Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires COVID-19 Lancer une pétition
Pétition

Parce que la liberté de choix est bien réelle

Pétition : Parce que la liberté de choix est bien réelle Pétition

Parce que la liberté de choix est bien réelle

Victoire de la pétition
3.108 signatures
Auteur(s) :
Les commerçants du CC Grand Var - Grand Var Est
Destinataire(s) :
gestionnaires Klepierre & Carrefour Property
Victoire
La pétition
Mises à jour

Un grand merci pour votre soutien et un profond remerciement pour une mobilisation maximale.

Comme dit la presse, je n'ai pas lâché l'affaire judiciaire (l’amende à 186.624 euros infligée pour avoir fermé mon restaurant le 14 juillet 2016).  J’ai abandonné mon affaire commerciale à Grand-Var Est, et par la même occasion, j’ai retrouvé ma liberté !  

Grace au talent de mon avocat, Maître Ouahab Bourekhoum, j’ai remporté un grand round judiciaire :

Cette semaine, j’ai eu le plaisir de prendre connaissance de la décision du tribunal de commerce de Toulon après une procédure fastidieuse (cinq renvois en un an). Dans son jugement du 25 janvier 2018, la juridiction commerciale déclare nulle la clause du bail imposant l'adhésion de la SARL le Phénix au GIE et qu'il ne peut être réclamé à cette même société le paiement de cotisations (soit environ 9.000 euros) et Annulation de l’amende de 186.624 euros !

C’est une jurisprudence, qui permettra aux commerçants de Galerie marchande de retrouver un peu de leur liberté !

Pour ma part j’ai ouvert une petite affaire ailleurs, et je souhaite beaucoup de courage a mes amis commerçants. Il n’est pas facile de travailler dans de telles conditions.

J’ai connu le harcèlement moral, la pression, et la crainte de perdre mon commerce…

J’ai beaucoup de choses à dire à ce sujet !

Cette pétition fait suite et référence à la sévérité des amendes encourues pour avoir fermé le jour du 14 Juillet 2016. Ces agissements irresponsables constituent également un non-respect de notre liberté, un aspect important de notre démocratie.


Aux dirigeants du GIE GRAND VAR  et à Madame la directrice,


Votre notion d'accompagnement en tant que directrice du CC Grand Var et administrateur du GIE GV prend toute sa démesure dans cette affaire et met en évidence les défaillances dues à une mauvaise gestion.


Il est absolument nécessaire de faire obstacle à vos agissements abusifs, irresponsables et suspects.


Nous avons la preuve que les clauses du règlement intérieur du GIE Grand Var soi-disant « modifiées » ne sont à ce jour, pas clairement établies et, même si vous y travaillez sans discontinuation, vous n’obtiendrez de nous aucune rétroaction positive.


Nous voyons passer des sommes très importantes pour financer des travaux, des devis dont nous avons du mal à obtenir les explications rationnelles et détaillées. Nous avons demandé à plusieurs reprises à l'administrateur, au Président du GIE et même au gestionnaire KLEPIERRE de fournir des factures et de plus amples renseignements sur les travaux réellement réalisés, mais en vain.


Nous nous contentons simplement de rappeler le bilan honteux du précédent Président du GIE, qui fait à ce jour toujours partie du bureau, et qui durant son mandat n'a pas accompli grand-chose, si ce n’est un déficit occasionné par une mauvaise gestion qu'il nous a fallu payer... 


Quelles que soient les motivations mises en avant par votre bureau, il en demeure que ce Gie Grand Var, probablement dépassé par la situation, n'est tout simplement pas capable de faire correctement son travail. Avec la distribution de ces amendes, vous avez atteint votre seuil d'ingénuité !


Vous n’avez pas les compétences requises pour les fonctions que vous continuerez d'occuper. Nous ne pouvons plus continuer à tolérer ces provocations. Cette banalisation de notre perte de liberté vis-à-vis de ceux qui ne pensent qu’à faire du chiffre sans se soucier de ce que pensent les autres, devient inacceptable.


Pour vos mensonge officieux, et pour avoir tenté de réduire à néant des commerçants qui ne se soumettaient pas à votre diktat imposé, nous demandons aux membres responsables de ce désordre et de ce mépris, leur « démission » du GIE GRAND VAR.


À Madame la directrice du centre commercial Grand Var :


Selon votre fonction au sein du CC Grand Var, sous l'autorité d'une direction générale (qui pratique depuis l’affaire des amendes, la politique de l’autruche), vous avez prouvé que vous n’étiez pas le leadership nécessaire pour ce centre commercial, n'arrivant même pas à établir les priorités et prendre les décisions qui s'imposent. En fait, il n'est même pas question de prendre la bonne décision envers certains commerçants, mais bien d'en prendre une…


En nous imposant certaines choses, nous les commerçants, et cela sans nous en informer, ni nous avoir demandé notre consentement, vous avez abusé de votre position de directrice et de votre pouvoir sur l’ensemble de la galerie marchande.


Superviser et animer ? Effectivement un fiasco pour Grand Var Est !


Mais voilà Madame, sans liberté, nous ne pouvons construire notre avenir ! Dorénavant nous allons nous battre afin de préserver la prise en charge de notre destin, le respect des principes. Dites à vos dirigeants, à ces patrons du CAC 40, que jamais plus nous leur offrirons les services dont ils ont besoin, sans notre consentement.


Avez-vous entendu parler de la liberté d'entreprendre, des droits de l'Homme, du volontariat et du respect de la loi ? Il convient également de répondre à cette question Madame.


Nous, commerçants indépendants, mettons en accusation KLEPIERRE Gestionnaire du CC Grand Var : à présent vous devez assumer vos responsabilités pour le bien de tous, par rapport à ces biens que vous gérez.


À Carrefour Property et sa filiale CARMILA : merci d’avoir mis en danger notre galerie marchande, en nous imposant une directrice incompétente ! Sa destitution de la direction de ce centre commercial est nécessaire. Cette « dirigeante qui malmène les commerçants à coup de cures d'électrochocs »  donne à présent mauvaise réputation à notre galerie marchande.


Quand les responsables n’assument pas leurs charges, ce pourquoi ils sont payés, ils n’ont plus aucune excuse ! Démission !

Le 08/02/2018 :

Un grand merci pour votre soutien et un profond remerciement pour une mobilisation maximale.

Comme dit la presse, je n'ai pas lâché l'affaire judiciaire (l’amende à 186.624 euros infligée pour avoir fermé mon restaurant le 14 juillet 2016).  J’ai abandonné mon affaire commerciale à Grand-Var Est, et par la même occasion, j’ai retrouvé ma liberté !  

Grace au talent de mon avocat, Maître Ouahab Bourekhoum, j’ai remporté un grand round judiciaire :

Cette semaine, j’ai eu le plaisir de prendre connaissance de la décision du tribunal de commerce de Toulon après une procédure fastidieuse (cinq renvois en un an). Dans son jugement du 25 janvier 2018, la juridiction commerciale déclare nulle la clause du bail imposant l'adhésion de la SARL le Phénix au GIE et qu'il ne peut être réclamé à cette même société le paiement de cotisations (soit environ 9.000 euros) et Annulation de l’amende de 186.624 euros !

C’est une jurisprudence, qui permettra aux commerçants de Galerie marchande de retrouver un peu de leur liberté !

Pour ma part j’ai ouvert une petite affaire ailleurs, et je souhaite beaucoup de courage a mes amis commerçants. Il n’est pas facile de travailler dans de telles conditions.

J’ai connu le harcèlement moral, la pression, et la crainte de perdre mon commerce…
J’ai beaucoup de choses à dire à ce sujet !

Victoire de la pétition
3.108 signatures
423 commentaires
Wilson - Le 09/09/2016 à 13:03:56
Je trouve inadmissible et honteux le comportement de ce GIE, je suis choqué de ce que lis. J'ai vraiment l'impression que ce GIE est régie par une mafia à la comptabilité plus que douteuse et de ces hommes de main ( Vigiles) qui m'ont horrifié le jour où ils ont empêché les journalistes de rentrer et de filmer dans la brasserie le Phénix malgré l'espace PRIVE de celle-ci. Madame la directrice du GIE si vous avez un tant soit peu de fierté, d'honneur je vous prie de démissionner par respect pour l'ensemble des commercants qui sont sous le joug de votre dictature, vous laisserez la place à une personne compétente qui a envie de faire changer les choses, car rappelons le un GIE est là pour aider les commercants et non les condamner à mort. L'amende que vous avez adressé aux commercants un jour férié à savoir une journée non productive économiquement est une véritable mise à mort pour des commercants de plus ou moins grand fond de commerce. Surtout que l'amende que vous avez mise ne tient pas la route si l'on se référe à votre réglement intérieur( qui n'est pas à jour ) le barême n'est pas le bon. J'espére donc que vous aurez une prise de conscience en agissant comme cités plus haut et que vous démissionnerez. Aux commercants qui se battent , un grand bravo et j'éspere que vous aurez gain de cause ce qu'il vous arrive est une véritable injustice. Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. ( Périclés )
15
Christian - Le 11/09/2016 à 03:23:24
Libre
5
Peggy - Le 12/09/2016 à 07:44:25
Grève totale des commerçants contre cette directrice qui pense avoir tous les pouvoirs, stupide qu'elle est !
5
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs