Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Soutien à Oumar, Abdoulaye, Parfait, sa femme et leurs 3 enfants

Soutien à Oumar, Abdoulaye, Parfait, sa femme et leurs 3 enfants Pétition

Soutien à Oumar, Abdoulaye, Parfait, sa femme et leurs 3 enfants

9.956 signatures
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur :
Auteur(s) :
ATD Quart Monde - Montpellier
Destinataire(s) :
Jacques Witkowski (Préfet de l'Hérault)
La pétition
Actualité(s)

Nous sommes 3 demandeurs d'asile engagés à ATD Quart Monde pour participer à la construction d'un monde qui ne laisse personne de côté, où chacun a le droit d'exister et de trouver une place pour vivre dignement. Voici nos trois parcours de lutte pour la vie :



  •  Oumar: Je lutte contre la barbarie de l’excision et pour l’application du Droits Universels des Enfants

Je m’appelle Oumar et j'ai quitté mon pays la Guinée, dans l'espoir de sauver m'a fille de 5 ans de l'excision qui est un crime socialement organisé et impuni contre les femmes et les filles de mon pays. Il est puni en France mais en Guinée, toute personne qui lutte contre l'excision est considérée comme une personne qui trahit la tradition, la religion, les coutumes et les valeurs sociales du pays.


            Retourner dans mon pays signifierait la prison sans doute à vie.


Les défenseurs des droits des fillettes et des femmes sont rejetés par leurs propres parents et familles, les religieux de leur communauté, ils sont exclus de la vie sociale, condamnés à vivre seuls, exposés à tous les dangers, à la mort, à de faux complots pour les punir de leur opposition et les faire emprisonner. La police, la justice laissent faire tacitement ce viol des Droits Universels des enfants et de l’Homme.


Parce que j’étais poursuivi pour mon opposition à l’excision, j'ai quitté mon pays pour la France.


Aujourd'hui ma femme et mes deux enfants sont abandonnés par mes parents et mes beaux-parents, elle souffre avec ses enfants sans aide de personne si ce n’est de moi.


             Je suis inséré en tant que citoyen dans la société Montpelliéraine


Arrivé en France en 2018, j'ai commencé de suite à m'intégrer dans la société Française en étant bénévole dans plusieurs associations : ATD quart Monde, Issue Gammes et la Croix Rouge. L'arrivée du virus covid-19 n'as pas changé mon engagement dans ces associations. À la Croix Rouge j'étais en première ligne lors du premier confinement et la Croix Rouge m’a donné un Certificat de Volontaire dans le cadre de la crise sanitaire covid-19 en 2020.


            Je suis diplômé et j’ai la volonté de travailler


Je me suis inscrit à la fac en 2019 pour terminer mes études et obtenir un Master 2 en Droit.


Le Maire de Montpellier et la Vice-Présidente du Conseil Départemental de l’Hérault Déléguée à la Solidarité me soutiennent.


 Ø Pour s’informer : http://ipsnews.net/francais/2005/11/05/droits-guinee-le-silence-des-chefs-religieux-musulmans-encourage-lexcision/



  • Parfait : J’ai été torturé et menacé de mort dans mon pays.

Je m’appelle Parfait, je suis de nationalité Congolaise. Je suis arrivé en France de manière légale le 16 juillet 2018, avec Félicia mon épouse, Louisy et Christ, nos deux filles, de 8 et 5 ans.  Depuis, nous avons eu une troisième fille nommée Maya Honara née à Montpellier le 3 juin 2019.


Je suis réfugié politique en France pour échapper à des menaces de mort de mon gouvernement


Je suis venu en France car ma vie et celle de mon épouse étaient en danger au Congo. En 2015, j’avais créé un mouvement pour soutenir la candidature du général Jean Marie Michel Mokoko, et lutter contre le référendum constitutionnel prévu par le Président Denis Sassou-Nguesso pour pouvoir se représenter après 31 ans de pouvoir. A cause de cette prise de position, j’ai été menacé de mort par le commissaire de la Police de mon quartier et par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), qui m’ont demandé de mettre un terme au mouvement, ce que j’ai fait.


J’ai été arrêté et torturé en 2015


Le 21 octobre 2015, J’ai participé à la désobéissance civile lancée par l’opposition pour empêcher la tenue du référendum, qui n’était qu’une mascarade du pouvoir. J’ai été arrêté, conduit dans un commissariat de police où j’ai été torturé, physiquement et psychologiquement, humilié. Je suis sorti de là, après que mon épouse ait payé la somme de deux millions de FCFA.


J’ai dû partir en France pour mettre en sécurité ma famille et moi-même


En Mai 2018, j’ai été arrêté alors que je filmais les éléments de la Police dans une opération de racket des commerçants dans un marché au sud du pays. Plusieurs vidéos ont été trouvées dans mon téléphone : insalubrité d’hôpitaux, racket de policiers, tuerie et viols commis par des forces de l’ordre dans la région du Pool et une où je filmais le cortège du chef de l’état depuis mon bureau. J’ai été accusé en vrac d’être à la tête d’un mouvement dans mon quartier, d’être impliqué dans le projet d’assassinat du chef de l’état et d’être un informateur pour des ONG et des partis politiques.


J’ai pourtant été débouté par l’OFPRA


Ma demande d’asile en août 2018 pour mon épouse, notre dernière fille et moi-même a malheureusement été rejetée par l’OFPRA et la CNDA le 5 février 2021.


Je suis un citoyen inséré et bénévole associatif


Membre du mouvement ATDQM depuis fin 2018 dans le groupe « d’ici d’ailleurs » qui vient en soutien aux personnes en difficulté, j’ai participé au grand rassemblement jeunesse au Château du Breuil en bourgogne sur le thème : « construisons une société générale, qui ne laisse personne de côté » avec des jeunes de toute la France.


J’ai aussi été bénévole en informatique en 2019 au Secours catholique, dans le support informatique, sur deux sites à Montpellier.


J’ai obtenu une proposition d’embauche en tant que technicien support en informatique


J’ai effectué un stage en tant que technicien support en informatique, dans une Entreprise à Nîmes. Cette entreprise avait fait une lettre de recommandation à mon égard, et était prête à me recruter si ma réponse à l’OFPRA était positive.


Ø Pour s’informer : https://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMEve/1743


 



  • Abdoulaye : Opposé à l’exploitation intensive par la Chine des mines de bauxite dont les nuages de poussière polluent les sols agricoles et privent d’eau potable les habitants proches.

Je m'appelle Abdoulaye né le 01/07/1992 à Coyah en Guinée.  Je me suis marié le 1er janvier 2017 avec Oumou Sylla et nous avons une fille de 8 ans. J’étais chauffeur de taxis entrepreneurs et président de l'équipe de foot FC Minka.


 Je ne pouvais pas en conscience laisser détruire notre environnement et notre vie quotidienne


Dans les environs de Coyah il a des mines qui sont exploités par les chinois. Ils emploient des ouvriers guinéens mais font aussi venir beaucoup d'ouvriers chinois et d'autres pays comme le Sénégal ou le Mali. Ils paient des redevances à l'état Guinéen mais il n'y a pas beaucoup de retombées pour Coyah et ses habitants.


C'est dans ce contexte que j'ai organisé une très grande manifestation contre l'entreprise Henan Chine qui était soutenue par le gouvernement. C’était le 13 mars 2017 et beaucoup de mes amis et proches ont été arrêtés et emprisonnés sans aucun jugement équitable. Pendant mon absence, ma femme a été plusieurs fois interrogée par la police pour savoir où j'étais. Elle a fini par rejoindre sa maman au village avec notre fille.


 Je veux sauver notre fille de la torture de l’excision


Une fois au village ma belle-mère a essayé de récupérer ma fille pour la faire exciser sans mon accord. Ma femme a réussi à mettre momentanément ma fille à l'abri, mais les risques restent très forts donc je souhaite faire venir ma fille et ma femme pour la sauver de cette pratique cruelle mais culturellement prégnante en Guinée.


 Un citoyen inséré et bénévole associatif


En hiver 2018 Je me suis engagé dans les activités du groupe ATD quart monde de Montpellier de plusieurs manières en participant à plusieurs rencontres réunissant des jeunes majeurs demandeurs d'asile et des personnes en situation précaire.


 Un citoyen formé qui a trouvé une entreprise pour y travailler


J’ai aussi suivi la formation au CFAI Languedoc-Roussillon de Baillargues pour obtenir un CAP où un BAC Pro soudure-chaudronnerie avec une proposition d’apprentissage à l’entreprise MECABEL où j'ai fait mes deux stages, une fois mon titre de séjour obtenu. 


Ø Pour s’informer : https://www.hrw.org/fr/report/2018/10/04/quels-benefices-en-tirons-nous/impact-de-lexploitation-de-la-bauxite-sur-les


 


ATD Quart Monde soutient les demandes de titres de séjour d’Oumar, Abdoulaye, Parfait ,son épouse, et leur 3 enfants .


Nous allons donc demander au préfet de nous recevoir pour défendre leur dossier de demande de titre de séjour avec autorisation de travailler. Si comme nous,



  • Vous êtes convaincus que l’excision est un crime car « dans une population dans laquelle les mutilations sexuelles féminines sont couramment pratiquées au point de constituer une norme sociale, les enfants et les adolescentes non mutilées constituent de ce fait un groupe social » et peuvent donc prétendre à la qualité de réfugiée.
  • Vous êtes convaincus qu’être menacé de mort par le gouvernement de son pays, pour opposition à un président qui après 30 ans de pouvoir monte un référendum pour changer la constitution à son profit, est une raison suffisante pour obtenir l’asile politique
  • Vous êtes convaincus que s’opposer à la destruction de l’environnement et à la pollution de l’eau et des terres agricoles par l’excavation intensive d’une entreprise minière dans son pays est un devoir civique

 


                                       SIGNEZ LA PÉTITION et diffusez-la massivement autour de vous !


 


Pour nous joindre par mail : atdqm-montpellier-soutien@sfr.fr

9.956 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
- Actualité(s) de la pétition -
245 commentaires
Alpha - Le 25/02/2021 à 11:59:46
Pourquoi soutenir
0
Le 25/02/2021 à 12:16:33
la Fraternité est -elle encore une des valeurs de notre République ? Sinon, faut aller décrocher partout, sur tous les frontons de la mairie cette devise, illico presto !
1
Anne marie - Le 25/02/2021 à 12:25:39
Liberté, égalité, fraternité : il serait temps d'appliquer cette devise .
1
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs