Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions droits de l'homme Pour le droit de s'alimenter par la cueillette sans passer par la production économique !
Pétition

Pour le droit de s'alimenter par la cueillette sans passer par la production économique !

Pour le droit de s'alimenter par la cueillette sans passer par la production économique ! Pétition
23 signatures
Auteur
Auteur(s) :
Chloé
Destinataire(s) :
Didier Guillaume (Ex Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation)
La pétition

Bonjour Monsieur le Ministre de l'Alimentation,


Je vous écris pour vous rappeler que l'alimentation et l'hydratation ne sont pas toujours des biens marchants. Outre l'achat de produits alimentaires; beaucoup d'entre nous consommons des produits essentiels à la survie et au maintien de la santé tels que l'eau potable (même non en vigueur de potabilité) de fontaines ou de sources ou bien des herbes alimentaires (notamment orties et pissenlits mais aussi bien d'autres qui permettent de se soigner, on peut ajouter également le lierre qui permet de faire la lessive) et des fleurs (pas de fruits à cette saison) et j'en oublie certainement. Vous comprendrez que ce type de cueillette, si elle est faite seul(e), ne constitue aucun risque de contamination du virus.


Je vous prie donc de bien vouloir remplacer le mot "achat" par le mot "quête" de produits essentiels dans la déclaration de déplacement durant l'épidémie de coronavirus; dans le cas bien sûr où cette quête n'implique aucun contact humain et est réalisée directement du sol (non touché par quelqu'un préalablement).


De plus, les artistes tels que les photographes paysagers, les naturalistes et les botanistes -même amateurs- créent une richesse importante pour la France, il serait donc bête d'arrêter en temps de crise climatique. Aujourd'hui des usines non nécessaires restent ouvertes et constituent des risques de contagion tandis qu'un photographe, botaniste ou naturaliste seul(e) n'en crée aucun s'il n'utilise pas les transports en commun, les distributeurs, etc.


Je pense aussi à la pratique du chant et de la musique qui nécessitent en général d'être seul(e) pour ne pas déranger les autres (les membres de son foyer) et donc de sortir (je pense aux milieux ruraux, on peut ajouter que "les gens doivent indiquer l'emplacement souhaité pour jouer et également leur adhérence au respect de la distance avec les autres").


Je pense aussi aux sportif.ve.s de performances qui s'entraînent pour les Jeux Olympiques, nous voulons bien avoir des informations sur la situation des jeux olympiques.


Si nous autorisons et encourageons les déplacements pour toutes sortes de travaux rémunérés qui ne peuvent pas être effectués de chez soi, alors nous devons faire de même pour toute sorte de "loisirs" et/ou travaux non rémunérés ne pouvant pas être effectués de chez soi et qui sont souvent essentiels à la santé physique et psychique des humains ; dans le cas uniquement où cette activité ne constitue aucun risque de contagion.


Si nous autorisons les déplacements pour l'achat de toutes sortes de biens nécessaires, alors nous devons aussi autoriser les déplacements pour se procurer de quoi manger, boire, se soigner et laver, même si ceux-ci n'impliquent pas de transferts d'argent (ils permettent aussi d'économiser de nombreux moyens de protection tout au long de la chaîne alimentaire qui pourront être utiles pour le personnel médical ainsi que les aidants à domicile)


Puisque demain nous devrons tous vivres sans pétrole et sans engrais de phosphate, et que nous avons toujours été autorisé à le faire, il est fondamental que s'en affranchir reste un droit en toute circonstance (comme le boycott des bouteilles d'eau par exemple).
    
De même que l'achat en gros pour les particuliers pourrait se mettre en place aussi pour éviter aux particuliers de se rendre souvent dans des endroits où il est parfois difficile de rester à distance et les grossistes devraient être libres également puisqu'ils n'approvisionnent plus les cantines scolaires ni les restaurants.


De plus, je souhaite préciser qu'un fléau est la circulation de personnes au sein des immeubles et non dans les parcs si les personnes sont espacées de plusieurs mètres en permanence. 


Une autre chose : de nombreuses personnes s'éloignent de leur domicile pour faire leur courses en drive, parfois à plus de 20km, ce qui est considéré comme non nécessaire quand on a des supermarchés moins loin : c'est incohérent.


Merci de votre compréhension: il y a des richesses qui sont réelles sans passer par l'achat ou la production économique et parfois elles sont nécessaires à la survie et parfois elles ne présentent aucun risque de contamination virale.



Sincères remerciements, respectueusement,


PS: J'ai peur pour la situation des personnes nomades et des sans-abri, pourriez-vous aussi, s'il vous plaît, transmettre des informations concernant la vie des ces personnes aujourd'hui?


Merci d'avance !


Les droits humains ne peuvent être bafoués qu'en cas de nécessité, c'est-à-dire pas dans le cas de se retirer seul(e) dans un champ pour chanter pieds nus dans l'herbe, etc.

23 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
4 commentaires
Katel - Le 12/04/2020 à 09:03:45
Tout a fait d accord avec ces "simples" mots plein de bon sens.
3 0
Alain - Le 12/04/2020 à 12:28:19
Je pense que nous vivons une grave atteinte à nos libertés et que nous devons préparer un autre monde pour demain
3 0
Le 13/04/2020 à 17:03:05
Tout travaille dans la campagne est vital pour l'existence humain.
1 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions droits de l'homme Pour le droit de s'alimenter par la cueillette sans passer par la production économique !