Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Pour le retrait de la décision discriminatoire interdisant l'entrée et la sortie des Français de leur propre pays.

Pétition : Pour le retrait de la décision discriminatoire interdisant l'entrée et la sortie des Français de leur propre pays. Pétition

Pour le retrait de la décision discriminatoire interdisant l'entrée et la sortie des Français de leur propre pays.

24.248 signatures
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur :
Auteur(s) :
Yan Chantrel
Destinataire(s) :
Emmanuel Macron (Président de la République)
La pétition

Les autorités françaises ont interdit depuis le dimanche 31 Janvier 2021 l’entrée et la sortie du territoire, sans motif impérieux, à ses propres ressortissants. 


Nous, citoyens français, vivant à l’étranger, demandons le retrait de cette décision discriminatoire et contraire aux libertés fondamentales et au droit international qui énonce que “toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays”.


Comme l’a rappelé le Conseil constitutionnel dans une note datée de  Février 2008, la Convention européenne de sauvegarde des droits de l'homme et des libertés fondamentales mentionne que les nationaux ont un droit « général et absolu » à entrer, séjourner et demeurer en France. Le droit international reconnaît en effet à chacun « le droit d'entrer sur le territoire de l'État dont il est le ressortissant ». La Déclaration universelle des droits de l'homme énonce que : « Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays ». Et l'article 12 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques stipule également « que toute personne est libre de quitter n'importe quel pays, y compris le sien. [···] 4. Nul ne peut être arbitrairement privé du droit d'entrer dans son propre pays »


Cette décision d’entrée et de sortie, sous conditions, met en exergue les injustices et l’arbitraire que peuvent causer la priorisation et la catégorisation des urgences individuelles par les pouvoirs publics. 


Les motifs impérieux invoqués par le gouvernement pour que ses propres ressortissants soient autorisés à entrer et à sortir de leur propre pays ne couvrent pas de nombreuses situations de détresse. D’autant plus que cette décision a eu pour effet l’arrêt ou la suppression de nombreux vols entre la France et l’étranger, rendant impossible tout déplacement auprès d’un proche mourant ou en difficulté.


Cette entrave à une de nos libertés fondamentales a été décidée alors que le gouvernement français n'a jamais mis en place de réelles mesures sanitaires efficaces aux frontières (tests, traçage, isolement de 15 jours obligatoire à l’arrivée et contrôlée).  


C’est pourquoi nous demandons de rétablir ce droit fondamental tout en mettant en place de réelles mesures sanitaires à la frontière afin de nous protéger de la propagation de la COVID-19 tout en garantissant le respect de notre droit fondamental d’entrer et de sortir de notre pays.


1ers signataires :


Yan Chantrel, Conseiller élu à l’Assemblée des Français de l’Étranger pour le Canada 


Gaelle Barré,  Conseillère des Français de l’étranger de la 1ere circonscription d’Italie élue à l’Assemblée des Français de l’Étranger


Khadija Belbachir-belcaid, Conseillère des Français de l’étranger et élue à l’ AFE pour l’Afrique du Nord


Mehdi Benlahcen, Président du groupe “Français du monde, Écologie et Solidarité” à l’Assemblée des Français de l’Étranger - Conseiller consulaire pour le Portugal


Jean-Daniel Chaoui, Conseiller des Français de l’étranger pour Madagascar, élu à l’AFE pour l’Afrique Orientale et Océan Indien.


Anne Henry-Werner, Vice-Présidente du groupe “Français du monde, Écologie et Solidarité” à l’Assemblée des Français de l’Étranger - Conseillère des Français de l’étranger de la 2e circonscription d’Allemagne


Marie Pierre Labadie, Conseillère des Français de l’étranger de la 3ème circonscription d’Europe du Nord élue à l’Assemblée des Français de l’étranger


Françoise Varrin,  Conseillère des Français de l’étranger pour le Bénin, élue à l’AFE pour l’Afrique de l’ouest.


Annie Michel, Conseillère élue à l’Assemblée des Français de l’Étranger pour les États-Unis, Conseillère des Français de l’étranger de la circonscription de New York (NY, CT, NJ et Bermudes)

24.248 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
4.051 commentaires
Serge - Le 08/02/2021 à 09:29:32
La mesure sanitaire n'est que le prétexte à la mise en place du totalitarisme dans les pays dit "démocratique". La Covid n'est qu'un moyen pour y arriver.
36
Le 05/02/2021 à 16:16:32
C'en est assez du mepris de nos droits fondamentaux. Nous sommes pris en otages par des mesures sanitaires démesurées et un manque de stratégie sanitaire de la part du gouvernement, alors que des solutions existent qui permettraient de régler ou du moins limiter l'épidémie:
1- Prévention en préconisant des mesures naturelles et efficaces qui permettent de renforcer son système immunitaire.
2- Prise en charge précoce des malades:
De nombreuses études et mises en pratique démontrent que des solutions thérapeutiques existent:
Hydroxychloroquine, Azitromicyne, Ivermectine, Zinc, vitamine D, vitamine c, etc, qui diminueraient de façon conséquente le passage en réanimation des plus faibles.
3- traitements de fond qui ont déjà fait leurs preuves pour les malades en réanimation.
4- Re-questionnement sur la validité des tests:
Rappelons que les experts ont confirmé que le test PCR n’est pas adapté pour poser le diagnostic de Covid-19. Ce jugement critique est confirmé par le CDC – la plus haute autorité sanitaire américaine et plusieurs actions ont été déposées en justice par plusieurs pays sur ce sujet. Une des conclusions juridique est que du fait de son utilisation inappropriée et abusive " la chaîne : test positif – infecté – contagieux- danger –est fausse".
Le Covid sert donc de prétexte à un démantèlement de l'état de droit. C'est inacceptable.
Cette violation de notre droit "général et absolu", à entrer, séjourner et demeurer dans notre pays, nous coupe de nos liens familiaux et nous plonge dans un état de précarité affective et émotionnelle injustifiable et doit être contestée.
30
Christine - Le 05/02/2021 à 02:15:49
Parce que j'ai de la famille vivant à l'étranger .Elle doit pouvoir revenir en France voir les siens.Et nous voulons pouvoir continuer à aller les 'la
28
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs