Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Libération de l'opposant Ferdinand COMBETTI et de tous les autres prisonniers politiques au Bénin

Pétition : Libération de l'opposant  Ferdinand COMBETTI et de tous les autres prisonniers politiques au Bénin Pétition

Libération de l'opposant Ferdinand COMBETTI et de tous les autres prisonniers politiques au Bénin

690 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Volontaires pour la Démocratie et les Droits Humains
Destinataire(s) :
Gouvernement du Bénin
La pétition

Pétition pour la libération de l’opposant Ferdinand COMBETTI et de tous les autres prisonniers politiques au Bénin


 


Dans la nuit du mercredi 19 au jeudi 20 février 2020, le deuxième secrétaire à l’organisation du parti Union Sociale Libérale (USL), Ferdinand Combetti, a été enlevé à Natitingou, au nord du Bénin, et torturé moralement et physiquement par la police républicaine. Son crime : son opposition au pouvoir en place pour restaurer la démocratie et l’état de droit. Il a été roué de coups avant d’être menotté et conduit nuitamment de Natitingou à Cotonou où il a été placé en garde à vue. Depuis son kidnapping, il est détenu dans un lieu tenu secret et n’a pas accès à sa famille, à ses avocats et aux soins de santé.


Début décembre 2020, sa femme a été obligée de faire une note vocale sur les réseaux sociaux pour demander aux autorités béninoises de lui permettre de voir son époux pour lui donner de l’eau à boire. Son cri de détresse n’a pas été entendu. Le lieu de séquestration et l’état de santé réel de Ferdinand Combetti restent un mystère et inquiètent sa famille, tout le peuple béninois et les organisations nationales et internationales de défense des droits humains.


Ferdinand Combetti est le frère de Fidèle Combetti, âgé de 40 ans, lâchement assassiné dans la chambre des policiers aux environs de trois heures du matin, à l’intérieur du commissariat de Manta, dans la commune de Boukoumbé, au nord du Bénin, après environ quatre heures de garde à vue.


Les traitements cruels, inhumains et dégradants infligés à Ferdinand Combetti sont insupportables et inadmissibles. Sa place n’est pas dans une prison secrète. Tout comme celle de tous les autres détenus politiques tels que Mètongnon Laurent, Hamiss Dramane, Loth Houénou, Hounsinou François, Zantchio Anicet, Biotourou Alassane, Atchokossi Daniel,  Odjo Mounirou, Adéyèmi Adéyèmon Aristide, Afonféré Abdel Bourgeois, Agbédjiko Génève, Cakpo Jérôme, Sèmassa Codjo Gilbert, Gbèdohoun Florentin, Ayodélé Biaou Prudence, Boni Alphonse, Radji Latif, Agani Alfred, Imorou Danialou, Adam Sounon Kondé, Bio-Tourou Alassane, Sassi Aimé et Kohou Edouard.


 


L’organisation internationale Volontaires pour la Démocratie et les Droits Humains (VDDH), initiatrice de la présente pétition, exige leur libération immédiate.


 


Paris, le 28 décembre 2020


 


 


Contacts : +33 6 44 39 88 14 et +33 6 56 73 97 89


E-mail : contactvddh@gmail.com


Comptes sociaux : Instagram, Facebook, YouTube, Twitter, Whatsapp et Telegram


Siège social : France


 


 


 


 


 


 


 

690 signatures
Signez avec votre email
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
197 commentaires
Le 28/12/2020 à 19:27:23
Pour la libération des détenu politique et aussi pour le retour de la démocratie dans mon pays
2
Pascal - Le 31/12/2020 à 14:30:02
Je signe pour un retour de la démocratie au Bénin. Le Bénin sous Patrice Talon est devenu une grande dictature. Patrice Talon en a fait sa propriété personnelle et s'est accaparé les secteurs vitaux de l'économie et tous ceux qui osent en parler sont systématiquement emprisonnés. Lui et sa bande pillent le Bénin. Le Bénin est très endetté. Et comme Ferdinand COMBETTI,il y a des milliers de prisonniers politiques au Bénin. Il y a des réfugiés politiques. Patrice Talon est-il le seul fils du Bénin ?Ce pays nous appartient à nous tous.
2
Maroufou adéola - Le 29/12/2020 à 20:48:51
Nous sommes dans un pays de droit, et personne ne devrait être emprisonné pour avoir dit ce qu'il pense de quoi que ce soit
1
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs