124 721 469 signatures sur MesOpinions.com

Suivez-nous !

Pétition : RMC,  Sophie de Menton, Franck Tanguy, pour des poursuites pénales , et une exclusion de Mme de Menton du CESE et de la légion d'honneur

Signez la pétition

Déjà 87 signatures

    Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...

RMC, Sophie de Menton, Franck Tanguy, pour des poursuites pénales , et une exclusion de Mme de Menton du CESE et de la légion d'honneur

Auteur : Dr Y Le Flohic Médecin Généraliste

À l'attention : M. Hollande, Président de la république , Mme Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes

A l 'heure ou le gouvernement étudie la pénalisation des comportements et propos sur les réseaux sociaux, nous constatons qu'à une heure de grande audience et sur une radio nationale, des «propos injurieux, misogynes, attentatoires à la dignité de la personne et à connotation raciste» ont été tenus selon le CSA.

Ces propos n’ont pas été tenus par des auditeurs, mais par Sophie De Menthon, un temps membre du comité éthique du MEDEF, qui exerce des responsabilités au Conseil Economique Social et Environnemental, qui a été nommée Officier de la Légion d'Honneur et Commandeur de l'Ordre National du Mérite; ainsi que par Franck Tanguy.

Au sujet de l’accord financier conclu entre Nafissatou Diallo et Dominique Strauss-Kahn, mettant un terme à des poursuites pour agression sexuelle, ces deux « chroniqueurs » ont accumulé des propos dont la bêtise le dispute à l’ignominie.

- Sophie de Menthon : « Tu veux que je sois politiquement totalement incorrecte ? [...] Je me demande, c’est horrible à dire, si c’est pas ce qui lui est arrivé de mieux. »

- Sophie de Menthon : « Moi je pense que l’argent qu’elle a gagné, qui lui permet d’élever sa fille, elle ne l’aurait jamais eu dans toute son existence et j’espère qu’elle oubliera ce moment extrêmement désagréable [...] Il y a des femmes dans la rue, je suis sûre qu’elles ont pensé ça, en disant "j’aimerais moi aussi être femme de chambre dans un hôtel et que ça m’arrive."

- Franck Tanguy : « Elle n’a rien pour elle, elle ne sait pas lire pas écrire, elle est moche comme un cul, et elle gagne 1,5 million, c’est quand même extraordinaire cette histoire. »

- Franck Tanguy : « C’est un horrible événement dans sa vie dont certainement elle se rétablira, mais pour elle c’est quand même… ça va quoi ! »
Sophie de Menthon s’était déjà illustrée sur la même antenne en défendant, au nom du « pragmatisme » le travail des enfants.

De tels propos déshonorent notre nation, déshonorent les ordres et institutions qui acceptent ce type de discours. Sans dédouaner la station de radio ou ses animateurs, nous demandons que ces propos fassent l'objet de poursuites pénales, et que les institutions auxquelles participe Sophie de Menthon tirent les conséquences de tels comportements.