans le second si le protocole n’était pas respecté à la lettre ou même s’il est respecté à la lettre, mais que des enfants subissent des troubles psychologiques, des plaintes seront déposées contre vous et vos subordonnées. Evitons d'en arriver là.


 De même, je compte sur votre vigilance pour ne pas fournir des masques pouvant être dangereux pour la santé de nos enfants, comme les deniers de marque DIM fourni par vos soins et qui ont vu leur utilisation suspendue car ils contiennent de la zéolithe d’argent et de cuivre.


 Enfin, pour protéger les personnels enseignants, tout en permettant à l’école de redevenir plus humaine, merci de leur livrer en urgence des masques transparents. De nombreux enfants aujourd’hui ne connaissent pas le visage de leurs enseignants.

2.984 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
897 commentaires
Le 31/10/2020 à 18:06:56
C’est de la MALTRAITANCE et non de la protection...
0
Le 31/10/2020 à 18:07:51
Rien ne justifie la nécessité d'un masque pour les enfants de 6ans et plus, n'étant pas en âge de comprendre les gestes barrières.
C'est souvent dans les écoles que tout virus se propage le plus, comme pour les maladies infantiles.
À mon avis, il serait plus adéquat, vu la situation, de fermer toutes les écoles.
0
Stephanie - Le 31/10/2020 à 18:08:47
Car je trouve cela complètement debile de faire porter des masques à des enfants de 6 ans nous les adultes avons déjà du mal à le supporter toute la journée alors des enfants .... et de plus ils vont LR toucher toute la journée ce l’échanger etc etc laisser nos enfants tranquilles
0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs