Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Mise à jour de la pétition

Sauvegarde de la fontaine centenaire au coeur du Village de Vercorin

Pétition : Sauvegarde de la fontaine centenaire au coeur du Village de Vercorin Mise à jour de la pétition

Sauvegarde de la fontaine centenaire au coeur du Village de Vercorin

1.490 signatures
Auteur
Auteur(s) :
Isabelle Devanthéry

Le 20/04/2020

Réponse aux autorités suite à leur refus 

Isabelle Devanthéry

Rue des Lagettes 12

3967 Vercorin

 

maktoumbe@gmail.com

Vercorin, le 18 avril 

 

                    Commune de Chalais

                    Monsieur       Alain      Perruchoud,                      Président

                    Place des écoles 2

                    3966 Chalais

Concerne votre courrier du 16.04.2020, « pétition sauvegarde de la fontaine centenaire au cœur du village de Vercorin »

Monsieur le Président,

Votre courrier m’est bien parvenu , muni de vos observations.

En préambule à ma réponse, je me permets cette remarque. Le courrier envoyé le 4 avril 2020 était muni de plus de 660 paraphes et un certain nombre de commentaires. Vous répondez à la lettre accompagnant la pétition comme si toutes ces personnes, habitants, résidents réguliers ou occasionnels, amis du village, soutiens, n’avaient aucune importance, comptées pour rien, inexistantes.

Une très grande partie habitent ici, payent des impôts, paient des taxes de séjours, paient des taxes communales. Vous préférez dans votre missive ne vous adressez qu’à moi, uniquement. C’est un manque flagrant de correction.

Alors quand au point 7, vous vous dressez  en justifiant le pourquoi de vos décisions, et osez dire que c’est en faisant « preuve d’attachement à Vercorin, à sa sensibilité, au maintien de l’authenticité du village et de sa convivialité », il y a un réel hiatus.

Au point 2 vous critiquez et réfutez l’exactitude du texte. Et vous vous permettez le plus beau doute en parlant de la fontaine « actuelle » en la datant approximativement «  entre 1947 et 1957 ». Alors certes elle a été refaite, mais vous le dites vous-même « elle a toujours eu cette place ». Ce qui veut dire que  ce j’écris est juste. Son histoire est centenaire, des photos le prouvent. Elle était avec le parc à mouton le cœur de la vie du village. Pensez vous honnêtement qu’au début du siècle dernier, ce point d’eau a été installé pour le tourisme ? Les fontaines du village de Vercorin bien plus nombreuses par le passé et détruites pour certaines pour installer un parking, servaient à toute la vie du village. Alors oui celle-ci, comme les autres, a eu un rôle important depuis toujours, même modifiée.

Au point trois vous dites avoir « pris langue avec le Service du Patrimoine de  l’Etat du Valais » qui selon vos dires vous donne raison. Cependant, suite à un double contact avec Monsieur Valentini Christophe, architecte auprès dudit service, j’apprends qu’il vous a été proposé de revoir un peu le concept de cette place, en vous invitant à Lens, voir un exemple de ce qui avait été fait et qui aurait pu servir votre réflexion. Certes, me dit monsieur Valentini au sujet de la fontaine actuelle, elle a perdu sa valeur intrinsèque mais elle a une valeur de par sa situation, un point d’eau,  adaptée à la géométrie de la place et qu’elle a donc toute sa place. Si une réfection se révèle nécessaire son déplacement est erroné. Alors votre raccourci qui vous arrange, est à la limite de l’incorrection et décevant. Si vous n’avez pu entendre ce qui vous a été dit par des personnes qualifiées, comment pouvez vous entendre ce que nous, habitants de Vercorin pouvons vous dire.

Au point 4, vous écrivez que nous prétendons que « le nouvel emplacement se situe hors de la place ». « Endroit inapproprié »  ne veut pas dire hors de la place. Là encore une interprétation cela devient agaçant. Puisque cette place « s’étend à tout l’espace jusqu’aux bâtiments qui l’entourent », cela signifie que cet aménagement urbain touche jusqu’au parvis de chaque maison. Donc, on pouvait être en droit d’attendre qu’une mise à l’enquête soit présentée afin de permettre éventuellement un droit d’opposition.

Au point 5 vous écrivez « il n’est pas question non plus de donner une place plus importante aux terrasses de cafés » (il n’y a en qu’un sur la place, l’autre possédant son propre jardin). Là encore vous dites quelque chose qui n’apparait nulle part dans la pétition ainsi que dans le courrier accompagnant les paraphes. Cela devient limite.

Quant à la sécurité routière dont vous parlez on pourrait demander l’avis d’un service compétent comme le BPA, actif dans la circulation routière, habitat, loisirs et sport.

Car comment pouvez vous prétendre que la sécurité sera renforcée alors qu’elle sera (selon vos plans) près de la route conduisant à la Crevache. Cette route n’est pas à sens unique et la circulation se fera dans les 2 sens…. Et même si en règle générale, vous minimisez le problème actuel du 20 km/heure, le problème restera exactement le même quelle que soit la position de la fontaine et peut-être même amplifié. « Favoriser la rencontre , rendre plus convivial….. » Et là, se rajoute un souci . Vous déplacez la fontaine et l’on apprend qu’une boutique pour des vélos devrait prendre place dans la maison située juste derrière. Alors, parler de sécurité, d’espace de rencontre et de convivialité devient ridicule. Avec le va et vient assuré des vélos, des passants, des voitures , bonjour la convivialité, la sécurité !

Au point 6,  au sujet de la communication, incriminer le covide-19 est très arrangeant. Votre projet dont vous dites qu’il vous a occupé pendant 2 décennies, il vous était loisible de le présenter à la population bien avant le virus surtout que selon vos dires il a été « mûrement réfléchi ». Permettez moi à titre personnel d’en douter. Pour la non mise à l’enquête publique,( possible selon l’article 42 de la loi cantonale), vous vous êtes « appuyé » très certainement sur « les travaux de peu d’importance ne touchant pas l’intérêt de tiers » afin de ne pas associer les gens (dont un grand nombre ont signé la pétition) ; cela vous évitait de vous trouver devant un éventuel refus de votre projet tel que présenté, dans sa totalié ou partiellement,.

Quant aux « besoins actuels et la plus value réelle » réalisée, on est en droit de vous demander d’apporter quelle réelle avancée à part la dépense cela apporte sérieusement au village.

Complétant le point 7 cité ci-devant, reprenant vos paroles, un conseil nommé, représente et conduit la commune. Soit, mais il est surtout au service des citoyens et des citoyennes.

Vous n’avez tenu compte d’aucune des remarques de la pétition et du courrier transmis. Vous avez ignoré l’avis du Service des Sites et du Patrimoine. Vous avez décidé de maintenir en l’état votre projet. Oui votre projet, il n’est pas celui de la population du village de Vercorin, en particulier pour  le nombre important de signataires. Vous avez utilisé l’excuse du covide-19, pour vous justifier. Je peux utiliser le même virus, pour vous dire que confinés, ne pouvant partager entre eux, les Vercorinards ont réussi à se mobiliser pour essayer de vous faire reconsidérer, ou tout du moins assouplir votre position.

En espérant que ces réflexions et explications vous permettent encore de revenir sur votre décision, d’y réfléchir, avec les signataires, qui nombreux ayant appris votre décision, se disent surpris et déçus de voir leur demande rejetée d’un revers de manche sans arguments étayés, simplement pour mettre un terme à 2 décennies de réflexion, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, nos salutations les meilleures.

Au nom des pétitionnaires

Isabelle Devanthéry




Copie : M. Valentini Christophe, arch. service des sites et monuments, Av. de Midi 18 , 1950 Sion


Le 17/04/2020

 Ceux de Vercorin se retrouvaient au coeur du petit village valaisan , près de la fontaine et du parc à mouton. Un point d'eau, qu'il soit puits ou fontaine doit garder sa place, sa situation. Celle d'aujourd'hui, on nous rétorque qu'elle n'a pas de valeur et peut donc être déplacée pour permettre un nouveau concept adapté aux besoins actuels (on ne sait pas exactement quoi..).

Les autorités n'ont pas entendu l'appel des pétitionnaires. Mais elles sont selon leurs dires, par leurs décisions, très attachées à Vercorin, sensibles au maintien de l'authenticité du village.

Le 05/04/2020

Voilà chers signataires le courrier envoyé à nos autorités communales.

Merci de votre soutien à tous. Habitants de notre village, résidents depuis de longues années, voyageurs de passage, amoureux des patrimoines légués. Votre aide sera t elle suffisante? Vous serez bien sûr tenus au courant. En attendant, prenez soin de vous. 

Isabelle Devanthéry 

 

    Recommandé   

        Administration        communale

    Conseil communal par

    Monsieur le Président

    Alain Perruchoud

    Rue des Grampraz 12

    3966 Réchy

Pétition : sauvegarde de la fontaine centenaire au cœur du village de Vercorin

Monsieur Le Président,

Madame la conseillère

Messieurs les conseillers,

Suite à la décision du conseil communal de Chalais d’effectuer lors de l’aménagement du centre du village de Vercorin, le déplacement de la fontaine sus mentionnée, veuillez trouver ci-joint la pétition lancée pour sa sauvegarde à la place qui a toujours été la sienne.

Paraphée de plus de 660 signatures émanant des habitants du village, d’amis de la station, de résidents et de personnes soutenant cette initiative, ici et à l’étranger, je me permets en leur nom de vous exprimer le pourquoi de cette action.

Tout d’abord sachez qu’il n’y a aucune volonté de chercher querelle ou de visée électoraliste comme il a été dit par un membre de votre conseil.

L’an dernier, de gros travaux ont été effectués pour remettre en ordre tous les écoulements du centre du village. Il a été prévu à ce moment là qu’en 2020, un réaménagement de la rue centrale et de la place serait effectué, sans autre information au public, hormis la facture.

Apprenant la mise en œuvre pour le courant avril 2020, je prends contact avec votre responsable technique qui me donne l’esquisse du projet devant être exécuté. A ma grande surprise, la fontaine se retrouve reléguée hors de la place.

Par courriel, Monsieur Olivier Hugo m’explique que « le projet a été présenté à Edmond, Gilles et Yves qui  soutiennent le projet dans sa totalité ».

Ces 3 personnes avec tout le respect qui leur est dû  pour leur engagement au sein du village, n’ont aucun mandat officiel et ne représentent pas les gens du village de Vercorin, Ils ne sont pas leur porte parole. Il est donc bien léger que le conseil communal s’appuye sur leur unique avis pour prendre votre décision en réunion de conseil.

Il est à relever que Gilles avait demandé que la population de Vercorin soit associée à ce projet. Cela n’a pas été retenu….  Et ce n’est pas l’information donnée dans le journal de mars 2020, qui a rendu le projet très éclairant. 

Etonnée qu’il n’y ait pas d’enquête publique, voici la réponse un peu désinvolte de monsieur Olivier Hugo : « Il n’y a pas de mise à l’enquête publique. Aucun tiers n’est touché ou dérangé par le déplacement de la fontaine. A noter que les aménagements des places de Réchy et Chalais ont suivi la même procédure ».

Il est évident que sans une mise à l’enquête, toute opposition est rendue impossible. Il est évident aussi, que Vercorin n’est pas Chalais ou Réchy.

Vercorin est un village touristique, chargé d’histoire et possédant un riche patrimoine qui a fait l’objet d’un inventaire ces dernières années. Celui-ci devrait selon toute vraisemblance y voir ses dernières fontaines inscrites. Si cela n’est pas le cas, c’est à corriger. Ce patrimoine appartient à la collectivité et non au conseil communal qui n’en est pas le propriétaire. Donc estimer que cela ne peut « déranger en aucun cas les tiers » est juste un manque de jugement  et de respect flagrant.

Preuve en est le résultat de cette pétition qui a rencontré un succès inattendu. Ouverte le 31 mars en milieu de journée elle atteint ce 4 avril au matin plus de 660  paraphes et  près de 80  commentaires. Cela révèle combien cette fontaine est partie intégrante de la vie de Vercorin. Lisez attentivement tous les commentaires joints, ils sont édifiants. Ils vous aideront à comprendre que votre position est à revoir, votre décision à repenser avant même de laisser les travaux débuter.

Vous ne pouvez ignorer l’importance de la réaction des gens. Ils  ne comprennent pas en particulier que les autorités communales n’aient pas associé les habitants en les invitant à une rencontre expliquant ce projet. Un « concept, travail de professionnels » dit encore Olivier Hugo dans son courriel du 5 février dernier. Ce concept n’a eu aucun égard, aucun regard pour les gens de Vercorin et pour tous ceux nombreux, qui ont un attachement pour notre village. Ce qui permet d’affirmer que même un professionnel peut oublier que d’abord il y a un village, des habitants, une histoire, le tout parfaitement complémentaire. Et que le « concept » ne peut se faire sans cela.

Maintenant, il vous incombe de ne pas ignorer purement et simplement cette pétition, ce serait à l’évidence, une faute grave qui ne saurait être comprise.

Les signataires attendent un geste des autorités, un seul. Ils sont nombreux à l’avoir exprimé.

Monsieur le Président, Madame et Messieurs les conseillers, renoncez à ce projet de déplacement de la fontaine centenaire, projet qui en finalité, n’apporte rien. Embellir la place autour de la fontaine la rafraîchir, la réparer, OUI ; la reléguer dans un endroit inapproprié au niveau sécurité puisqu’aucune modification routière n’est prévue et dénaturer cette place au cœur du village de ce qui en fait son charme NON.

La gravité des heures que nous vivons en ce printemps 2020 ne doit pas nous faire oublier que nous avons la chance d’habiter un village  magnifique qui ne mérite pas de voir son cœur être amputé de sa fontaine, juste pour un « concept ». Les signataires souhaitent que leur « voix » soit  entendue.

Ce courrier, je le partage également à tous ceux pour qui je me suis lancée dans l’aventure. Avec moi, ils vont attendre votre réponse. Ils y ont droit et elle leur sera transmise dès réception. C’est le seul moyen à notre disposition pour nous faire entendre de nos autorités qui ont ignoré sciemment, que toucher à la fontaine peut réunir des cœurs. Nous espérons que lorsqu’un temps meilleur nous reviendra, nous pourrons autour de cette fontaine continuer à nous rencontrer, en toute sérénité.

Dans l’attente très prochaine d’une réponse à l’appel des signataires, en leur nom, veuillez agréer, Monsieur le Président, Madame la conseillère, Messieurs les Conseillers, mes salutations les meilleures.

Bonne Fête de Pâques !

        Isabelle Devanthéry               

Le 03/04/2020

Plus de 660 paraphes (tout ménage inclus) , près de 80 messages seront envoyés demain aux autorités communales de Chalais (Suisse) avec un courrier. Merci à tous pour ce soutien ! Vous serez tenu au courant ! Prenez soin de vous ! Bonnes fêtes Pascales !

Le 01/04/2020

Merci pour votre soutien qui montre votre attachement à notre village de Vercorin, à ce qui fait son charme, fait battre son cœur.

Bonne journée à tous et prenez soin de vous.

1.490 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
— 1 réponse de l'auteur