68 788 811 personnes agissent sur MesOpinions.com

Pétition - Droits de l'homme

Signez la pétition

Déjà 735 signatures

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Pétition : Contre l'expulsion de Meriem el Alami - bénévole engagée à Carpentras.

Contre l'expulsion de Meriem el Alami - bénévole engagée à Carpentras.

Auteur : Comité de soutien à Meriem el Alami

Créé le 08/01/2018  

Mise à jour

À l'attention : de Mr le Préfet du Vaucluse

Mr Le Préfet,

Nous attirons votre attention sur le dossier de Meriem el Alami, assignée actuellement à résidence avant obligation de quitter le territoire.

Meriem el Alami est arrivée en France le 8 mars 2012. Depuis son arrivée, elle a œuvré pour l’intérêt général en tant que bénévole, citoyenne engagée dans la ville de Carpentras

Ses actions au centre social Lou Tricadou et à Villemarie sont connues et reconnues. Elle participe à la vie de la ville en formant, accompagnant. Elle donne des cours d'alphabétisation, fait partie d'une troupe de théâtre, a joué dans des pièces de théâtre et anime également des émissions de radio. C'est une femme engagée dans diverses luttes.

Elle a participé et agi en tant que bénévole aux journées de la francophonie, à la journée pour les droits des femmes, aux ateliers "Théâtre forum" ainsi qu'aux ateliers sociolinguistiques en direction de publics adultes, aux ateliers activités manuelles en direction parents/enfants ainsi qu'aux ateliers "quartier libre" avec l'association radio locale RTV FM.

Elle est aujourd'hui mariée et ce depuis le 26 novembre 2016 à la mairie de Carpentras. Elle a aujourd'hui le soutien de beaucoup de personnes engagées à Carpentras, de proches.

Nous vous demandons aujourd'hui de permettre sa régularisation et de lui permettre de rester ici en France, auprès de son mari, de ses proches pour construire une vie sereine, celle qu'elle mérite d'avoir. Sa vie est ici, son intégration est faite et elle apparaît dans tous les témoignages et soutiens que nous avons en sa faveur. Meriem n'a plus aucun lien au Maroc et la renvoyer là-bas, c'est la plonger dans le désarroi le plus total.

Nous vous remercions de l'attention bienveillante que vous pourrez porter à ce cas tout à fait digne 
d'intérêt. 

Nous vous prions de croire, Monsieur le Préfet, à l'assurance de nos respectueuses salutations. 

Collectif de soutien à Meriem el Alami.