Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Mise à jour de la pétition

Menaces de mort contre le prix Nobel de la paix 2018 : l’ONU se doit de protéger en urgence le Dr Denis Mukwege avec la Monusco

Pétition : Menaces de mort contre le prix Nobel de la paix 2018 : l’ONU se doit de protéger en urgence le Dr Denis Mukwege avec la Monusco Mise à jour de la pétition

Menaces de mort contre le prix Nobel de la paix 2018 : l’ONU se doit de protéger en urgence le Dr Denis Mukwege avec la Monusco

72.298 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Dre Muriel Salmona, présidente de Mémoire Traumatique et Victimologie, membre du comité scientifique de la Chaire internationale Mukwege
12/01/2021

Une nouvelle victoire pour notre combat !

Bonjour cher.e.s ami.e.s signataires,

 

Avant tout je vous souhaite une très bonne année 2021, qu’elle soit une année de lutte contre toutes les formes de violences et de discriminations, et de combat pour la justice, la vérité, la dignité et la paix afin que tous les droits des victimes soient enfin respectés.

 

Je vous remercie encore infiniment pour le soutien que vous apportez au combat du Dr Denis Mukwege pour la Justice et contre l’impunité des massacres et des viols systématiques commis en RDC depuis plus de 25 ans. Nous en sommes à plus de 61 200 signataires !

 

Nous avons grâce à votre mobilisation obtenu une première victoire la protection du Dr Denis Mukwegepar la Monusco depuis septembre 2020 et nous avons la garantie que cette protection soit maintenue pendant encre cette année mais ensuite la Monusco pourrait quitter la RDC, il nous faut donc rester vigilant.e.s.

 

Nous venons d’obtenir une deuxième victoire avec l’arrestation et mise en examen de l’ancien chef de guerre Lumbala par le parquet anti terroriste de Paris

 

Nous avons également participé par notre mobilisation à une autre victoire celle de l’arrestation et de la mise en examen d’un ancien chef de guerre congolais Monsieur Roger Lumbala par le parquet national antiterroriste de Paris « participation à un groupement formé en vue de la préparation de crimes contre l’humanité » et « complicité de crimes contre l’humanité ». Le parquet de Paris a initié cette première mise en examen prononcée dans le cadre d'une procédure judiciaire ouverte sur base du Rapport Mapping de l’ONU concernant les violations les plus graves des droits de l’homme et du Droit international humanitaire commises en République.

 

Le Dr Denis Mukwege m’a écrit à cette occasion lundi 4 janvier 2021 : « Je tiens à vous exprimer de satisfaction qui est le mien en apprenant la mise en examen de Lumbala par le parquet antiterroriste de Paris. Vos efforts et le soutien de tous les pétitionnaires, et beaucoup d’autres anonymes commencent à payer. Notre combat doit continuer jusqu’à obtenir une juridiction internationale pour juger tous ces criminels congolais et étrangers qui continuent de bénéficier de l’impunité. »

 

Mais nous n’avons toujours pas obtenu de la part du Conseil de Sécurité de l’ONU une prise de position pour que les recommandations du Rapport Mapping soient aenfin ppliquées et qu’une juridiction internationale soit mise en place en RDC pour faire cesser l’impunité concernant ces graves violations des droits humains.

 

Lettre au Président de la République pour lui demander de soutenir le Dr Denis Mukwege dans sa lutte contre l'impunité des très graves violations des droits humains en RDC et pour que les préconisations du rapport Mapping de lONU soient appliquées

 

Cette impunité met le Dr Denis Mukwege en grand danger, et met également en grand danger toutes les survivantes et survivants de ces crimes de masse internationaux perpétrés depuis près de 25 ans. 

 

C’est pour cela, qu’au nom du Dr Denis Mukwege lui-même, du personnel de l’hôpital Panzi, des survivantes qu’il prend en charge, et de nombreuses associations, ONG et personnalités engagées, nous demandons au Président de la République Emmanuel Macron dans la lettre ci-jointe de peser de tout son poids auprès du Comité de Sécurité de l’ONU pour que les préconisation du rapport Mapping de 2010 soient appliquées avec la création d’une juridiction internationale pour poursuivre les responsables de ces crimes de masse : à savoir un Tribunal Pénal International ou des chambres mixtes spécialisées composées de juges internationaux et congolais.

 

Pour  lire la lettre au Président de la République Emmanuel Macron cliquer ICI ou sur ce lien : https://stopauxviolences.blogspot.com/2021/01/lettre-au-president-de-la-republique.html

 

Avec toutes mes amitiés, je vous remercie pour votre précieux soutien, ensemble nous sommes les porte-voix de toutes les victimes pour qu’elles obtiennent justice,

 

Dre Muriel Salmona, Présidente de l’association Mémoire Traumatique et Victimologie

72.298 signatures
Signez avec votre email
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
Jacqueline - Le 13/01/2021 à 11:20:13
On a parfois du mal à comprendre cette haine et cette violence.

Gamine, je disais souvent: Si on prend un homme noir, un blanc, un jaune, un rouge et qu'on leur fait une

entaille sur le bras, ils auront tous aussi mal et leur sang sera rouge n'est ce pas... alors pourquoi ne pas

reconnaître que nous sommes tous pareilles.

Mais je n'ai pas eu de réponse.

Continuons à soutenir ce qui est une juste cause.

Jacqueline
7
— 1 réponse de l'auteur
Cloclo - Le 13/01/2021 à 13:24:40
Comprend pas en Afrique ils devraient être fier d’avoir un tel homme !!!
3
— 1 réponse de l'auteur
Corinne - Le 13/01/2021 à 11:24:21
pour toutes ses victimes le combat doit continuer qu'ils ou elles ne soient pas mort pour rien
2
— 1 réponse de l'auteur
Voir tous les commentaires
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
— 1 réponse de l'auteur
- Autre(s) Actualité(s) de la pétition -
Voir plus d'actualités