Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Manifeste

52 millions d’enfants souffrent gravement de la faim. Ne restons pas indifférents !

Pétition : 52 millions d’enfants souffrent gravement de la faim. Ne restons pas indifférents ! Manifeste

52 millions d’enfants souffrent gravement de la faim. Ne restons pas indifférents !

10.966 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Action contre la Faim
Le manifeste

Aujourd’hui, un enfant meurt de faim toutes les 13 secondes1. Dans un monde qui produit assez pour nourrir toute sa population, il est inacceptable qu’une personne sur 8 n'ait pas accès suffisant à la nourriture2 et que les enfants en soient les premières victimes. 


Les enfants sont en effet les plus vulnérables : lors de conflits ou de déplacements de population, ils peuvent être séparés de leurs parents et se retrouvent alors seuls, sans défense et surtout dans l’incapacité de pouvoir chercher de la nourriture ou de se nourrir eux-mêmes. Leur état de santé, fragilisé par le manque de nutriments nécessaires, provoque des retards de croissance et de développement et facilite la propagation de maladies. Sans supervision médicale l’enfant risque donc de mourir.


52 millions d’enfants souffrent de malnutrition aigu3. Nous ne pouvons accepter qu’ils payent le prix d’un dysfonctionnement mondial !


La faim est le symptôme ultime des inégalités. La plupart des crises alimentaires surviennent après un choc économique : une inflation des prix augmente indéniablement le prix des denrées alimentaires et favorise l’insécurité alimentaire ainsi que la pauvreté. 


La pandémie fait planer la menace d’une crise alimentaire encore plus grave : le nombre de personnes confrontées à l’insécurité alimentaire aiguë devrait augmenter de 130 millions4. La crise sanitaire a mis en exergue les dysfonctionnements du système alimentaire mondial. Les mesures de confinement nécessaires pour protéger la population ont conduit à la perte de récoltes, de revenus et ont plongé des millions de personnes dans un état de précarité. Le manque de nourriture dans les marchés, dont l’accessibilité est rendue difficile en raison d’un manque de transports adéquats ou de ressources financières suffisantes, sont autant de facteurs qui favorisent la sous-nutrition. 


Pourtant, des moyens existent pour lutter contre la faim. Aujourd’hui, nos équipes sont capables de soigner un enfant victime de la faim en à peine 6 semaines.


Depuis 40 ans, Action contre la Faim lutte pour construire un monde sans faim à travers une approche multisectorielle qui puisse appréhender ce phénomène dans sa globalité : ses causes, ses conséquences, son urgence. 


Ne restons plus indifférents face à la faim, ne laissons plus d’enfants en mourir. Ensemble, mobilisons-nous pour construire un monde sans faim ! Signez pour faire face à l’indifférence générale et à l’inaction de la communauté internationale. 


Sources : 



  1. UNICEF, 2020 : https://data.unicef.org/resources/levels-and-trends-in-child-mortality/ 

  2. The State of Food Security and Nutrition Report 2020 (SOFI)

  3. Organisation mondiale de la Santé

  4. Rapport sur L'état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), le Fonds international de développement agricole (FIDA), le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), le Programme alimentaire mondial (PAM) et l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).



* Les informations recueillies sont enregistrées dans un fichier informatisé par Action contre la Faim et sont nécessaires pour faire appel à votre générosité et pour vous adresser notre communication institutionnelle. Elles sont destinées au Service Communication et Développement. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978, vous pouvez vous opposer à l’utilisation de vos données ou y accéder pour leur rectification, limitation ou effacement en adressant une demande écrite, accompagnée d’un titre d’identité, à ACTION CONTRE LA FAIM - A l’attention du DPO - 14/16 boulevard de Douaumont – 75854 Paris CEDEX 17
Ces données peuvent faire l'objet d'un transfert à des tiers au sein de l'Union Européenne. Dans le cadre d'un transfert vers un pays hors Union Européenne, des règles assurant la protection et la sécurité de ces données ont été mises en place.
10.966 signatures
Signez avec votre email
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé ce manifeste.
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Partagez ce manifeste avec vos amis
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
450 commentaires
Le 13/11/2020 à 23:54:24
Je ne me sens pas responsable de toue la misère du monde......En France aussi des enfants souffrent de la faim, de coups.la contraception existe ..Entièrement d accord avec Philippe sur la naiveté générosité de l Occident....l Afrique compte beaucoup sur les autres peuples pour nourrir ses enfants ....Didette je partage vos commentaires do
3
Julie - Le 11/11/2020 à 08:12:02
On dépense des milliards en recherche pour soigner des maladies qui touchent un nombre limité de personnes, alors que nous avons depuis longtemps une solution pour empêcher le décès de millions de personnes dans le monde chaque année : leur permettre de se nourrir. C'est le premier "médicament" à déployer massivement ! Avec l'accès à l'eau potable bien sûr...
3
Anne - Le 11/11/2020 à 12:45:53
Parce qu’une économie bien pensée, engagée, responsable permettrait à tout le monde de manger à sa faim. Il est insupportable de penser que le trop-plein de confort, de nourriture, de matérialisme en un mot, de ceux qui préfèrent ignorer leur richesse, ait pour conséquence la faim et la misère de millions de gens...dont des enfants.
3
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs